Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Gervais Martel reste confiant

Modififié
Hier en fin d'après-midi, la DNCG a joué avec le petit cœur des incroyables supporters du RC Lens. Invité à rendre son verdict sur le cas sang et or, le gendarme financier du football français a brisé les rêves nordistes en annonçant que le club n'évoluerait vraisemblablement pas en Ligue 1 la saison prochaine, la faute à 10 millions d'euros manquants pour rééquilibrer le budget du club.

Invité à débriefer la situation, Gervais Martel, président historique du club, ne s'avoue pas vaincu pour autant. : « On a présenté le budget de 48 millions d'euros comme prévu. Nous avions une garantie de 18 millions d'euros et il manquait les fameux 10 millions d'euros. Je reste confiant par rapport à l'actionnaire (Hafiz Mammadov, ndlr), mais force est de constater que ce virement n'est pas arrivé. »

Le président lensois réitère pourtant sa confiance à l'homme d'affaire azerbaïdjanais : « Ce n'est pas un long fleuve tranquille. Mais, derrière, il faut quand même se souvenir qu'il a mis dix-neuf millions d'euros, ce qui n'est pas trois francs six sous ! »

Sur la corde raide, Gervais Martel s'est pourtant montré confiant en fin de conférence de presse, ce qui aura certainement le don d'agacer les supporters lensois : « Je suis persuadé que nous serons en L1. C'est extrêmement compliqué à comprendre pour les gens, pour les supporters. Et je me doute qu'il y a de la tristesse et de la détresse, ce soir. Je suis droit dans mes bottes, car je fais le maximum pour mon club en étant un peu l'intermédiaire entre des organes juridiques que je respecte, et mon actionnaire que je respecte tout autant. »


Jack Kachkar était aussi un homme respectable. ES
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi