Gigi Becali, le patron même en prison

Modififié
6 10
Condamné en mai dernier à trois ans de prison pour corruption, le fantasque Gigi Becali n’en abandonne pas pour autant son Steaua Bucarest chéri.

Même incarcéré à la prison de Rahova, Becali suit l’actualité de son club et, si besoin, va jusqu’à mettre son nez dans les histoires de transfert. Mihai Stoica, le directeur général du Steaua, a pu en témoigner dans la presse roumaine.

Becali ayant eu vent de l’intérêt prononcé de Tottenham pour Chichares, le millionnaire a utilisé l’appel quotidien auquel il a droit afin de joindre Stoica et lui ordonner de ne pas vendre le jeune défenseur central.

Tottenham a du souci à se faire. Quand Gigi donne un ordre, il est plutôt déconseillé de ne pas le respecter… FG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mr_Bigglesworth Niveau : DHR
Merci So Foot, mieux vaut tard que jamais comme on dit.

A prendre avec des pincettes mais l'intervention de Gigi a visiblement fait hurler le reste du board du Steaua et visiblement Gheorghe Hagi, qui est aussi le parrain de Becali, aurait lancé une gueulante dans la presse roumaine aujourd'hui en disant que ça ne se faisait pas.
Je pense qu'il en a rien à foutre de ce qui se fait ou non.
Gareth Root Bale Niveau : Loisir
J'avais une blague sur les prisons roumaines, mais on me l'a volée ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 10