Gillot fustige ses joueurs

Modififié
0 11
Hier, les Girondins de Bordeaux se sont inclinés sur la pelouse de Montpellier sur le plus petit des scores (1-0).
Si Francis Gillot n’a pas apprécié la défaite de son équipe, c’est surtout le manque d’envie de ses joueurs qui l’a mis hors de lui, en conférence de presse. Comme à son habitude, le coach des Girondins ne fait pas dans la demi-mesure et balance ouvertement ce qu’il a sur le cœur : « Je suis désolé, il n'y a rien à dire. J'ai vu un match de DH, surtout de notre côté. Je ne m'explique pas ce manque d'envie. J'aurais préféré qu'ils me disent : nous ne voulons pas aller à Montpellier, je n'aurais pas perdu ma journée. Ce que j'ai vu aujourd'hui est inexplicable et inadmissible, mais c'est courant. On n'a pas d'envie, on n'a pas une occase. Et sur la seule occasion que l'on concède, on prend le but. J'avais mis des joueurs qui jouent un match sur deux ou un match sur trois, je n'avais pas mis l'équipe de CFA. Finalement, je me dis que c'est bien que Montpellier soit passé, car il a un peu plus de gnaque que nous à Bordeaux où on est dans le confort. Après une bonne série, on retombe dans le confort, dans le tourisme total. Je suis désolé pour les 800 spectateurs payants. »

L’ancien Sochalien a le mérite d’être clair. Ah oui, et surtout ne venez pas lui dire que l’on peut mettre la piètre prestation de ses joueurs sur le compte de la fatigue, de l’accumulation des matchs : « Arrêtez ! Arrêtez avec la fatigue ! Messi fait 60 ou 70 matchs et il est toujours bon. D'autres font le même nombre de matchs et ils ne se plaignent pas. Ce n'est pas une question de physique, mais une question d'envie. En France, on ne parvient pas à sortir les joueurs de leur confort. On a mangé notre pain blanc, on va voir combien de temps on mange notre pain noir. »

On n’aurait pas aimé être dans le vestiaire, après le match. GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"En Espagne ils ont pas les mêmes médecins" - Yannick N.- :)
C'est quand même vachement vrai ce que dit Gillot!!Ca vaut pas que pour le foot d'ailleurs (regardez nos tennismen qui déclarent forfait pour des ampoules aux doigts!!) On dirait un problème de mentalité... En tout cas c'est vraiment agréable de voir un entraineur qui répond simplement ce qu'il pense quand on lui pose une question sans chercher à calculer pour ne lâcher que des banalités sans aucun intérêt.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 11