En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match amical
  3. // Arménie/France (0-3)

Gignac et la recette minceur

Modififié
Depuis cet été, Dédé Gignac a retrouvé une silhouette de professionnel et une forme olympienne.

En même temps avec Bielsa sur ses côtes, les écarts de malbouffe sont obligatoirement proscrits. Et au final, ce n'est pas l'attaquant marseillais qui s'en plaindra. Interrogé à ce sujet en conférence de presse avec l'équipe de France, Gignac est revenu sur sa fonte estivale. « J'ai effectivement perdu du poids. Je me sens beaucoup plus véloce, je peux faire plus de sprints, je répète les efforts. Je cours 12 kilomètres de moyenne par match. Ce n'est pas que je regrette de ne pas avoir perdu ces kilos avant. J'ai été performant avec plus de poids, mais je me dis "Qu'est-ce que cela aurait été avec ces kilos en moins ?" J'ai eu un déclic. Le coach Bielsa est très rigoureux, on a une pesée tous les jours. Comme je me sentais bien en perdant du poids, dans ce nouveau corps, j'ai continué » a-t-il confié.

Gignac livre ensuite son petit secret minceur : « J'ai passé une partie de mes vacances en Tanzanie, et chaque jour, je jouais au foot avec des Tanzaniens, deux fois 45 minutes à 2600 mètres d'altitude. Il fallait donc être en forme » , surprend-il.


Un entraînement rappelant celui de Sangoku s'envolant vers Namek.... FB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9
À lire ensuite
L'Australie tombe à Doha