1. //
  2. // 26e journée
  3. // Bordeaux/Évian (2-1)

Gillot, la bête noire et le fair-play

Modififié
1 20
Visiblement heureux de retrouver le goût de la victoire, Francis Gillot, vainqueur avec les Girondins d’Évian Thonon Gaillard (2-1), à Chaban-Delmas samedi, savourait une nouvelle bonne performance, face à un onze haut-savoyard dont les Bordelais sont devenus la bête noire.

Et avec trois succès et trois nuls dans l’histoire de la Ligue 1, plus une Coupe de France remportée face aux hommes de Pascal Dupraz, les Marine et Blanc pourraient se la péter. Mais non, au contraire.

« C’est vrai que c’est un adversaire qui nous réussit bien, approuve J-Lo. Mais bon, on a surtout gagné le match qu’il fallait, en finale de Coupe de France (2014). En championnat, on a fait nul (1-1, 8e journée), puis gagné, mais cette équipe joue le jeu, avec quatre attaquants et de bonnes intentions de jeu, fait-il observer. Et je pense qu’ils vont s’en sortir, parce qu’ils ont de la qualité, avec ce qu’il faut pour marquer les buts… Même s’ils n’ont pas eu de chance contre Lille (2-2, 25e journée), puisqu’ils auraient pu gagner. Ça tient toujours à peu de choses… »

Finalement, le Père J-Lo, il est plus sympa avec ses adversaires qu’avec ses joueurs. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Arrêtez avec le jeu de mot J Lo à tout va, par pitié.
Arrêtez surtout avec ces brèves inintéressantes sur Gillot, ça devient lourd.
Et que personne vienne me dire que "j'ai qu'à pas cliquer si ça m'intéresse pas", les commentaires sont aussi là pour faire remarquer quand on se fout de la gueule des lecteurs.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 3
LB à Bordeaux, le come-back
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 20