1. //
  2. //
  3. // Juventus/Cesena

Gigi l’ambassadeur

Après des saisons en deçà de son niveau habituel, Gianluigi Buffon est redevenu le meilleur gardien italien. La Juventus, qui reçoit Cesena à 15h dans le fauteuil de leader, peut lui dire merci.

Modififié
4 1
Un temps, on put avoir l’impression qu’il en était fini de Gianluigi Buffon. C’était une drôle de sensation contre laquelle il n’y avait, semble-t-il, rien à faire. Mais voilà, les vérités s’enchaînaient, et ça n’était pas beau à voir. La descente commence en 2008. À l’époque, Buffon marche sur l’eau, goal dans les nuages, et est élu meilleur gardien du monde pour la quatrième année consécutive. Et d’un coup, une hernie discale, le dos qui fait mal, et les premiers coups de moins bien. L’exercice 2008-2009 se passe comme-ci, comme ça, 23 apparitions en championnat, et ce foutu mal de dos qui ne s’en va pas. La suite ressemble à la même chose, en pire. Blessure au genou, douleur, erreurs d’inattention, expulsion stupide, blessure de nouveau pendant la coupe du monde 2010 (hernie disco-lombaire). En 2010-2011, Gianluigi ne dispute que 16 matchs en championnat, plus une rencontre de coupe d’Italie. 17 matchs, 17 buts encaissés, le bilan d’un type normal, et un gros point d’interrogation avant d’entamer la saison 2011-2012 : Gigi est-il encore dans le coup ?

La vérité, c’est que lorsque Antonio Conte reprend les rênes de la Juventus à l’intersaison, il y a tout un tas de questions qui entoure le gardien de but italien. Aura-t-il le niveau pour participer à l’énième renaissance de la Vieille Dame ? A-t-il seulement l’envie ? On l’a beaucoup entendu parler pendant son absence. Toujours un mot sur la chose publique, mais rarement sur le ballon. Ici pour défendre l’idée de grève en début de saison et accuser les gouvernants du pays de « mettre toutes les responsabilités sur le dos des joueurs pour faire oublier les vrais problèmes » , là pour expliquer combien il est important de lutter contre la mafia, une autre fois pour faire part du malaise ressenti par les Italiens devant les soubresauts de leurs politiciens. Il y aussi eu cette phrase folle: « Après ma carrière, je me verrais bien sélectionneur des USA » . Une chose et une seule était claire dès le départ : cette saison encore, sa 11ème consécutive sous les couleurs de la Juventus, Buffon porterait encore le brassard de capitaine de son club, mais aussi de la Nazionale. Personne n’osait remettre en question ce choix, mais ici et là, on s’interrogeait ; on avait tort.

Pour saluer l’excellent début de saison de la Juventus Football Club, les premières couronnes de lauriers furent dressées sur la tête d’Andrea Pirlo, étincelant lors de ses premiers matchs. Les bons points d’après furent adressés à Marchisio, le môme formé au club devenu pilier. Au milieu, Antonio Conte, sa hargne, ses beaux yeux verts et sa douce voix rauque, récoltait les louanges restantes. Derrière, tout derrière, seul sur sa ligne de but, Buffon était dans l’ombre. Et puis ? Et puis, une évidence : si la Juventus reçoit cet après-midi Cesena dans le fauteuil de leader, Gianluigi Buffon y est pour beaucoup. Les attaquants de la Lazio, de Palerme, de l’Inter et de Milan ont peut-être une idée sur la question. Cette semaine, dans la Gazzetta dello Sport, Marcello Lippi a dit tout haut ce que tout le monde pensait tout bas : « Buffon est revenu à son meilleur niveau » . L’intéressé a modestement fait part de sa peur que « tout redevienne comme il y a quelques mois » . Il a aussi appelé les supporters à faire part d’un soutien indéfectible, mais n’a pas dit merci. Merci de quoi, au fait? Cet après-midi aussi, sans doute, comme à la belle époque, Gigi Buffon marchera sur l'eau, et goalera dans les nuages. Chouette.

Par Lucas Duvernet-Coppola, à Rome
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comme d'hab depuis environ 10 ans, un des meilleurs goals du monde, si ce n'est le meilleur!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La mort de Socrates
4 1