1. // Football italien
  2. // Les belles histoires de l'été
  3. // Épisode 5

Giuseppe Meazza et les filles de joie

Légende du football italien, Giuseppe Meazza avait également un vice : les femmes. Un jour, il a même failli rater un match décisif à cause de l'une d'elles.

Modififié
Giovanni Brera en a vu passer, des joueurs de football. Celui qui est encore considéré comme le plus grand journaliste sportif italien de tous les temps a traversé les époques. Il a vu Piola, Schiavio, Boniperti, Sivori, Riva, Rivera, Tardelli, Baggio... Mais pour Brera, personne ne dépassera jamais la légende. « Des grands joueurs, il y en avait déjà dans le monde, peut-être même plus forts et plus réguliers que lui. Pourtant, il nous semblait que personne ne pourrait aller au-delà de ses inventions, ses coups brillants, ses dribbles majestueux, mais jamais irrespectueux, ses courses solitaires vers sa victime préférée : le gardien adverse.  » Gianni Brera parle là de Giuseppe Meazza. L'immense attaquant de l'Ambrosiana-Inter et de l'équipe d'Italie. 338 buts dans toute sa carrière, trois fois meilleur buteur de Serie A, et, évidemment, deux Coupes du monde remportées. Tellement légendaire que le stade de Milan porte aujourd'hui son nom. Si l'on connaît le joueur de foot, on connaît moins l'homme. Un homme élégant, classe, toujours bien peigné, mais qui avait un vrai faible : les femmes. Et pas forcément les plus recommandables, ni les plus recommandées.

« Assailli par les femmes »


Nous sommes en 1937. Le 14 novembre, très précisément. Au stadio San Siro a lieu le choc de la neuvième journée de Serie A. L'Ambrosiana-Inter reçoit sa rivale sportive, la Juventus. Un match attendu par les tifosi des deux camps. Et pour cause : au coup d'envoi, la Juventus est leader, avec 12 points, tandis que l'Ambrosiana-Inter est deuxième, avec 11 points. Évidemment, les Nerazzurri comptent sur leur maître à jouer, Giuseppe Meazza, pour s'imposer et prendre la tête du classement. Il faut dire que le bonhomme en impose, du haut de ses 215 buts inscrits en championnat en dix saisons avec le maillot noir et bleu. Charisme sur la pelouse, mais également en dehors. Il se raconte que lors des années 30, Meazza était l'un des hommes les plus prisés des demoiselles milanaises. « Il avait les yeux bleus, un regard langoureux, les cheveux plaqués en arrière à la Rodolfo Valentino, racontait notamment Gianni Brera dans la Gazzetta dello Sport. Lorsqu'il entrait dans un établissement milanais pour aller danser, il était littéralement assailli par les femmes. Et il ne se défilait jamais. »

Mais ce 14 novembre 1937, Meazza n'est pas en train de danser. Loin de là. Le match entre l'Ambrosiana-Inter et la Juventus doit commencer dans deux heures. Les spectateurs commencent à entrer dans le stade, et l'attente grandit. Tous les joueurs sont prêts. Tous, sauf un. Giuseppe Meazza. L'attaquant n'est pas là. Aucune nouvelle de lui depuis la veille. La nouvelle ne met pas bien longtemps à se répandre, et les joueurs de la Juventus commencent même à se frotter les mains. Avec ou sans son champion, l'Ambrosiana-Inter n'a clairement pas le même visage. La panique commence à envahir San Siro : et s'il lui était arrivé quelque chose de grave ? Tout le monde savait que Meazza adorait la vitesse et les belles voitures (c'est d'ailleurs lui qui possédait la plus grosse et la plus belle). Et s'il avait eu un accident ? Et s'il était parti loin ? Toutes les suppositions sont émises. Mais aucune réponse. Les minutes s'égrènent et « Pepin » Meazza reste introuvable.

Bordel, doublé et Scudetto


Pourtant, à ce moment-là, un homme sait où se trouve Meazza. Son masseur. Mais il ne pipe mot. Sans rien dire à personne, il quitte le stade, monte dans une voiture avec un autre passager, et les deux hommes prennent la direction du centre de Milan. Ils savent exactement où ils vont. Leur véhicule s'arrête devant une maison. Mais pas une maison normale, non. Une maison close. Un bordel, comme on avait alors l'habitude de dire. Le masseur pénètre dans les lieux, toque aux portes. Rien ici. Rien là. Et puis, là, au détour d'un couloir, dans une petite chambre exigüe, il finit par tomber nez à nez avec Meazza. Il est 14h, et l'attaquant dort profondément aux côtés d'une fille de joie. Il ronfle, même. Il reste une heure avant le coup d'envoi du match, prévu à 15h. Le masseur réveille « Pepin » , qui s'étonne à peine de sa présence ici. « Dépêche-toi, le match est dans une heure ! » lui crie-t-il. Meazza ne bronche pas, se lève, s'habille et dévale les escaliers sans même prendre le soin de se laver le visage.

Dans la voiture, Meazza se confie au masseur, qui se révèle d'ailleurs être son plus proche confident au sein du club. Il lui parle d'une « nuit d'amour longue et torride » . De là à se sentir fatigué ? Tu parles. « Je me sens comme un lion. Tu m'entends ? Un lion. » Meazza débarque dans l'enceinte de San Siro à peine un quart d'heure avant le début du match. Il déboule dans les vestiaires, enfile son maillot, l'éternel numéro 9, noue ses lacets et court sur la pelouse. Il reçoit une ovation du stade San Siro, soulagé de le voir là, sain et sauf, et à des années-lumière de se douter qu'une heure plus tôt, l'idole était au plumard avec une prostituée. Et alors ? Alors, Meazza ne trahit pas son public. Le « lion » plante un doublé décisif, pour une victoire 2-1 de l'Ambrosiana-Inter. Un succès qui permet donc aux Nerazzurri de prendre la tête du classement. « Tu as failli me faire avoir un infarctus » , lui dira au terme de la rencontre le président du club, Ferdinando Pozzani. À la fin de la saison, l'équipe de Meazza sera sacrée championne d'Italie, avec deux longueurs d'avance sur la Juventus. Plaisir jusqu'au bout, Giuseppe Meazza s'est, lui, éteint le 23 août 1979. Deux jours avant de fêter ses 69 ans.

D'autres belles histoires italiennes :
  • Zambelli et Monateri, les deux hommes qui ont sauvé la Juve
  • Don Gennaro, celui qui aurait pu être un pionnier
  • La tragédie du bomber Jacovone
  • Le Torino et le Scudetto fantôme de 1927

    Par Éric Maggiori
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Typhus S. Gangrenite Niveau : Loisir
    Inter Merda.
    Eärendil Niveau : CFA2
    c'est marrant, un italien qui baise des putes, c'est classé dans la section "Les belles histoires de l'été"
    est ce que M'Vila, Benzema ou Ribery auront le droit au même traitement ?
    1 réponse à ce commentaire.
    PenoIndirect Niveau : Loisir
    Depuis quand aimer les femmes est un vice Mr Maggiori ?
    Typhus S. Gangrenite Niveau : Loisir
    Message posté par PenoIndirect
    Depuis quand aimer les femmes est un vice Mr Maggiori ?


    Demande plutôt au Lord John Sewel...
    Message posté par Eärendil
    c'est marrant, un italien qui baise des putes, c'est classé dans la section "Les belles histoires de l'été"
    est ce que M'Vila, Benzema ou Ribery auront le droit au même traitement ?


    Pas sur, vu qu'aucun des joueurs que tu cites n'est allé planté un doublé et gagné le championnat une heure après le réveil...
    Se plaindre, le français adore se plaindre d'ailleurs quelle serait sa vie si il ne se plaignait pas? Il trouve toujours à redire , même sur un site footballistique de grande qualité , le français sait mieux que tout le monde, lui , par son intelligence et sa culture footballistique énorme, plane au dessus des étoiles.


    Merci Mr Maggiori pour ce super article!
    Note : 2
    Une petite précision pour les puristes :

    L'appellation du stade de Milan varie selon l'équipe milanaise qui y évolue : lorsque l'AC Milan y joue, on utilise plus volontiers le nom de San Siro, en référence au quartier où il est situé, et lorsque c'est l'Inter de Milan, on parle du Giuseppe Meazza.
    Il Ragno Nero Niveau : CFA2
    [citer](c'est d'ailleurs lui qui possédait la plus grosse et la plus belle)[/citer]

    Merci M. Maggiori.

    Je vois que vous poussez le journalisme d'investigation vraiment très loin. Je ne suis cependant pas certain de souhaiter savoir si cette constatation a été faite avant ou après l'été 79...
    Alvaro_Recoba Niveau : CFA2
    L'Italie est un vrai pays de foot mais c'est quand même dingue de se dire que 2 grands clubs comme le Milan et l'Inter jouent dans le même stade,
    Imaginer Liverpool et Everton, Arsenal et Tottenham, City et United se partageant la même enceinte ... Même pas en rêves pour leurs supporters.
    Boca et River, idem.
    Et pourtant en Italie, ça passe car y a aussi la Lazio et la Roma qui reçoivent au même endroit.
    Ça fait perdre un peu de sel à ces derbys car ne pas distinguer géographiquement l'aller du retour, ça enlève quelque chose.
    Des stades italiens, en plus, pour la plupart tout pourris et qui a eux seuls rendent le match dégueulasse à suivre à la TV pour un amateur neutre.
    Le téléspectateur ne se soucie que de l'état de la pelouse et? de ce côté, il me semble qu'il y a une nette amélioration, surtout à milan.
    La vétusté des infrastructures ne l'atteint pas.
    cerveau-gauche Niveau : Loisir


    Elle est pas trop années 30 ta photo, si? Emmett Brown s'est trompé dans la date.
    Message posté par Alvaro_Recoba
    L'Italie est un vrai pays de foot mais c'est quand même dingue de se dire que 2 grands clubs comme le Milan et l'Inter jouent dans le même stade,
    Imaginer Liverpool et Everton, Arsenal et Tottenham, City et United se partageant la même enceinte ... Même pas en rêves pour leurs supporters.
    Boca et River, idem.
    Et pourtant en Italie, ça passe car y a aussi la Lazio et la Roma qui reçoivent au même endroit.
    Ça fait perdre un peu de sel à ces derbys car ne pas distinguer géographiquement l'aller du retour, ça enlève quelque chose.
    Des stades italiens, en plus, pour la plupart tout pourris et qui a eux seuls rendent le match dégueulasse à suivre à la TV pour un amateur neutre.


    Le problème ne se pose pas en ces termes. Jusqu'à récemment aucun club italien ne possédait son stade et les grandes métropoles qui comptent deux clubs pros partageaient le stade municipal. L'appropriation existe malgré tout, chaque camp se différenciant de l'autre grâce à la position de sa "curva" à l'intérieur du stade (le nord pour l'Inter, le Genoa et la Lazio, le sud pour le Milan, la Samp et la Roma).

    Et ces stades ne sont pas tous "pourris". L'acoustique et la proximité du terrain font de San Siro et Luigi Ferraris mes deux stades préférés (l'Olimpico est magnifique architecturalement mais la piste d'athlé gâche tout). Et acheter sa place à un bagarino en picolant une Ceres dans une roulotte crasseuse fait partie intégrante du spectacle.
    Par contre, les "modèles" anglais que tu cites, merci mais tu peux les garder, y'aura toujours plus d'ambiance quelque soit la Curva à Gênes, Rome ou Milan que dans tes parcs d'attraction pour CSP+ avec leurs loges VIP et leur centre commercial.
    Crois moi, un soir de derby à Milan t'as vite compris qui reçoit l'autre et ça n'a rien à voir avec les zombies de l'Emirates / Etihad ou autre machin ultra moderne ayant eu recours au naming.
    Bien vu, on voit bien que tu as connu cette époque et on ne te la fait pas!
    En fait, cette "maitresse d'un jour" de meazza que j'ai personnellement contactée afin d'avoir son approbation, a tenu à se présenter aux lecteurs de so foot sous son meilleur jour et a donc exigé que je publie cette photo de jeunesse où elle était (encore) à son avantage...
    Message posté par Ubriacone


    Le problème ne se pose pas en ces termes. Jusqu'à récemment aucun club italien ne possédait son stade et les grandes métropoles qui comptent deux clubs pros partageaient le stade municipal. L'appropriation existe malgré tout, chaque camp se différenciant de l'autre grâce à la position de sa "curva" à l'intérieur du stade (le nord pour l'Inter, le Genoa et la Lazio, le sud pour le Milan, la Samp et la Roma).

    Et ces stades ne sont pas tous "pourris". L'acoustique et la proximité du terrain font de San Siro et Luigi Ferraris mes deux stades préférés (l'Olimpico est magnifique architecturalement mais la piste d'athlé gâche tout). Et acheter sa place à un bagarino en picolant une Ceres dans une roulotte crasseuse fait partie intégrante du spectacle.
    Par contre, les "modèles" anglais que tu cites, merci mais tu peux les garder, y'aura toujours plus d'ambiance quelque soit la Curva à Gênes, Rome ou Milan que dans tes parcs d'attraction pour CSP+ avec leurs loges VIP et leur centre commercial.
    Crois moi, un soir de derby à Milan t'as vite compris qui reçoit l'autre et ça n'a rien à voir avec les zombies de l'Emirates / Etihad ou autre machin ultra moderne ayant eu recours au naming.


    Rien à retrancher ni ajouter, en phase.
    Message posté par Eärendil
    c'est marrant, un italien qui baise des putes, c'est classé dans la section "Les belles histoires de l'été"
    est ce que M'Vila, Benzema ou Ribery auront le droit au même traitement ?



    Oui...quand ils auront gagné 2 Coupes du Monde d'affilée!
    vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 51 minutes Kembo Ekoko à Bursaspor mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
    il y a 1 heure La bastos de Marcos Alonso 2 il y a 3 heures Il foire sa panenka à la 96e minute 15 il y a 6 heures La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 il y a 7 heures Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 50 il y a 8 heures Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 il y a 8 heures Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 7
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    il y a 9 heures La demi-volée de Gignac 7 il y a 10 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 30
    Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2
    À lire ensuite
    La fiche de Lorient