1. //
  2. //
  3. // Retraite de Ferguson

Gillot, Ferguson, et sa femme

Modififié
6 9
Depuis mercredi, et l’annonce faite par Alex Ferguson de son départ en retraite sportive, chacun y va de son petit commentaire. Forcément, à Bordeaux et du côté de Francis Gillot, la nouvelle ne pouvait pas passer à la trappe. Même s’il « ne le connait pas personnellement » ...

« On a vu que sa fin de carrière a été longue, mais apparemment, beaucoup de personnes ne savent pas qu’au départ, ça a été très dur pour lui, aussi, a d’abord indiqué le coach girondin. Il s’est accroché, et on ne fait pas vingt-six ans à ce niveau-là sans mental. Il avait de bons joueurs, ce qui est plus facile, mais ce qu’il a fait, il fallait quand même le faire ! Et c’est bien » , a-t-il ajouté, avant d’affûter son propos.

« Il est manager, donc c’est plus facile : on vous donne les clés, et on vous les reprend si vous échouez. Mais si vous réussissez, on vous les laisse… un peu comme pour Arsène Wenger » , a poursuivi J-Lo. Un rôle qui, manifestement, le fait réfléchir depuis longtemps. « On pourrait certainement le faire en France, mais on n’y fait peut-être pas confiance aux entraîneurs, tacle-t-il ensuite. Moi, ça ne me dérangerait pas, mais c’est pas le modèle, ni la mentalité française. À part Guy Roux qui a vraiment duré, on n’en voit pas d’autres durer en France ; il n’y a qu’en Angleterre qu’on voit ça. Lui, c’est vraiment le dernier dinosaure à l’avoir fait chez nous… »

Et Sir Alex, il va faire quoi, maintenant ? Gillot a la réponse : « Maintenant, il va être à la maison, et il va emmerder sa femme ! Bon, tant pis pour elle hein ! (Rire)  »

Incorrigible Francis.
LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans le fond il a raison. Le modèle français gagnerait peut-être à être revu. Le problème d'adapter ce système anglais en France c'est surtout la différence de budget en les clubs de L1 et de PL.
Un autre problème français aussi c'est d'admettre que d'autres systèmes peuvent être plus performants. Si ce n'est pas "made in France" c'est tout de suite mal vu. C'est une grave erreur, les espagnols où les anglais pour ne citer qu'eux ce sont inspirés de certains aspects du modèle français pour l'adapter à leur sauce avec les résultats que l'on connaît.
Voilà un très bon raisonnement... Bravo ! ça fait du bien de lire ça.
EDIT: je voulais les allemands se sont inspirés pas les anglais.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Beckham comme Steve McQueen
6 9