Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Équipe de France – France/Pays-Bas

Giroud – Benzema : tournez manège !

Ça s’en va et ça revient. Chez les Bleus, ces derniers mois, l’attaquant de pointe a souvent valsé au rythme de Claude François. Tantôt Benzema, tantôt Giroud, à nouveau Benzema, la hiérarchie autrefois floue semble aujourd’hui s’éclaircir. Oui, 2014 a réservé des surprises bien différentes à Olivier Giroud et Karim Benzema. Tournez manège !

Modififié
« Il s’en serait bien passé et moi aussi. » Invité à évoquer le cas Olivier Giroud en conférence de presse à Clairefontaine ce lundi, Didier Deschamps pourrait aussi bien faire référence à « l’affaire Célia Kay » qu’à la forme olympique de Karim Benzema. À 100 jours de la Coupe du monde et à la veille d’une rencontre de gala face aux Pays-Bas, le sélectionneur de l’équipe de France va devoir faire quelque chose qu’il semble détester : choisir. « Benzema et Giroud ont deux profils différents. Ils peuvent commencer l’un comme l’autre sans que cela nuise à notre efficacité  » , évoquait le sélectionneur avant la rencontre des Bleus face à l’Australie, en octobre dernier. Alors La Dèche a tâtonné. Onze titularisations pour Giroud en 18 matchs sous les ordres de DD, les sept autres pour Benzema, en changeant d’un match à l’autre si besoin est, comme lors du match couperet au Stade de France contre l’Ukraine – face à qui Giroud avait démarré à l’aller. Une alternance qui a mené les Bleus au Mondial mais qui semble toucher à sa fin. Oui, 2014 semble marquer la fin de cette « hiérarchie évolutive » . Mort de faim après le GéorgieFrance de septembre dernier, quand il affirmait que « s’il ne jouait pas en Biélorussie, il ne jouerait jamais » , Giroud semble autant marcher sur des œufs que Karim Benzema sur l'eau. Oui, si Giroud a un profil différent de celui de Benzema, il a aussi et surtout profité du mutisme et de la méforme de celui qui est, de loin, le meilleur attaquant français.

Giroud galères humaines, guerrier sportif

Puisqu’il fallait un perdant à ce drôle de Tournez Manège !, Olivier Giroud a décidé de jouer à Tournez Ménages !, la version des Inconnus. Non loin du « Ingrid, est-ce que tu baises » de Didier Bourdon, passé à la postérité, l’attaquant d’Arsenal est plutôt du genre droit au but. Embourbé dans des affaires de mœurs, dont la plus récente évoque un threesome avec un coéquipier, le Gunner sait que dans les fantasmes de Didier Deschamps, il n'y aura pas de plan à deux avec Karim Benzema. Une place pour deux hommes à laquelle l’ancien Montpelliérain n’a pas renoncée. Modèle d’acharnement, Giroud a planté quatre buts en huit matchs de Premier League depuis le début 2014, soit une moyenne quasiment équivalente à celle du début de saison, où il a planté 8 pions en 18 matchs. Des statistiques honorables dans une équipe qui baisse un peu en régime ces derniers temps. Tout le contraire du Real Madrid de Benzema. Au fond, si Giroud a le mérite de garder le cap footballistique en dépit de ses déboires extra-sportifs, le fait est qu’aujourd’hui plus que jamais, ce n’est pas lui qui décide de qui jouera, mais Karim Benzema.

Petit Rim-K est devenu grand


Passement de jambes, accélération, lucarne. Pied gauche ou pied droit, c’est comme vous voulez. Les chanceux qui se rappellent du petit Karim de l’Olympique lyonnais savent que l’équipe de France possède en Benzema un joueur d’exception. Un génie qui n’a pas toujours donné satisfaction et auquel on a logiquement préféré un joueur plus besogneux, moins doté intrinsèquement mais en bonne forme, à savoir Giroud. Aujourd’hui, à la veille du Mondial brésilien, Karim Benzema a eu la bonne idée de remplacer un point d’interrogation par ce qui devrait être un point final. Dans une forme exceptionnelle, le Madrilène, auteur de 15 buts en Liga cette saison, met tout le monde d’accord. « Je suis content dans ma vie, content de jouer au foot, content de venir en équipe de France. Je suis bien, en pleine forme et ça se voit sur le terrain » , évoquait hier le récent papa, en conférence de presse. Concentré sur son rôle de finisseur mais toujours aussi disponible et précieux en phase de construction, le petit Karim semble être devenu grand. Du coup, Deschamps espère ne pas être le chat noir : « Je ne me vois pas être celui qui va le freiner dans sa forme actuelle. Après, est-ce qu’il sera capable d’avoir la même efficacité en sélection ? Il a passé une longue période sans marquer.  » Benzema, lui, semble avoir la réponse : « Non, Ancelotti n'a pas transformé mon jeu, mais pour un attaquant, c'est bien de le laisser même s'il y a des matchs où il n'est pas bon, ne marque pas ou est sifflé. Des fois, il y a des périodes où tu ne marques pas, où ça ne veut pas rentrer. On parle d'Ancelotti, mais c'est pareil avec Deschamps et Zidane, qui me font confiance aussi. » Oui, parfois, des couples se forment à Tournez Manège !.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Platini non poursuivi, "un signe positif" pour Blatter 4
il y a 8 heures Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 20
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:46 Le fair-play financier renforcé 19 jeudi 24 mai Le maillot du Maroc pour le Mondial enfin dévoilé 63