1. //
  2. //
  3. // Atalanta-Roma

Gian Piero Gasperini, qui va piano, va sano

Si les clubs italiens ont pris pour habitude de dézinguer leurs entraîneurs à la première série de résultats négatifs, Gian Piero Gasperini a, lui, toujours insisté pour lentement et progressivement mettre en place ses méthodes. Cette saison, le voilà surprenant sixième de Serie A, à la tête d'une Atalanta qui s'impose comme la caution fraîcheur de ce début d'exercice 2016-2017.

Modififié
« À un moment, j'ai eu l'impression d'être un mort en marche. » Gian Piero Gasperini n'est pas du genre à mâcher ses mots. À l'heure de défier la Roma ce dimanche, l'Atalanta pointe à une surprenante sixième place, alors que son entraîneur, nommé cet été, a paradoxalement été à deux doigts de se faire virer fin septembre. L'Atalanta, après quatre défaites en six journées de Serie A, se prépare alors à jouer deux rencontres cruciales face à Crotone et au Napoli. Deux matchs que le club de Bergame remporte haut la main. « Je savais qu'en cas d'échec contre le Napoli, la direction aurait dû prendre des décisions irrévocables » , explique Gasperini. « Mais nous l'avons emporté et j'ai gagné en crédit... Mais en réalité, c'est après la défaite contre Palerme (le 21 septembre dernier, ndlr) que j'ai vu les signes de ce que que l'équipe pourrait devenir. Le président est allé voir le staff, a parlé aux joueurs et a légitimé ma position. C'était ça, le vrai tournant... Car le temps, c'est la base de tout pour un coach. » Surtout pour un entraîneur aux méthodes long-termistes tel que Gian Piero Gasperini, qui n'est jamais aussi bon que quand il s'agit de faire durer le plaisir.

« Gasperson »


Un management qu'il a imposé avec succès le long de deux mandats au Genoa, de 2006 à 2010, puis de 2013 à 2016. Deux expériences prolongées, entrecoupées de deux intermèdes éphémères à l'Inter, où il prend la porte au bout de cinq matchs, puis à Palerme. Deux clubs demandeurs de résultats immédiats où Gasperini était condamné à échouer. Car si ce natif de Turin a besoin d'un temps d'adaptation pour mettre ses équipes en ordre de marche, c'est tout simplement parce qu'il est déterminé à avoir la main sur toutes les composantes du club. À tel point qu'il gagne à Gênes le surnom de « Gasperson » , par analogie avec Alex Ferguson, symbole iconique du manager à l'anglaise touche-à-tout et omniprésent.


La méthode Gasperini est d'abord indissociable d'un système de jeu inaltérable, le 3-4-3. Une formation que l'entraîneur a empruntée au grand Ajax des 90's, alors que les clubs italiens et leurs 4-4-2 dominaient pourtant le football européen : «  Dans les années 90, 90% des équipes italiennes jouaient en 4-4-2. Mais en Europe, je trouvais l'Ajax fantastique et ils jouaient en 3-4-3, on avait l'impression que les joueurs dansaient. Après avoir vu ça, jouer à quatre derrière m'a ennuyé, donc j'ai aussi commencé avec trois défenseurs. Les attaquants adverses ne voyaient plus la balle, car nous avions la main sur la possession. Mon idée de la défense, c'est de raccourcir les attaques adverses. Pour ça, il faut défendre en allant de l'avant. » Depuis, Gian Piero n'a cessé de mettre systématiquement en place son 3-4-3 maison, que ce soit à Crotone en Serie B, où il fait ses grands débuts sur le banc d'une équipe professionnelle, au Genoa et même à l'Inter. Où il tentera d'imposer sans succès sa formation fétiche à Sneijder, Cambiasso et Eto'o. «  L'Inter savait que mon système était le 3-4-3. Je connais d'autres formations, mais c'est celle qui me semble la plus efficace quand j'entraîne une équipe, point. J'ai expliqué ça trois fois aux dirigeants de l'Inter. Je crois que la controverse autour de mon système a été un prétexte pour me virer rapidement. Mais s'ils ne croyaient pas en mon travail, pourquoi m'avoir choisi ? »

Le professeur


Autre composante de la méthode Gasperini, la post-formation et la responsabilisation sur le terrain de jeunes talents, qu'il façonne pour intégrer efficacement à son dispositif. Lors de ses deux passages à Gênes, il a notamment lancé en pro Domenico Criscito et Stefano Sturaro, fait exploser le talent de Thiago Motta aux yeux de l'Italie toute entière ou encore fait confiance à un encore tout jeune Sokrátis Papastathópoulos (vingt ans lors de son arrivée à Gênes) pour tenir sa défense. À Bergame, il a déjà lancé l'espoir ivoirien Franck Kessié dans le grand bain de la Serie A tout en confiant l'aile droite de son attaque à Andrea Petagna (vingt et un ans). Pas franchement étonnant compte tenu du passé de formateur de Gasperini, qui a entraîné pendant neuf ans, de 1994 à 2003, les équipes de jeunes de la Juventus. « Il regarde toujours au-delà des noms. À Gênes, il faisait participer aux entraînements les jeunes qui, selon lui, avaient les qualités pour aller plus loin. Et il a intégré à l'équipe des novices comme Mandragora, Sturaro ou Perin  » , confiait en juin dernier aux médias transalpins Matteo Togni, responsable de communication du Genoa et très proche collaborateur de Gasperini lors de son second passage à Gênes.

Maniaque de la comm'


La communication et la relation avec les médias constituent une autre pierre angulaire du management à la Gasperini. L'actuel entraîneur de l'Atalanta est réputé pour tout lire, tout décortiquer de ce qui se dit sur lui et de ses équipes dans la presse, afin d'anticiper les polémiques à venir et optimiser le traitement médiatique des clubs dont il a la charge. Togni encore : « On dit aussi que c'est un manager à l'anglaise parce que c'est un maniaque de tout ce qui est lié à l'extrasportif. Il s'implique dans le marketing, la communication et les réseaux sociaux. Il lit tout ce qui se dit sur le club, même les blogs. À la fin de chaque match et avant chaque interview, j'analysais avec Gasperini les faits de jeu à vitesse réduite. J'avais un collaborateur qui enregistrait le match de chez lui et m'envoyait au coup de sifflet final un fichier avec tous les commentaires des chaînes de télévision. Gasperini voulait tout connaître à la virgule près, y compris comment avaient été interprétées les décisions arbitrales. » Et quand il s'agit de se prêter au jeu des caméras, l'entraîneur fait l'effort de dévoiler certaines de ses préférences footballistiques, comme lorsqu'il confie à Sky Sports son onze de rêve du Genoa en octobre 2015.



S'il n'est pas le dernier à accepter de parler tactique, Gian Piero Gasperini reste néanmoins un homme très discret en dehors des terrains, qui ne laisse pas filtrer grand-chose de sa vie privée en interview. « C'est très difficile de me faire parler de moi » , concède ainsi l'ancien gourou de Gênes. Qui explique « avoir très peu de hobbies en dehors du football » . « Je ne peux pas m'adonner à mes autres centres d'intérêt, peut-être parce que le foot est la seule chose que j'aime vraiment. » À l'ombre de l'entraîneur obsessionnel s’esquisse le profil d'un homme rangé, marié de longue date à Cristina, professeur d'éducation physique avec qui il a eu deux fils, Andrea et Davide. De quoi se dire que Gian Piero Gasperini à une conception de l'amour probablement pas si lointaine de celle du football. Où les relations longues priment sur les idylles éphémères.



Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Gasperini a donné une belle leçon à Spalleti le mauvais épicier cet aprem. Victoire largement méritée et qui aurait du être plus sévère.
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2
Article suivant
Lyon maîtrise les Dogues