1. // Cérémonie
  2. // Golden Foot Award
  3. // Interview

Gheorge Hagi : « J'ai été bon dans tous les clubs où je suis passé »

Honoré lord du Golden Foot Award à Monaco, l'intenable Gheorge Hagi nous a accordé quelques minutes d'interview, entre deux petits fours et quelques serrages de pinces. L'occasion d'évoquer avec lui sa carrière de coach, son amour pour la Roumanie et ses souvenirs de la Coupe du monde 1994.

Modififié
Bonjour Gheorge. Cela vous fait plaisir d'être de retour à Monaco ?
Forcément. C'est toujours bon de revenir ici. J'ai gagné deux Supercoupes d'Europe au stade Louis-II, avec le Steaua Bucarest, en 1986, et Galatasaray, en 2000. C'est une ville qui me porte chance.

Vous allez tester les casinos ce soir ?
Ah non, pas du tout, je n'aime pas trop jouer (rires).

Après une brève période d'inactivité, vous êtes récemment devenu coach en Roumanie…
Pas coach. Manager. Je manage mon club. Je suis le propriétaire et le manager.

Pourquoi avoir décidé de revenir en Roumanie, après votre expérience ratée à la tête de Galatasaray en 2011 ?
Tout simplement parce que c'est mon pays. Je suis parti du constat que la Roumanie doit travailler dur pour produire les nouveaux joueurs qui formeront la prochaine génération. Pour ce faire, j'ai créé ma propre académie en 2009 : le FC Viitorul Constanța. C'est une ville située à l'est, sur les rives de la mer Noire. Nous avons 300 enfants de tous âges, que nous entraînons avec soin. En matière d'infrastructures, nous sommes déjà devenus le meilleur centre de formation du pays.

Vous vous souciez de l'avenir des enfants roumains, mais vous auriez pu le faire au Steaua Bucarest par exemple, un club qui a beaucoup compté pour vous. Pourquoi créer une autre structure ?
J'ai créé l'académie, j'en suis à l'origine. C'est mon propre club, je l'ai bâti de mes mains et c'est une fierté. J'investis dans les enfants, dans l'avenir. D'ailleurs, Viitorul, en roumain, ça veut dire futur. Dans cinq ans, grâce à notre travail en amont, nous aurons les meilleurs joueurs du pays. À terme, nous espérons qu'ils alimenteront l'équipe nationale pour lui faire remonter la pente.

Vous recherchez le nouveau Gheorge Haggi ?
Non, je cherche à former une nouvelle génération. Pas seulement un joueur. On produit plein de joueurs.

En tant que manager, vous leur enseignez quoi ?
Beaucoup de choses. Principalement, que la technique bat toujours la force.

Vidéo

Les résultats sont déjà prometteurs…
Le travail a porté ses fruits. On a été champions de troisième division en 2010 avant de monter dans l'élite en 2012. Il nous a fallu quelques années d'apprentissage au plus haut niveau, mais nous sommes maintenant capables de rivaliser avec les meilleurs clubs roumains. Après onze journées, nous sommes deuxièmes du championnat, bien calés entre l'Astra Giurgu et le Steaua Bucarest.

Le football local est-il en train de remonter la pente en matière de niveau, après un gros passage à vide ?
On est descendus très bas. Ce n'est pas facile de remonter, d'autant plus qu'on manque de soutiens sportifs et financiers. Mais on essaie de faire du mieux possible. Je ne vais pas mentir, le niveau général est moyen, mais la qualité des trois ou quatre meilleurs équipes du championnat reste encore assez bonne. Il faut maintenant qu'on ait plus de budget et d'argent pour progresser. On essaie de faire les choses bien.

Vous pensez qu'à terme, on pourra revoir un club roumain en finale de la Ligue des champions ?
Non. Du moins, ce n'est pas pour tout de suite. En 1989, quand on a perdu 4-0 en finale contre le Milan AC, le Steaua était dans la plus belle période de son histoire, nous étions de très loin la meilleure équipe de Roumanie. Je dirais même que nous étions vraiment l'une des meilleures équipes du monde. Nous avons plané au sommet de l'Europe pendant cinq ou six ans. Je n'étais pas encore là en 1986 quand le club a remporté la Ligue des champions contre Barcelone, mais même par la suite, on a été en demi-finale en 1988 contre Benfica. C'était très difficile pour les clubs roumains de rivaliser. L'équipe a toujours régné seule dans le pays, faute de concurrents à la hauteur. Depuis 1985, le club a remporté le championnat 17 fois, c'est une domination sans partage.

Pourquoi vous êtes parti alors ? Est-ce que l'ampleur de la défaite contre le Milan AC vous a influencé ?
Non, pas du tout. C'est juste que la révolution a tout changé. En 1990, j'ai décidé de rejoindre l'Espagne, car les frontières se sont ouvertes. J'ai voulu tenter ma chance en Europe, par curiosité personnelle.

À l'époque, vous avez signé au Real Madrid pour 4,3 millions de dollars. Vous pensez quoi de l'inflation démesurée des prix des transferts ?
La vie continue. Il faut regarder de l'avant, cela ne sert à rien de se plaindre. Le football a toujours été un business, même de mon temps c'était le cas. D'abord, il faut produire de bons joueurs, c'est la base, ce sans quoi rien n'est possible. Après, le marché fait son affaire et fixe les prix.

Vous avez joué pour les meilleurs clubs en Espagne, Madrid et Barcelone. Pourquoi ça ne s'est pas très bien passé pour vous dans les deux cas ?
(Silence) J'ai été bon dans tous les clubs où je suis passé.

Vous avez été exceptionnel au Steaua, à Brescia et Galatasaray, mais moins bon en Espagne…
C'est vous qui le dites. J'ai gagné la Supercoupe d'Espagne, aussi bien au Real qu'au Barça. Certes, cela ne vaut pas la Ligue des champions, mais c'est déjà quelque chose. Ma première année à Madrid a été moyenne, mais j'ai été très bon toute la seconde année. Quoi qu'il en soit, cela a été un grand honneur pour moi de jouer pour ces deux clubs, qui sont les meilleurs d'Europe. Il n'y a que six joueurs roumains qui ont joué pour eux dans l'histoire, et j'en fais partie.

N'êtes-vous pas quelque part plus attaché à Galatasaray, où vous avez remporté quatre titres de champion, gagné la Coupe de l'UEFA en 2000 contre Arsenal, avant de revenir en tant qu'entraîneur ?
Je suis attaché à tous les clubs où je suis passé. À leur façon, chacun a rempli une partie de ma vie, m'a fait devenir le joueur que j'étais et ce que je suis aujourd'hui. Mais si vous me demandez, ma seule vraie équipe, c'est la Roumanie. J'ai joué en sélection pendant 19 ans et c'est le seul maillot que je place devant tous les autres.

Avec vous, dans les années 90, la Roumanie était un outsider habitué aux places d'honneur à la Coupe du monde…
Oui, nous étions des habitués des phases finales, nous avions une belle génération. Mais depuis 1998, nous ne nous sommes plus qualifiés pour la Coupe du monde. Nous avons aussi raté pas mal de championnats d'Europe. C'est une grosse déception. Si tu rates les grandes compétitions, tu n'es personne. Il faut travailler dur pour redresser la barre.

Quel est le problème principal ?
Il y en a beaucoup. Énormément de pays, qui n'ont pas forcément notre tradition, nous sont passés devant. Aujourd'hui, je dirais que notre problème numéro 1, c'est le manque de soutien de notre Fédération quant au développement de la discipline. On a aussi pas mal de lacunes pour l'instant en matière d'organisation.

Que vaut l'équipe actuelle ? Elle est actuellement deuxième de son groupe d'éliminatoires à un point de l'Irlande du Nord, trois points devant la Hongrie…
On espère aller à l'Euro en France. On a raté nos deux derniers matchs (deux matchs nuls sans buts contre la Hongrie et la Grèce), mais il nous reste deux autres rencontres pour plier l'affaire. C'est primordial pour nous de venir jouer l'Euro 2016, car chaque qualification génère de l'enthousiasme pour tout le monde, à tous les niveaux. C'est un cercle vertueux. Cela nous donnera la force de lancer de nouveaux projets et de développer notre football encore plus rapidement. Je suis résolument optimiste, j'espère qu'ils vont se qualifier. On a une plutôt bonne équipe, nous sommes à la septième place du classement FIFA…

Gheorge, ne me dites pas que vous croyez au classement FIFA…
C'est déjà un bon signe (rires). C'est positif. On n'a pas de grande star, mais on joue vraiment en équipe. Après, c'est toujours difficile de parler avant la compétition. Il faut déjà se qualifier. Nous verrons en France si nous sommes compétitifs ou non.

Vidéo

La meilleure équipe roumaine, cela reste sans conteste cette génération dorée de la Coupe du monde 1994…
Oui. On était très proches de gagner. J'étais très fier de faire partie de cette équipe, pas seulement au niveau des résultats, mais aussi par rapport au style de jeu pratiqué. On était vraiment très bons, avec un football à la fois direct et léché. On a battu l'Argentine 3-2 en huitièmes de finale, ce qui reste l'un des plus grands exploits du football roumain à ce jour.

En parlant de cette compétition, impossible de ne pas évoquer votre but fantastique contre la Colombie…
J'ai marqué trois jolis buts pendant la Coupe du monde, mais c'est vrai que celui-ci est le plus connu.

Vidéo

Comment vous est venue l'idée de tirer à ce moment précis ?
Quand j'avais 12 ans, mon entraîneur trouvait que j'avais une très bonne frappe, un tir magnifique, très puissant. Il n'arrêtait pas de me répéter : « Gheorge, tout ce que tu dois faire, c'est contrôler le ballon, te retourner vers les cages et frapper » . Donc pour moi, tirer de loin, ça a toujours été assez naturel. Dès que j'étais en position, je tentais ma chance. Et ça a souvent marché.

Le rêve s'est pourtant arrêté avec l'élimination en quarts de finale, aux tirs au but, contre la Suède…
Cette défaite me fera toujours mal, car perdre de cette manière, c'est la pire chose qui puisse arriver en football. On était tout près, et je pense qu'on aurait pu aller plus loin encore, rivaliser avec le Brésil. Mais bon, ça ne s'est pas fait. Il faut maintenant espérer qu'une autre sélection roumaine parvienne à soulever le trophée dans le futur. Peut-être dans une autre vie !


Propos recueillis par Christophe Gleizes, à Monaco
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Que cette équipe roumaine pouvait envoyer du lourd question charisme... Je crois que la Roumanie est une des sélections qui me manquent le plus à l'époque actuelle.
J'aime ce joueur, le Maradona des carpates.
Il y avait aussi Adrian Ilie qui envoyait du lourd à Valencia.
Hagi, je le mets direct dans mon top 10 personnel. Je suis les choses du foot depuis plus de trente-cinq ans.
Hagi c'est un joueur qui m'a donné envie de jouer au foot...La WC 94, quelle équipe! Stelea, Petrescu, Lacatus, Raducioiu...Les images Panini me reviennent en tête!
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Message posté par .Pelusa.
Que cette équipe roumaine pouvait envoyer du lourd question charisme... Je crois que la Roumanie est une des sélections qui me manquent le plus à l'époque actuelle.

À ce point là ? Je me souviens des Radùciou, Petrescu, Lucatus et donc Hagi, leur magnifique coupe du monde 94 (les matchs a 3h du mat' la belle époque) avec des buts tous plus beaux les uns que les autres mais est ce qu'ils me manquent ? Pas plus que le foôt total du Danemark 86 ou la Rep tchèque de 96
Charisme ? Oui Hagi, le même caractère de cochon que Stoichkov :D mais à part ça ? Tu m'intrigues, aurais tu du sang de vampire ?

Adrian Illie, le soi disant futur Hagi, il a claqué quelques jolis buts à Mestalla mais n'a jamais confirmé les espoirs placés en lui
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Message posté par jokopops
Hagi c'est un joueur qui m'a donné envie de jouer au foot...La WC 94, quelle équipe! Stelea, Petrescu, Lacatus, Raducioiu...Les images Panini me reviennent en tête!


Mais oui Stelea leur excellent gardien chauve !!! Et Ravelli l'excentrique gardien suédois tu t'en souviens ???
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 5
C'est fou de penser qu'entre 86 et 89, le Steaua fait deux finales de C1 (dont une gagnée) et une demi-finale. C'est pas si vieux, pourtant on a l'impression qu'on parle d'un autre sport...
Les Coupes d'Europe, c'était mieux avant !
Message posté par souzadeoliveira

À ce point là ? Je me souviens des Radùciou, Petrescu, Lucatus et donc Hagi, leur magnifique coupe du monde 94 (les matchs a 3h du mat' la belle époque) avec des buts tous plus beaux les uns que les autres mais est ce qu'ils me manquent ? Pas plus que le foôt total du Danemark 86 ou la Rep tchèque de 96
Charisme ? Oui Hagi, le même caractère de cochon que Stoichkov :D mais à part ça ? Tu m'intrigues, aurais tu du sang de vampire ?

Adrian Illie, le soi disant futur Hagi, il a claqué quelques jolis buts à Mestalla mais n'a jamais confirmé les espoirs placés en lui





Le légendaire Marius LAcatus, pas Lucatus :) "légendaire" dans mon imaginaire de môme qui, pendant le Mondiale 90, était littéralement fasciné par ce nom...
Message posté par souzadeoliveira

À ce point là ? Je me souviens des Radùciou, Petrescu, Lucatus et donc Hagi, leur magnifique coupe du monde 94 (les matchs a 3h du mat' la belle époque) avec des buts tous plus beaux les uns que les autres mais est ce qu'ils me manquent ? Pas plus que le foôt total du Danemark 86 ou la Rep tchèque de 96
Charisme ? Oui Hagi, le même caractère de cochon que Stoichkov :D mais à part ça ? Tu m'intrigues, aurais tu du sang de vampire ?

Adrian Illie, le soi disant futur Hagi, il a claqué quelques jolis buts à Mestalla mais n'a jamais confirmé les espoirs placés en lui





Le légendaire Marius LAcatus, pas Lucatus :) "légendaire" dans mon imaginaire de môme qui, pendant le Mondiale 90, était littéralement fasciné par ce nom...
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2


Ah ça me dit rien, qu'est ce qu'il avait de spécial ? La Suède de cette époque, encore une belle génération, pour moi c'était Ingesson (j'ai été choqué d'apprendre sa mort récemment :( ) Kenneth Anderson qui ont joué en D1, et surtout Brolin et ses cheveux longs, quel attaquant !!! Ce match nul de la France a Stockholm pour la qualif' à la CDM 94 et cette praline libératrice de Sauzée.
Suéde et Bulgarie dans le groupe de la France qui seront demi finalistes du mondial, quel regret pour cette génération dorée française CantoPapin, j'arrête de remuer le couteau dans la plaie puis je vais passer pour un vieux con, mais faut avouer que les années 90 c'était quand même une superbe décennie de football ^^ non ? :D
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Ah et Martin Dahlin, comment ai je pu l'oublier !!! le petit Black qui dénotait parmi tous ses grands blonds, quelle paire d'attaquants suédoise, Dahlin-Brolin, j'arrête :D
Message posté par mario
Hagi, je le mets direct dans mon top 10 personnel. Je suis les choses du foot depuis plus de trente-cinq ans.


Tout pareil......... Et Schuster, Stojkovic, Diego bien sûr...mais c'était le chant du cygne, ces joueurs n'existent plus.

A titre personnel et de prime abord, Hagi est celui qui, style et tempérament, se sera le plus rapproché de Maradona, surnom du tout usurpé...mais Maradona reste inégalable bien sûr.

Ses passages en Espagne, des échecs? Hagi a raison, il y fut bon.........mais mauvais timing, voilà tout.

Ilie/Hagi, autre commentaire : rien à voir, registres fort différents..et puis Ilie n'aura pas fait long feu, autant citer Dumitrescu, on fire en 94...

Valeurs sûres de cette génération : Hagi, Lacatus, Popescu, Belodedici.. ; c'était le quatuor magique, classe mondiale..Et on pourrait y ajouter Bölöni pour les années 80.
DivinCodino Niveau : DHR
Message posté par souzadeoliveira
Ah et Martin Dahlin, comment ai je pu l'oublier !!! le petit Black qui dénotait parmi tous ses grands blonds


Lol, le "petit black" d'1,85m et qui était gros comme un goret quand il a signé à la Roma!


C'est le Mondial dont j'ai le plus de souvenirs. Si Maradona avait pas fait le con/s'était pas fait gauler, l'Argentine avait l'équipe pour aller au bout, bien qu'on ne retienne que cette élimination face à la Roumanie.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Marrant dans mon souvenir je le vois pas plus d'1m80, fin et vif ... en même temps c'était en 1993, il a ptet pris du volume entre temps ^^ mauvais souvenir que son passage à la Roma ? :D tu veux en parler ? J'avoue n'avoir aucun souvenir de son parcours en club, mais aujourd'hui il y a wikipedia et ça c'est quand même pas mal pour découvrir les parcours, parfois hors du commun, d'anciens joueurs qui nous ont suivis pendant des années
Message posté par souzadeoliveira

À ce point là ? Je me souviens des Radùciou, Petrescu, Lucatus et donc Hagi, leur magnifique coupe du monde 94 (les matchs a 3h du mat' la belle époque) avec des buts tous plus beaux les uns que les autres mais est ce qu'ils me manquent ? Pas plus que le foôt total du Danemark 86 ou la Rep tchèque de 96
Charisme ? Oui Hagi, le même caractère de cochon que Stoichkov :D mais à part ça ? Tu m'intrigues, aurais tu du sang de vampire ?

Adrian Illie, le soi disant futur Hagi, il a claqué quelques jolis buts à Mestalla mais n'a jamais confirmé les espoirs placés en lui





Non, pas de sang de vampire, mais c'était bien vu !

Mais, au-delà d'une Coupe du Monde 94 que je n'ai pas connue (je suis de 1989, donc le foot est arrivé un peu plus tard dans ma vie), il y a ces mecs, qui pouvaient être nuls comme hyper forts, en tirant toujours la tronche et en ayant l'air de s'en foutre, les Petrescu, les Hagi, les Ilie, les Stelea, les Popescu (beau-frère d'Hagi, ce qui donne une note de 8/10 à la crédibilité "mafia" de la team). Je les ai vus en 98, où leur délire de tous se teindre les cheveux en blond platine m'avait bien fait rire, et en 2000, où le brio avec lequel il étaient sortis du groupe de la mort (Roumanie Portugal Allemagne Angleterre, quand même) et leur élimination stupide contre l'Italie en quarts (Hagi qui tire sur le poteau avant de se faire exclure pour simulation la minute d'après et de repartir en gueulant que "la faute était visible d'un avion"), ce sont des images marquantes. Et le passage de Moldovan à Nantes (il arrive et est champion dès sa première année, quitte le club un peu plus tard avant de faire un come back létal - 16 buts en 18 matches, ou quelque chose du même acabit). Et Cosmin Contra dans la meilleure finale de Coupe de l'UEFA de tous les temps en 2001 contre Liverpool. Et Chivu, tout jeunot en 2000 et qu'on a vu grandir jusqu'à son masque et à Mourinho. Et Dorinel Munteanu, putain, mais c'est tellement poétique, de s'appeler Dorinel Munteanu !

C'est ça, dont je veux parler. C'est éminemment subjectif, je te le concède, et en même temps, sous l'égide d'Hagi, un putain de génie (le simple fait de signer à Galatasaray tient de génie à cette époque), je en comprends pas qu'on puisse avoir un autre qualificatif que "charsimatique". La République Tchèque dont tu parles était une équipe superbe, mais elle était constituée de types tellement ternes ! A part Berger, à la limite...
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Je me doutais qu'en posant la question j'aurais une réponse intéressante, motifs plus qu'acceptés :D
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 2 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 7 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2