En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 9e journée
  3. // Caen/Marseille (1-2)

Gignac braque Michel-d'Ornano !

Auteur d'un but inespéré dans les ultimes secondes d'un Caen-Marseille lors duquel les Phocéens ont souffert, André-Pierre Gignac permet aux siens d'enchaîner une septième victoire de rang. Fou !

Modififié

Caen - OM
(1-2)

Musavu-King (83') pour Caen , A. Romao (74'), A. Gignac (93') pour Marseille.


Qui d'autre que lui pour venir caler une mine surpuissante dans le but d'un Vercoutre en état de grâce pour donner la victoire à l'OM à la 92e minute ? Qui d'autre que lui pour aller secouer Marcelo Bielsa d'un air de dire « Checke ça, gros, on a braqué Caen ! » Sélectionné par Didier Deschamps pour la tournée des Bleus, André-Pierre Gignac a offert une victoire inespérée à l'Olympique de Marseille. Car, pour la première fois depuis de longues semaines, une équipe a réussi à embêter le leader de Ligue 1 dans l'entrejeu. Exit le règne de Giannelli Imbula et Alaixys Romao, renversés par l'insurrection caennaise et par les mousquetaires Kanté, Nangis et Duhamel. Contrariés dans leur plan par les pensionnaires d'un Michel-d'Ornano plein à craquer, les joueurs de Marcelo Bielsa poursuivent sur leur lancée au terme d'un match peu abouti, mais terriblement important.

Vercoutre en feu, Thauvin en échec


Il n'y a pas de hasard. Si la musique adoucit les moeurs, la mauvaise musique peut très vite rouiller une belle mécanique. Surtout quand il pleut. Entrés sur la pelouse sur un Viva la vida de Coldplay toujours aussi sinistre, les joueurs de l'Olympique de Marseille comprennent vite ce qu'il va leur arriver. Lancés par leur coach Patrice Garande dans un objectif « vingt minutes sans encaisser de buts » , les Normands court-circuitent parfaitement la machine phocéenne. Comme on s'y prend avec les meilleurs basketteurs, les locaux mettent Giannelli Imbula dans une « boîte » . Complètement isolé de ses partenaires et systématiquement pressé par Kanté et Nangis, le trieur de ballon phocéen se voit coupé de ses relations avec ses coéquipiers. Résultat, l'OM bafouille son football et peine même à la relance, où Duhamel fait un travail de Brandão sur les défenseurs adverses. Très bien organisés, les coéquipiers de Julien Féret peinent toutefois à se procurer des occasions. Seuls quelques tirs lointains, cadrés, mais mous chauffent les gants de Mandanda. Plus tranchant offensivement, le leader de Ligue 1 profite du manque de créativité des Malherbistes pour agir en contre sur des ballons perdus. Omniprésent mais trop inefficace, Florian Thauvin pèse dans la rencontre, mais ne parvient pas à la faire basculer dans le sens de son OM. Lancé par un Payet toujours aussi bon, l'ancien Bastiais pénètre dans la surface et déclenche un bel extérieur que Vercoutre détourne admirablement. En feu, le portier normand contrarie une nouvelle fois Thauvin sur coup franc, en empêchant le ballon d'aller dans sa lucarne d'une belle horizontale. Thauvin vs Vercoutre acte III, quand, suite à un super centre de Mendy, le gaucher hésite entre le pied et la tête avant d'envoyer finalement un coup de boule molasson en direction de l'ex-Lyonnais. Plus précis que son collègue, Dja Djédjé envoie un missile en guise de passe en retrait dans le but vite d'un Mandanda qui doit dégainer un tacle glissé de grande classe pour éviter le but gag. Moins maîtrisé, mais pas moins décisif, le tacle de Jérémy Morel, qui découpe Nangis alors que celui-ci partait en contre-attaque. Carton jaune. À Morel et à l'OM, malmenés par un bon Caen.

La fausse joie de Da Silva, la vraie de King


Contre Rennes, les joueurs de l'OM ont peiné en première période avant de commencer le second acte comme des tarés. À Caen, la rébellion est la même, mais elle ne dure que deux minutes. Le temps pour Payet, au-dessus du lot ce soir, de trouver Thauvin puis Gignac, mais de voir ses partenaires mis en échec à deux reprises. Plus intéressants offensivement face à des Marseillais moins bien, les Caennais, emmenés par un trio Koita-Kanté-Nangis épatant, se créent des opportunités. Parfois en manque de lucidité dans la dernière passe, Kanté multiplie les interceptions et sert de rampe de lancement à un Duhamel fatigué par son pressing et complètement en dedans. Comme en première période, c'est sur des erreurs phocéennes que les Normands se créent des occasions. Lancé seul en profondeur suite à une erreur de Nkoulou, Duhamel voit Mandanda lui sortir parfaitement dans les pattes, tandis que Nangis, tout heureux de voir le ballon arriver dans ses pieds suite à un dégagement du portier phocéen, se voit refuser l'autoroute vers le but par l'arbitre, suite à une faute peu évidente sur Morel. Intéressant dans le jeu, mais à la peine dans le dernier geste, Thauvin est félicité par Bielsa, mais remplacé par Alessandrini à un quart d'heure du terme de la rencontre. Comme lors de chacune de ses entrées en jeu, l'ancien Rennais trouve le moyen de se distinguer. Auteur d'un corner parfait, il sert Romao qui coupe de la tête au premier poteau et qui, à l'aide de Vercoutre, ouvre le score pour l'OM. Un réalisme froid au terme d'une mi-temps pas réellement aboutie. Puis une punition méritée que les Normands croient infliger aux Phocéens quelques minutes plus tard. Suite à un coup franc parfait, Damien Da Silva trompe Mandanda d'un coup de boule parfait, mais est signalé en position de hors-jeu. Pas évident, celui-ci ne décourage par le SMC qui se procure une opportunité similaire quelques minutes plus tard, suite à une faute bête de Mendy. La tête de King est aussi parfaite que celle de Da Silva, mais sa position est licite. Caen égalise logiquement et se prend logiquement à espérer mieux. Et Gignac est arrivé...

Résultats et classement de L1

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40