Gignac « ne se réjouit pas » du malheur de Benzema

0 14
Le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres.

Et ce, qu'on le veuille ou non. André-Pierre Gignac, qui est fortement pressenti pour faire partie de la sélection des 23 de Didier Deschamps pour l'Euro depuis que celui-ci a pris la décision conjointe avec Noël Le Graët de ne pas sélectionner Karim Benzema, en sait quelque chose. Pourtant, l'attaquant des Tigres assure à Téléfoot être fier de faire parti des plans du sélectionneur, mais ne pas se réjouir des malheurs de son désormais ex-concurrent.


« C'est une fierté d'être appelé en Bleu, c'est un symbole et cela veut dire que j'ai réussi mon pari. J'ai confiance en moi et en mes choix, cela s'est vu cette année, je ne lâcherai jamais rien. Benzema ? Je ne me réjouis pas du malheur des autres. Je me concentre sur mes perfs et ce que je fais ici pour être appelé en équipe de France. »

Sur des rencontres avec David Guetta, notamment. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Pffff de toute façon il s'est très bien qu'il a le profil que deschamps recherche : un point de fixation, au final la situation de benzema la bien arrangé .
Connaissant Deschamps et son côté têtu, il va sûrement mettre Giroud titulaire. Son suppléant sera Gignac ou éventuellement Griezmann. Si Gignac doit se méfier de quelqu'un c'est de Lacazette. C'est toujours agréable un joueur comme Gignac avec sa grinta, mais bon, la différence de niveau entre les défenses mexicaines aux fraises, et les défenses européenne après la phase de poule va sans doute se faire ressentir.
"de toute façon il s'est très bien"

Ah oui, c'est vraiment devenu FootMercato ici maintenant
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 14