1. //
  2. // Ce jour où

Gigi Buffon a 20 ans !

C'était un Parme-Milan de Serie A, le 19 novembre 1995. Le futur meilleur portier de la planète faisait ses grands débuts chez les professionnels et annonçait déjà la couleur.

Modififié
6k 39
Numéro 9 sur les épaules, George Weah lance parfaitement Stefano Eranio qui déboule de son aile droite et entre dans la surface. Le contrôle est un poil trop long, Gigi Buffon l'a remarqué et plonge à ras de terre les deux poings devant. « Le match venait de débuter il y a quelques minutes. Cette première parade a donné le ton, déjà qu'on lui faisait confiance, là il n'y avait plus aucun doute sur ses qualités » , se remémore Antonio Bennarivo. La légende prenait vie.

La clavicule de Bucci


« J'avais eu vent d'un garçon qui jouait dans les buts et qui avait des grosses qualités, mais je ne l'avais jamais vu, car j'étais parti un an entre le Milan et la Samp. C'est en revenant que je l'ai retrouvé lors du stage estival à Folgaria. » Sandro Melli, alors attaquant et futur team manager des Gialloblu a un coup de foudre : « J'aimais bien rester avec lui malgré la différence d'âge. Il avait 17 ans et moi 26, mais j'adorais sa spontanéité et son authenticité. Il disait ce qu'il pensait, il était amusant dans sa façon de parler. Bref, une grosse personnalité. » Buffon, qui ne chausse les gants que depuis trois saisons après un changement de poste tardif, est le portier des U20 (la Primavera), mais également le 3e de l'équipe pro. « Je l'avais vite remarqué durant les oppositions du jeudi entre les deux équipes » , poursuit Bennarivo. Bref, impossible de passer à côté d'un tel talent.

Luca Bucci est le numéro un incontesté, un joueur qui est alors régulièrement convoqué en sélection par Arrigo Sacchi. « Il s'est démis la clavicule et en a pris pour plusieurs semaines. Le premier match, c'est Alessandro Nista qui est titulaire lors d'un déplacement victorieux à la Cremonese » , retrace Melli. Jusque-là, la hiérarchie est respectée, sauf que Buffon met de plus en plus son staff technique en difficulté. « On recevait ensuite le Milan avec qui on partageait la tête du championnat. Nous, joueurs, on savait que le coach était indécis. Comme tous les dimanches matin, Scala passe dans les chambres de chacun d'entre nous pour les briefings perso. C'est à midi qu'on a su que Gigi serait titulaire, soit trois heures avant le coup d'envoi. » Une décision un peu dure à avaler pour le désormais ex-numéro 2 : « Mais il n'a pas fait d'histoire, au contraire, il l'a très bien conseillé. D'ailleurs, Nista a été un temps son préparateur à la Juve » , précise Bennarivo.

Les burnes de Gigi


L'armada du Milan se présente alors au Ennio Tardini pour ce choc de haut de tableau, pas de quoi émoustiller Buffon qui fait preuve d'un sang-froid incroyable : « Il a toujours eu conscience de ses qualités, mais n'a jamais franchi la ligne jaune de la prétention. Cet équilibre, c'était déjà sa force à l'époque » , analyse Melli. Affublé du numéro 12, Gigi pousse de la voix contre les briscards que sont Couto et Sensini, puis sort des parades décisives sur une tentative de Simone à bout portant et une percée de Weah : « On aurait dit un kamikaze, il se jetait sur tous les ballons, c'était l’inconscience de son inexpérience. » À la fin du match, il reçoit même les compliments d'un Seba Rossi subjugué. Et ce n'est pas fini, une semaine plus tard, le jeune imberbe remet ça contre la Juventus, puis enchaîne avec le Napoli et la Lazio derrière. « Une série de rencontres qui aurait pu cramer n'importe quel jeune, pas Gigi !, s'exclame Bennarivo, et si on n'en perd aucune (3 nuls et 1 défaite), c'est surtout grâce à lui. »

Après son intérim de deux mois, Buffon retourne sur le banc ou en Primavera, mais pas pour longtemps. « Bucci était un excellent gardien, il retrouve sa place et continue d'être titulaire le début de la saison suivante avec Ancelotti comme coach. Mais au bout d'un moment, Carlo ne pouvait plus attendre. Après huit journées, il décide de promouvoir Buffon définitivement numéro un. Le plus dur fut de communiquer ce choix à Luca. Nous, coéquipiers, on attendait tous de voir comment cela allait se passer. Et il a eu du mal à le digérer, encore aujourd'hui, il le dit : "Mais pourquoi le meilleur gardien du monde est né ici !" Ça a été un tournant de sa carrière. » Ce samedi, Gigi sera de nouveau confronté au Milan pour boucler une boucle qui l'a vu remporter 8 Scudetti (sur le terrain), une Coupe du monde, devenir le joueur le plus capé de la Nazionale et celui ayant disputé le plus de minutes avec la Juve. Ça valait le coup de sacrifier Bucci.

Youtube


Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Deja merci pour l'article.

J'avais découvert Buffon dans l'equipe du dimanche avec mon frère.

En entendant son nom j'ai pouffe. En voyant les résumés de semaine en semaine je n'ai plus jamais pouffe de rire et j'etais persuadé que l'Italie avait trouvé un mutant. Et l'Italie en a vu passer...Une légende.
Girondingue Niveau : Loisir
Quelqu'un a-t-il une idée du nombre de visites en moins sur le site de SoFoot depuis la mise à jour graphique ? Ça doit être assez catastrophique... J'espère que l'édition papier n'en pâtira pas.
Message posté par Girondingue
Quelqu'un a-t-il une idée du nombre de visites en moins sur le site de SoFoot depuis la mise à jour graphique ? Ça doit être assez catastrophique... J'espère que l'édition papier n'en pâtira pas.


Boff, à part pour des histoires d'habitudes, je vois mal comment on peut regretter l'ancienne version. Celle-ci est très sympa, avec des défauts ok, mais je ne doute pas qu'elle sera améliorée petit à petit. On peut arrêter de chouiner en attendant, surtout sur des articles qui n'ont rien à voir ?
Toon Eastman Niveau : National
Dites Sofoot, pour remettre un peu de vie sur le site, vous ne sortiriez pas quelques articles bien provoque histoire qu'on retrouve un peu les gros débats classique ?

Quelques propositions qui me viennent à l'esprit directement:

- Un bon gros classement des meilleurs championnat européens.

- Un article du style "pourquoi machin ( a choisir entre PSG/Real/Barca/OM/Chelsea ) est la meilleure/pire équipe de l'histoire.

- Et enfin un article au second degré expliquant pourquoi Mourihno est un génie (ou un gros naze) et qu'on est tous des footix.

C'est typiquement le genre de sujet qui part en c****** à chaque fois, et l'air de rien ça commence déjà à me manquer.
"et si on n'en perd aucune (3 nuls et 1 défaite)"
Euh... comment dire...


(Fait chier qu'il y ait plus les votes, ça incitait les gens à commenter et à être originaux ce qui donnait une grosse plus-value au site. Maintenant tout le monde s'en branle de mettre un commentaire vu qu'il y a plus de carotte)
Swann Borsellino Niveau : DHR
C'est si catastrophique que les audiences sont restées les mêmes.
Des changements sont à venir, mais merci de ton soutien.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Allez pour aider so foot faisons appel à la team Benzema...

Benzema est il la plus grosse imposture de l'histoire de l'Edf?
Se sent il français ?
Merite t-il d'etre déchu de la nationalité ?

A t'il aidé le fameux Jawad qui a loué un appart aux terroristes pour "rendre service" comme il a voulu rendre service pour Valbuena?

Francis Kuntz, en direct du Bataclan.
Pauluzzi a précédé ta demande,"une boucle qui l'a vu remporter 8 scudetti (sur le terrain)", le sur le terrain est susceptible de t'apporter satisfaction pour peu qu'il y ait quelques supporters de l'Inter et de la Juve d'humeur embrouilleuse.

Mais je t'accorde volontiers que ça ne sera pas du niveau d'un Mourinho coach pourri ou CR7 meilleur que Messi.
Message précédent pour Toon Eastman évidemment.
@Borsellino, Donc refonte complète du site pour avoir la même fréquentation ?

Sérieusement, l'affichage est bien plus rapide mais c'est le seul point positif en ce qui me concerne.
Je ne discute pas l'habillage graphique mais le plus souvent la fonction répondre ne permet pas d'accéder au bouton envoyer, le scrolling lors de l'écriture d'un message erratique, l'absence de notation, tous comptes faits me parait une mauvaise idée.

J'espère qu'effectivement vous amènerez des modifications.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Et bah moi je la kiffe cette nouvelle version!!!

Non en vrai c'est juste parce-que l'application mobile remarche et que je peux enfin reposter de mon tel.

J'ai pas de pc donc je peux rien dire sur cette version.

Mais sur la version mobile (pas l'application)le gros probl
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
En fait allez vous faire en*uler!!!
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Pourquoi
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Hahaha excusez moi mais
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Et bah moi je la kiffe cette nouvelle version!!!

Non en vrai c'est juste parce-que l'application mobile remarche et que je peux enfin reposter de mon tel.

J'ai pas de pc donc je peux rien dire sur cette version.

Mais sur la version mobile (pas l'application)le gros problème c'est qu'on n'a pas accès aux "news". Ou alors c'est vraiment bien caché...
Et la page d'accueil est un peu trop fouillie, faut vachement scroller pour voir tous les articles.
Et y'a le truc de, il faut cliquer pour voir les comms.
Alors est-ce que c'est volontaire pour générer du trafic ou c'est pour alléger le temps de chargement initial?

Sinon les nouvelles couleurs sont carrément plus punchy que ce rouge tout fade.

Pour ce qui est des + et des - je m'en fous je pouvais pas les utiliser sur l'appli, ni même les voir.


Par contre c'est vrai que sur pc, ou version mobile c'était quand même sympa d'avoir les top commentaires pour pas se taper 150 messages.

Ce qui pourrait être une idée c'est de remettre les + / - mais en masquant la note.
Comme ça pas de course au + mais on a quand même des top comm.
Et pas de palmarès.

Sinon vous allez mettre l'application au couleur du nouveau site ou pas?

PS 1: j'ai du aller sur le site mobile pour poster ça

PS 2: Je sais même pas si ça va marcher

PS 3: L'appli c'est vraiment de la bouse

PS 4: désolé pour les multi poste mais l'application mobile me coupe les messages de manière incompréhensible.

Donc j'étais chaud pour me remettre à poster après avoir fais une pause à cause de cette merdasse d'application. Mais en fait non ça sera sans moi.

Je continuerai à vous lire avec les anciens tel que Scotch, Al, Ozy etc... tapis dans l'ombre...
Sinon on parle de buffon un peu ou pas ?

C'est de loin le plus grand gardien qu'il m'ait été donné de voir !
Je me rappel d'un match de champions league a ses débuts ou si je ne dis pas de bêtise, il sort 2 pénos ! ( vs Dortmund ? Pas sur )
C'était un monstre il avait tout !
En plus d'exceller quoi .. Dans tout les domaines !
Je dis bien " avait ", c'est toujours un grand gardien mais il a changé un peu de registre avec l'âge, moins explosif mais plus d'expérience ce qui est logique.

Si je devais faire le onze des joueurs que j'ai vu évoluer, ça serait un des premiers noms que je placerais.
Le successeur de Lev Yachine, il mériterait le BO putain !! Une légende ce joueur, le meilleur gardien du monde !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6k 39