Giuseppe Rossi juge les clubs italiens

0 4
Si Giuseppe Rossi joue à Villarreal, il n'en demeure pas moins un Italien qui a actuellement un peu de peine pour son pays.



A quelques heures du coup d'envoi du match Villarreal-Naples, l'Italien-qui-joue-chez-les-Espagnols a tenu à analyser la situation du football transalpin, après le désastre en Ligue des Champions. « En ce moment, la Serie A est en dessous de la Premier League, de la Liga et même de la Bundesliga, et les résultats en Europe en sont la preuve. Mister Prandelli, avec la Nazionale, va dans le bon sens, il recherche du changement. Mais il faut que les clubs italiens le suivent, il faut miser sur les jeunes » a-t-il martelé. Une façon de dire à l'un des grands clubs : "Misez donc sur moi" ?



Interrogé sur le match du soir face à une équipe de Naples qu'il affectionne, Rossi n'a pas voulu lancer les paris. « Contre Naples, cela va être une opposition de styles : nous nous passons beaucoup le ballon, tandis que eux courent car ils sont très physiques » a-t-il déclaré. Rien à voir, mais dans un autre style, il y a aussi ceux qui courent beaucoup, et qui n'ont jamais le ballon. On les appelle "les adversaires du Barça".



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Il est gentil, Rossi!

Avec son but, il élimine le dernier espoir italien en Europe, cette saison.
Le jeu c'est de placer "Barça" dans chaque article, c'est ça ...?
naples peuvent s'en prendre qu'a eux même ils avait la mains mise sur le match en 1er période et lavezzi à louper la balle du 2-0 et le 1er but de vilareal est venu sur une grossière erreur défensive, un peu comme les autre club italien en europe
Elle était pas mal son interview sur El Pais hier, histoire de bien cerner le gars.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Catanzaro n'est plus
0 4