Gignac : un premier jour au Mexique

Cela ressemblait à une folle rumeur, à un transfert improbable, mais André-Piere Gignac va bien poursuivre sa carrière au Mexique, avec les Tigres UANL. On parle d'un contrat de trois ans. Récit de sa première journée à Monterrey.

Modififié
22 20
André-Pierre Gignac n'a pas perdu de temps pour se mettre les fans des Tigres dans sa poche. Tout juste arrivé à l'aéroport de Monterrey, où l'international français était attendu par près de 300 fans, Gignac a fait le signe du double L, symbole des Libres y Lokos, la barra du club jaune et bleu. Manière de montrer qu'il sait exactement où il met les pieds, et qu'il ne vient pas au Mexique en touriste. « C'est vraiment un geste qui nous a surpris, nous dit Jonathan Llanes, l'un des organisateurs de la barra, on ne pensait pas qu'il nous connaissait déjà. » Dans la foulée de son arrivée, avec tambours et trompettes en fond sonore, APG twittait qu'il était à Monterrey pour « faire de grandes choses » . Aux journalistes pressants, il avait répondu en espagnol, une langue qu'il comprend bien et qu'il parle sommairement, pour servir le discours de circonstance - « je viens pour travailler, gagner la Copa Libertadores et le championnat. (...) Je pense que l'équipe est d'un excellent niveau » - avant d'enfiler un sombrero pour la photo, et de poser pour des selfies à chaque fois qu'il croisait des fans des Tigres. Une première journée dans la grande ville du Nord du Mexique rondement menée par celui qui sera le joueur le plus payé de l'histoire du championnat picante, avec un salaire évalué à 4 millions d'euros annuels.

Youtube

André-Pierre Gignac n'a pas encore signé, ce qui ne devrait tarder, mais il s'est présenté particulièrement affûté à la visite médicale, jeudi après-midi. L'avant-centre français va bien poursuivre sa carrière au Mexique. Sur les pelouses du pays hispanophone le plus peuplé de la planète, il croisera le Paraguayen Roque Santa Cruz (Cruz Azul), l'ex-Niçois Dario Cvitanich (Pachuca), voire Ronaldinho, si ce dernier poursuit l'aventure avec Querétaro. Au quotidien, il gambadera aux côtés de l'excellent Egidio Arévalo, pilier de la sélection uruguayenne, du désormais ex-Villarreal Ikechukwu Uche, et de Nahuel Guzmán, gardien remplaçant de l'Argentine lors de la Copa América en cours. Comparer les Tigres à l'OM serait assez hasardeux, puisque l'on parle de deux championnats totalement distincts, mais le CV des nouveaux coéquipiers d'APG suggère qu'il sera loin de se la couler douce au Mexique. D'autant qu'il verra son quotidien marqué par la mauvaise humeur d' « El Tuca » Ferretti, son nouvel entraîneur, dont le degré d'exigence le rappellera au bon souvenir de Marcelo Bielsa. 


Youtube

Au Mexique, Gignac n'était pas forcément connu du grand public avant que la rumeur de sa venue à Monterrey ne commence à bruisser, et conduise les supporters locaux à se renseigner sur la carrière d'un homme qui vient de claquer 21 buts en L1 sous les ordres de Marcelo Bielsa. « La réalité, c'est que je le connaissais parce que je l'avais affronté à FIFA » confie Jonathan Llanes. Trop heureux de voir leur club capable de débaucher un international français en pleine possession de ses moyens, alors que le Mexique est habitué à accueillir des stars en bout de course (cf Ronaldinho, Guardiola, Butragueño ...), les fans des Tigres ont vécu dans l'ivresse la première journée de Dédé à Monterrey. À l'affût de la moindre nouvelle sur Twitter, ils épiaient aussi les moqueries françaises, qui n'ont pas manqué d'affluer quand le A de Gignac prenait la forme d'une tour Eiffel sur une banderole de bienvenue. Pour un Mexicain, la tour Eiffel, bien avant d'être un élément de l'écusson du PSG, est, avant tout, un symbole de la France. Les Tigres ont bien évidemment eux aussi leur Clásico, qui les oppose aux Rayados, l'autre grand club de Monterrey, où l'ex-OL César Delgado émargeait jusque début 2015. « En France, ils sont fâchés, mais qu'ils aillent se faire voir » s'emportait devant les blogueurs de GarraTigre l'agent péruvien Ronald Baroni, qui a accompagné Gignac et sa famille à Monterrey.

Au Mexique, Gignac n'est pas loin d'être considéré comme le transfert le plus important de l'histoire de la LigaMX (nom du championnat) et pourra compter sur le soutien inconditionnel des fans des Tigres, qui remplissent les plus de 40 000 places de l'estadio universitario lors de chaque match à domicile. Des fans qui se disent « incomparables » , pour leur fidélité. Après la visite médicale, passée dans les installations de l'université du Nuevo León, qui donne ses couleurs jaune et bleue au club, André-Pierre Gignac a passé un petit moment avec des fans de la U, dont Jonathan Llanes. « On a senti quelqu'un d'ouvert, on lui a donné un maillot de notre barra et il a enlevé le maillot officiel du club pour l'enfiler, ça nous a touchés, il était vraiment tranquille, le service de sécurité le pressait, mais lui prenait son temps. Après, j'ai aussi entendu des gens dire que c'était facile d'être détendu vu ce qu'il va gagner. »

Youtube


Les Tigres sont un club riche, détenus par la multinationale CEMEX, spécialisée dans les matériaux de construction. Un club qui avait la réputation de mal dépenser, avant qu'un changement de direction, en 2010, ne le mette sur la voie du succès. Trois fois champion du Mexique au cours de leur histoire, les Tigres ont terminé en tête de la saison régulière du Torneo Clausura 2015, avant de chuter en quarts de finale. Une élimination qui peut être mise sur le compte de la fatigue engendrée par leur épopée en Libertadores, qui reprendra le 15 juillet, à Porto Alegre, face à l'Internacional de Lisandro López, Nilmar et D'Alessandro. Une demi-finale aller qui devrait faire office de premier match officiel sous ses nouvelles couleurs pour APG. En attendant, l'ex-Lorientais devrait partir dimanche matin, avec ses coéquipiers, au stage de pré-saison, qui se tiendra en bord de plage, dans le Sud du Mexique. Et ce ne sera pas pour une nouvelle saison des Marseillais à Cancún

Par Thomas Goubin, au Mexique
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

El Chelito Delgado Niveau : CFA2
Nilmar, Lisandro, delgado , putain mais pourquoi Lyon ne veut plus de sud américains.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Message posté par El Chelito Delgado
Nilmar, Lisandro, delgado , putain mais pourquoi Lyon ne veut plus de sud américains.



L'évocation du simple Cleber Anderson suffirait à expliquer tout cela.
Bon après, c'est parce qu'ils sont devenus très très chers, les sagouins !

Chelito, quel bonheur c'était ! Dommage qu'il ait été aussi souvent blessé. Et qu'il ait eu Puel comme entraineur. Petite corrélation avec les blessures... ?


Sinon, curieux de voir ce que Gignac va faire là-bas !
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
ouais ben il n' a pas interet à rater son controle orienté
sinon c'est une balle dans la nuque puis décapitation du gringo El Francès .
Putain je viens de me rendre compte que Tigres est encore en Copa Libertadores, il est a 2 matchs d'une finale... Je jetterai forcément un coup d'œil sur cette 1/2.

Gignac alias Z-9!
Eärendil Niveau : CFA2
il est fort le Gigi pour se mettre les supporters dans la poche, meilleur qu'un politique en campagne!
je lui souhaite d'etre aussi fort sur le terrain
Ça reste quand un championnat assez faible. Il y a quelques bons joueurs et une bonne technique générale mais bien loin des standards européens.

S'il ne succombe pas trop à la tentation d'enfiler 17 tacos par jour, il peut aisément finir "pichichi".
Funky_samurai Niveau : CFA2
Message posté par lindo
Ça reste quand un championnat assez faible. Il y a quelques bons joueurs et une bonne technique générale mais bien loin des standards européens.

S'il ne succombe pas trop à la tentation d'enfiler 17 tacos par jour, il peut aisément finir "pichichi".


J'aimerais vraiment que tu vois ce que les étrangers pensent de la ligue 1. Tu arrêteras peut être d'être aussi chauvin.
Note : 3
Le championnat de clôture de la Liga MX a été cette année la 4 ème affluence du monde, derrière la Bundesliga, la BPL et la Liga, avec près de 27.000 spectateurs par match, c'est pas mal quand même.
Ça claque d'autant que ça en fait de facto, sur le point là, le plus grand championnat du monde (hors Europe).
Note : 1
J'ai passé 6 mois au Mexique et je sais de quoi je parle !

Oui la Ligue 1 est toute pourrie. Par standards européens je te parle des championnats allemand, espagnol et anglais.
Il a eu raison le Gégé. Vas-y profite!
Pablo_Escroc_au_Bar Niveau : DHR
Franchement arrêtez de faire les aigris pour une fois qu'un joueur fait vraiment un choix pertinent destination/salaire/enjeu sportif on pourrait juste être content pour lui et en profiter pour accepter de découvrir un nouveau championnat
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Pour le coup, j'aimerais bien parler un espagnol aussi "sommaire" que Gignac.
DrAwkward Niveau : CFA2
Message posté par gwynplaine76
Pour le coup, j'aimerais bien parler un espagnol aussi "sommaire" que Gignac.


C'est clair, je ne suis pas sûr qu'il comprenne bien les questions et qu'il y réponde, mais c'est vraiment pas mal du tout.
Message posté par lindo
Ça reste quand un championnat assez faible. Il y a quelques bons joueurs et une bonne technique générale mais bien loin des standards européens.

S'il ne succombe pas trop à la tentation d'enfiler 17 tacos par jour, il peut aisément finir "pichichi".


Comparé aux 4 grands championnats peut être mais techniquement les gros clubs mexicains sont au dessus de la ligue 1, si tant est que ça puisse se comparer...
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Putain, premier match de Gignac, la demie de Libertadores face à l'Internacional ! Rien que pour vivre ce genre d'expériences, ça valait le coup de signer là-bas !
Le meilleur joueur actuel de Tigres est Raffael Sobis, ancien enfant du prodige du Brésil, qui a foutu sa carriére en l'air (comme Denilson) au Betis Seville. Avant de revenir au Bresil et gagné 2 x la Libertadores avec International, qu'il va retrouver en demi. Il joue attaquant ou 10. Avec l'arrivée d'Uche-Gignac, il va redescendre d'un cran.

Quand à Lisandro à l'International, soit il est blessé, soit il prend un rouge qd il revient ....
Eärendil Niveau : CFA2
La demie finale aller est le 14 juillet , j'allais dire que ca pourrait etre trop cours pour que Gigi soit pret, mais le 14 juillet bordel, ca ne peut etre qu'un triplé pour lui, le stade en furie, la sécession de Monterey et sa demande de rattachement à la France

bref, faut qu'il joue quoi cette demie quoi
J'ai une question : pourquoi les tigres jouent la copa libertadores alors que d'autres club mexicains, comme pachuca par exemple, jouent la coupe concacaf ?
@canadianguy, certains clubs mexicains sont invités en copa libertadores comme la sélection est souvent invitée en copa America. Par contre un club ne peut pas jouer à la fois à la Concacaf et la libertadores il me semble, c'est pour ça que cette l'america un des 2 clubs les plus titrés du pays avec les Chivas a gagné la Concacaf et n'a pas évolué en libertadores.
Message posté par Poupou82
@canadianguy, certains clubs mexicains sont invités en copa libertadores comme la sélection est souvent invitée en copa America. Par contre un club ne peut pas jouer à la fois à la Concacaf et la libertadores il me semble, c'est pour ça que cette l'america un des 2 clubs les plus titrés du pays avec les Chivas a gagné la Concacaf et n'a pas évolué en libertadores.


Merci l'ami !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
22 20