1. //
  2. // 33e journée
  3. // Lille/Bordeaux

Girard le Girondin

Avant d'être un entraîneur de Ligue 1 détesté des équipes adverses et adoré de la presse française, René Girard a été un joueur de football. Et un bon, en plus. Une carrière qu'il débuta à Nîmes avant d'exploser aux Girondins de Bordeaux durant les années Claude Bez.

Modififié
30 novembre 2014. Au Parc Lescure, le LOSC vient de perdre 1-0 sur un but de Diabaté après une partie plutôt équilibrée. Dans les tribunes en raison d'une suspension, René Girard était aux premières loges pour observer la défaite de ses hommes. Comme à son habitude, le technicien ne fait pas dans la finesse en conférence de presse : « Il ne faut pas être chounard pour perdre un match comme ça » . Une expression qui traduit moins l'état d'agacement de Girard que son passé de footballeur. Sans en accorder forcément la paternité au bordeluche (l'argot bordelais), « chounard » est le genre d'expression que l'on entend plus que de raison du côté du marché des Capucins et derrière les mains courantes de matchs de district de Gironde Atlantique. Un environnement que René Girard a sans nul doute côtoyé lors de son passage aux Girondins de Bordeaux pendant huit ans, entre 1980 et 1988. Soit la meilleure période de l'histoire du club marine et blanc.

À moitié crocodile, à moitié pitbull


D'ailleurs, ce faste fait football du côté du Haillan, l'entraîneur du Lille OSC n'y a pas été étranger. Avant de signer pour les Girondins, ce Gardois né à Vauvert a porté la tunique du club du coin : le Nîmes Olympique. Monté en équipe première à l'âge de dix-huit ans, il s'impose deux ans plus tard comme numéro 6 dans une équipe principalement composée d'éléments du centre de formation, encadrés par Michel Mézy, Jean-Pierre Adams ou encore Gilbert Marguerite. À l'époque, les Crocos font chier la France du foot, capables de terminer 4es de Division 1 en 1975, puis 13es deux saisons plus tard. Girard, lui, joue l'aboyeur de service lorsqu'il ne mord pas les mollets de ses adversaires. Comme une évidence. Mais pas que, plantant quelques jolis buts au passage, comme il l'expliquait dans nos colonnes il y a quelques années : « Si on veut retenir que j'étais un joueur engagé, très bien, mais j'étais un milieu qui a mis 50 buts et pas n'importe comment. Des reprises de volée, des retournés… »

Un profil qui n'indiffère pas Aimé Jacquet, fraîchement nommé entraîneur des Girondins et mandaté par Claude Bez pour faire de Bordeaux une place forte du foot français, voire européen. Girard débarque donc à 26 ans au Haillan, à l'été 80 en compagnie de François Bracci, arrivé de Strasbourg, et de Marius Trésor et Jean Fernandez, en exil après la descente de l'OM en D2. « Le jour où il est arrivé à Bordeaux, on était en stage de préparation à Aix-les-Bains. On est à table quand il arrive, on s'est salués gentiment, mais ce n'était pas l'exubérance, détaillera Alain Giresse dans 20 Minutes. Au bout de deux jours, quand on avait un peu fait connaissance, Bernard Lacombe vient lui parler à côté de moi et lui dit : "Tu sais, on est contents que tu sois avec nous". "Ha, c'est gentil", a répondu René. "Non, mais c'est surtout que l'on préfère t'avoir avec nous que contre." À Nîmes, on passait de sales moments face à lui ! »

« Lui, il aurait maîtrisé Hrubesch »


Après une saison d'acclimatation, le Gardois devient une pièce incontournable du Bordeaux de Jacquet, situé juste derrière l'imparable trio Tigana-Giresse-Lacombe. L'entraîneur de Lille finit par gratter quelques sélections en équipe de France, découvre la fraîcheur du « carré magique » de Michel Hidalgo et traverse les Pyrénées pour jouer le Mondial espagnol en 82, en compagnie de quatre autres Bordelais (Giresse, Lacombe, Tigana et Trésor). Un tournoi pour l'équipe de France qui aurait pu connaître une tout autre issue que celle qui continue à hanter le football français d'après Marius Trésor, toujours dans les colonnes de 20 Minutes : « En 1982, lors de France-Allemagne, c'est dommage que dans la composition, il n'y ait pas eu de milieu de terrain comme René Girard quand Battiston s'est fait sécher par Schumacher. Lui, il aurait maîtrisé Hrubesch. » Dans les tribunes malgré ses quatre matchs joués durant la compétition, Girard ne peut qu'observer le drame de Séville 82. Il se consolera en marquant son seul but en Bleu lors de la petite finale, perdue 3-2 face à la Pologne. Mais ne retrouvera plus jamais l'équipe de France.

Pas grave : en club, les Girondins sont enfin devenus la machine à gagner tant désirée par ce voyou lumineux de Claude Bez. Champions de France en 1984, 1985 et 1987, double vainqueur de la Coupe de France en 1986 et 1987, les Marine et Blanc termineront également dauphins de Division 1 en 1983 et 1988. Sans parler de leur parcours européen, stoppés par deux fois en demi-finale, d'abord en C1 face à la Juventus de Platini et Boniek en 1985, puis en C2 par le Lokomotiv Liepzig en 1987. À chaque fois, Girard est de la partie. Et si les Girondins sont aussi irrésistibles, c'est parce que le Gardois n'a pas son pareil pour ressortir des ballons propres et donner tout le confort nécessaire aux experts de l'offensive que sont Giresse, Lacombe, Müller, puis, un peu plus tard, Vujović. Comme un symbole, le retour de Girard vers le Nîmes Olympique de ses débuts à l'été 1988 sonne le glas du Bordeaux millésimé. La méthode Claude Bez ne marche plus aussi bien qu'avant, malgré une seconde place acquise en Division 1 lors de la saison 1988-89, et le club finira par être rétrogradé financièrement, à l'orée des 90's. Même si le seul et unique départ du technicien lillois n'explique pas la chute de Bordeaux, il faut néanmoins reconnaître une chose : les Girondins de Bordeaux ont été bien « chounards » d'avoir un joueur comme Girard pendant huit ans.


Par Matthieu Rostac
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Puisqu on parle d entraîneurs, je m y attendais pas en commençant à le lire, mais très bon itw de Guy Roux sur le phoceen. Je partage

http://www.lephoceen.fr/infos-om/interv … lsa-136015
harry plotteur Niveau : DHR
Quelle erreur de style cette chaîne en or autour du cou..
Sacré René. Probablement le mec qui a avalé le plus de couleuvres et entendu le plus de saloperies injustifiées à son égard. Tout ça parce qu'il est pas sympa avec les journalistes...
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Note : 1
Il aura bien morflé pour certains le René quand même...

Quoi qu'on en pense son titre avec La Paillade restera un exploit assez unique en son genre, le gros Loulou meritait bien ça. Le tout avec du jeu et une sacrée paire de balls.
Dani de Melo Niveau : National
Pin up? Pine down, plutôt!
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 39
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10
dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42