Gillot et l’indice

Modififié
2 0

On le sait, la France, vu les piètres prestations de ses équipes engagées, vient de perdre sa cinquième place au classement de l’indice européen. Relégation en D2 continentale, donc, au profit du Portugal.

Un truc qui agace Francis Gillot, depuis son canapé, à Bordeaux.

« Quand on ne gagne pas les matches, c’est sûr qu’au bout d’un moment, l’indice, il baisse et on a la sanction, constate le coach aquitain. Et ça fait un moment que les Portugais et les Espagnols placent leurs équipes dans le dernier carré ou dans les seize derniers des compétitions, ajoute-t-il. Nous, on n’y arrive plus depuis quelques temps. »

Et si J-Lo a maté la rencontre entre le Sporting et Kharkov, un « sacré match  » avec de « très bons joueurs  » , il n’en démord pas. « Ils ont certainement de meilleurs joueurs, et c’est pas étonnant qu’ils gagnent les matches » , prévient-il, avant de clore le débat à sa façon. « Quand on est en bas, il faut remonter… Là, c’est un coup de pied au cul ! Il faut réfléchir à ça et y remédier.  »

Pour autant, il ne faudra visiblement pas compter sur les Girondins pour relever le niveau la saison prochaine.
LB, avec CL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 0