Gigi « l ‘amoroso » Becali

Modififié
0 3
La politique est souvent mêlée de près ou de loin au sport en général, et au football en particulier. Les exemples les plus significatifs se situent souvent à l’Est, où de bons résultats au sein d’un club deviennent vite un argument électoral. Le meilleur représentant en la matière pourrait bien s’appeler Bécali.

Avec Gigi Becali, on est toujours servi en matière de déclarations abracadabrantesques. Dernière en date celle où le président du Steaua Bucarest, non content de son poste actuel de député européen, déclare vouloir devenir « premier ministre » , tout en proclamant à qui veut l’entendre: « Je suis le relais du Christ sur terre. Ce pays (la Roumanie) a besoin de 5000 Becali mais même si nous n’en avions que 100, nous serions meilleurs que l’Allemagne ou la France. Becali n’est qu’amour et cet amour il me destine aux gens qui en ont besoin. Tout ce que je fais, je le fais pour Jésus. »

Et de son « messager » Becali, l’homme qui a fait kidnapper et torturer les voleurs de sa limousine, il en pense quoi Jésus ? DL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

yeah gigi, ça faisait longtemps ! il est FOU ce mec. plus haut taux d'absentéisme au parlement européen sur plus de 700 députés, balaize ! (à peine 25% de présence aux sessions)
Fou? Non. Pire que ça! Démago sans limites! Sans scrupules. Jusqu'à la caricature. A coté, même Sarko semble être un grand démocrate. c'est dire!
ah mais oui on est d'accord, c'est un ignoble taré, doublé d'un mafieux, triplé d'un illuminé.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Beretta remplace Arrigoni
0 3