En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Ginola : « Bale ne plonge pas »

Modififié
Une polémique est en train de naître en Premier League : Gareth Bale serait un fieffé simulateur. Malgré son physique d’ailier de rugby, le Gallois est critiqué par ses adversaires pour le nombre répété de fois où il finit la truffe dans le pré après des contacts.

Samedi contre Fulham (Victoire 3 – 0 de Tottenham), Bale (23 ans) a récolté un deuxième jaune pour simulation cette saison. Dégoûté par ce traitement de faveur, le franchise player des Spurs a très vite trouvé un indéfectible soutien en la personne de son coach, André Villas-Boas : « Oui, il est frustré. S’il a cette réputation, c’est complètement injuste » , avait déclaré le Portugais après le match à Craven Cottage.

Mardi, c’est David Ginola qui est venu au secours de « Donkey Kong » . Le Français, élu meilleur joueur du championnat anglais en 1999 sous les couleurs de Tottenham, est catégorique : « Il est très difficile de se défaire d'une réputation. Vous savez, quand vous courez aussi vite que lui, sur de tels terrains, il suffit souvent d'un petit contact pour vous déséquilibrer. Quand vous avez des joueurs comme lui, il faut les protéger. C'est tellement précieux. C'est un diamant, un joueur très spécial » , a-t-il déclaré à la BBC.

De la difficulté de se défaire d’une réputation. Ginola est au courant, en effet.


PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Pato, 287e blessure