1. //
  2. // Hebei China Fortune

Gervinho : « Chaque but fait environ 150 000 euros »

Modififié
4 20
Gervinho se plaît bien en Chine, merci pour lui.

Depuis qu’il a quitté l’AS Roma pour rejoindre la Chine et le club du Hebei China Fortune, Gervinho n'a de cesse de vanter les avantages financiers de son transfert. Un choix qui semble davantage financier que sportif, même si l’international ivoirien a confié que le départ de Rudi Garcia avait sensiblement orienté ses envies d’ailleurs.

En Chine, l’ancien Romain palpe un salaire fixe d'environ 10 millions d'euros, auxquels viennent se rajouter des primes alléchantes. Des primes que l'Ivoirien aime vanter, notamment dans un entretien à L'Équipe. « Un tel salaire ne se refuse pas. C’est grâce à mes qualités que l’on m’a offert une telle somme. Elle peut paraître énorme pour certaines personnes et pour moi aussi. »

Avant de conclure sobrement d'un très enjoué : « Avoir 60 000 euros pour un match en Europe, c’est impossible, même au Real Madrid. En plus, c’est du net ! Le président arrive, il dit : "C’est telle somme pour un but marqué, telle somme si vous n’en encaissez pas." Chaque but marqué, ça fait environ 150 000 euros. Sur un match, l’équipe peut jouer pour 800 000, 900 000 ou un million d’euros ! »

Le juste prix. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

gabifesse Niveau : DHR
Les paris qu'il doit y avoir derrière tout ça...
Complétement taré ces chinois sérieux.

Bon ça fera le bonheur des mercenaires mais tout de même
C'est du très lourd la paye que propose ce club, ils n'ont pas l'air de plaisanter avec la performance et la motivation, voir des trucs comme ça, ça fait plaisir.

Si Gervinho parle de ces primes je pense que ce n'est pas pour rien, c'est peut être un appel pour tous les jeunes talents du monde entier.

Au lieu de se compliquer la vie à essayer de rejoindre des clubs déjà saturés de vedettes qui ne pourront pas leur offrir la réussite, ils pourront dès aujourd'hui tenter leur chance dans un nouvel espace ou on saura leur accorder l'attention et les moyens de réussir vraiment et pas de cirer des bancs de luxe.
Qu'ils aillent chercher à coup de travail la gloire et la paye de patron au lieu de la quémander.

En tout cas félicitations encore à Gervinho, non seulement j'aime bien son style sur le terrain mais en plus il a réussi sa carrière.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 20