En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Gillot n’aime pas les bourrins

Modififié
Quand Francis Gillot décide d’enfoncer ses joueurs, il n’y va pas par quatre chemins. Mais quand il souhaite les défendre, et par la même occasion se prémunir personnellement face à la presse, il le fait aussi avec conviction. Ainsi, avant de recevoir Nice samedi (20h00), il expose sa propre vision du foot. N’en déplaise aux idées reçues.

« Ça fait trois ans qu’on essaie d’avoir de l’application dans le jeu : parfois on y arrive, parfois on n’y arrive pas, explique-t-il. Mais je n’ai jamais demandé à mes défenseurs de taper comme des bourrins devant… Contrairement à ce que certains pensent. Non, ça fait dix ans que je demande de bien jouer, parce qu’on m’a taxé de défensif ou de jouer comme des bourricots, mais le discours ne va pas du tout dans ce sens-là, poursuit le coach bordelais. Parfois, on est capable de relancer, parfois non… Et le mot confiance masque tout le reste, comme ça, on ne vexe personne. »

Lucide, cohérent, fidèle à lui-même, J-Lo – amoureux déclaré du Barça – se livre. « Je pense qu’on a plus de chance de gagner si on joue bien au ballon, prévient-il. Je fais partie de ces entraîneurs qui veulent bien y jouer. Et aucun entraîneur au monde ne veut que son équipe bourrine comme des rugbymen en train de faire des chandelles, évacue-t-il. Et pourtant, certains le font… Cherchez pourquoi ; ce sera votre devoir de vacances. »


Rassurant, non ? LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 38 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 21 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19
À lire ensuite
Rodgers regrette Bellamy