Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Giuntini (U17) : « Je les ai trouvés très touchés, mais aussi vexés »

Modififié
Il n'y aura pas de « fameuse génération 98 » .

Du moins, pas encore. Sortis premier de leur poule, où ils ont décroché trois victoires en autant de rencontres, les U17 se sont inclinés dès les huitièmes du Mondial chilien face au Costa Rica (0-0, 3-5 aux t.a.b.). Une grosse déception pour ceux qui, après leur titre européen l'été dernier, faisaient clairement partie des favoris de la compétition. « On a manqué de justesse technique, d'efficacité. Cela ne doit pas être une excuse, mais les changements – pelouse naturelle, pelouse synthétique – ont pesé également, analyse coach Giuntini dans L'Équipe. Dernier point : on a du mal à faire face à ce football sud ou centre-américain plus précisément, fait de vitesse, de courses. Un football très intense. »

« Sur ce match-là, face au Costa Rica, on n'a pas réussi à jouer ensemble. Je n'ai pas senti un gros collectif. Il y a eu des moments où certaines individualités ont émergé, puis se sont éteintes. Il y avait moins d'harmonie dans cette force collective. » Même les pépites Jeff Reine-Adélaïde (Arsenal), Odsonne Édouard (PSG) ou Zidane fils (Real) n'ont rien pu faire et rentrent donc au pays avec un gros sentiment d'échec. « Je les ai trouvés très très touchés dans le vestiaire. Touchés sur le plan émotionnel de ne pas avoir été plus loin. Mais aussi vexés. Parce que cette équipe a l'habitude de la gagne, et de la gagne avec la manière en plus. »


Rendez-vous à l'automne 2016 et l'Euro U19 pour réapprendre les bonnes manières. NT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25