Gignac et la résurrection

27 27

Avec deux buts en autant de rencontres officielles, André-Pierre Gignac a déjà égalé son total de la saison dernière.

Une saison qui restera dans les esprits comme celle des blessures, des contre-performances, des embrouilles. Tout cela oublié, et avec de plus un changement d'entraîneur, Dédé serait-il enfin sur la bonne voie ? Dans les colonnes de L'Equipe, l'intéressé déclare en effet qu'il a retrouvé ses sensations :
"Je n’ai plus mal et ça change tout. Quand je rentre sur le terrain, je ne me dis pas : "L’adducteur, le pubis, ou ci ou ça." J’ai connu une descente aux enfers et je n’ai pas envie d’y retourner. Maintenant, c’est récupération. Je suis plus serein, mais tout est en relation avec mon corps. Si je suis bien physiquement, tout le reste suit."

C'est qu'on finirait par le croire...
AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Gignac sans pépin physique, c'est 15 buts par saison minimum.
Pas le joueur du siècle, mais un honnête avant-centre de L1.
life-in-pink-and-grey Niveau : Loisir
c'est ce que j'appellerais avoir la gnac
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Déjà il a l'air plus affûté que ses 1ères années à l'OM !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Cavenaghi à Villarreal
27 27