Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Gignac baffe Dja Djédjé

Modififié
Flashback : mercredi soir, Paul-Georges Ntep s'embrouille avec Brice Dja Djédjé – le défenseur marseillais. Gignac vient essayer de calmer les esprits de son coéquipier. Mais il n'y a rien à faire. L'arbitre exclut les deux guerriers.

L'histoire ne s'arrête pas là selon L'Équipe. Dja Djédjé soupçonne Dédé Gignac d'avoir défendu son pote Ntep. Les deux joueurs se connaissent et partagent le même agent. Dja Djédjé maintient son accusation le lendemain et refuse de serrer la main de l'attaquant phocéen dans le réfectoire de la Commanderie. Une provocation ultime de cantine d'école qui met Gignac dans tous ses états. Un bourre-pif de Dédé excite la salle et Mandanda, en bon capitaine, vient séparer les deux belligérants.

Gignac, après la publication, s'est ensuite attaché à rétablir sa vérité, sur les réseaux sociaux : « Que certains pensent que j'ai défendu un adversaire est humiliant pour moi ! Je lui ai seulement demandé de rester concentré et de réfléchir ! On s'est expliqué ! Incident clos ! J'ai pas d'amis sur le terrain sauf mes coéquipiers ! Que cela puisse être remis en question, c'est honteux ! »


Réglé comme du papier à musique. Autre artiste, Bielsa a, de son côté, refusé de sévir : « Il y a eu un différend. Un de ces épisodes récurrents dans une équipe pro. Moi, je ne sanctionne pas les joueurs, sur le plan disciplinaire. Je crois plus dans le pardon que dans le châtiment. Je préfère comprendre. » FB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom