Gillot vise le top 5

Modififié
0 22
Malgré un budget transferts famélique et une série de matchs amicaux sans victoire, l'entraîneur de Bordeaux Francis Gillot espère faire une bonne saison. Il a confié au journal Sud Ouest vouloir viser une place dans le haut de tableau. Enfin, pas trop haut quand même :

«  Aujourd’hui, on s’aperçoit que même finir 5e, c’est compliqué. Quatre-cinq équipes ont un budget supérieur au nôtre, un meilleur effectif. Pour peu qu’il y ait quatre-cinq clubs du même niveau que nous qui réussissent mieux, on se retrouve vite 10e. Paris et Monaco devraient finir dans les deux premiers, retirez Lyon, Marseille et Lille, ça fait déjà cinq équipes. Après, il y a nous, Saint-Étienne, Rennes, qui, un jour, va se réveiller… Mais c’est bien de se dire qu’il faut que l’on soit dans les cinq-six premiers.  »

S'il reste ambitieux et positif, l'ancien coach de Sochaux est néanmoins affecté par le départ de plusieurs éléments clés, comme celui de Tremoulinas au Dynamo Kiev :

« Quand Trémoulinas s’en va, je ne suis pas content. C’est un coup dur pour l’équipe, pour les entraîneurs, pour le club. Mais il faut de l’argent, on ne peut pas faire autrement. »

Francis Gillot a ensuite expliqué qu'il misera beaucoup sur les jeunes, à l'image de la saison précédente.

« Maxime Poundjé, j’aimerais bien qu’il réussisse parce qu’il s’en donne les moyens. J’adore ce genre de joueur, ces mecs-là, qui arrivent de rien. Maxime, c’est vraiment un super-mec, comme Jérémie Bréchet qui, à 33 ans, a toujours une super mentalité. J’adore ce type de joueurs, très professionnels. Il y a des jeunes qui sont capables. Henri Saivet, le petit Sertic, j’aime bien. »

En revanche, toujours pas de renforts en vue dans le domaine offensif, où Cheick Diabaté semble bien seul.

«  Rolan va revenir. Je ne sais pas si Jussiê va partir, mais j’attends la confirmation de Saivet et de Maurice-Belay. Il faut que Sacko s’affirme. On était déçus de ses prestations la saison dernière. J’ai l’impression qu’il a pris conscience qu’il devait percer cette année. Il a du potentiel. »

Courage, Francis, courage. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
Pauvre Gillot, pas aidé par ses dirigeants et actionnaires... Pourtant, il réussit à chaque fois à faire des résultats (victoire en coupe, parcours européen sympa...)
Stephanek 94 mukongo
Toujours raisonné en terme de budget, juste pour ça j'espère qu'il terminera loin des 5 premières places.
S'il termine relégable, on l'appelera plutôt Gilleba
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 22