Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Gerrard a retenu Suárez

Luis Suárez aurait pu rejoindre Arsenal à l'été 2013, mais un homme a changé son destin.

Les Gunners étaient prêts à faire sauter la clause libératoire de l'Uruguayen, encore à Liverpool à l'époque. Suárez voulait absolument quitter Liverpool à ce moment là, et selon le Mirror, c'est Steven Gerrard qui a changé la donne.

L'ancien capitaine des Reds a joué un rôle déterminant dans l'état d'esprit de l'attaquant, notamment en l'ayant convaincu de ne pas aller à Arsenal, mais aussi en recollant les morceaux avec Brendan Rodgers, l'ancien manager : « Les relations entre Brendan et Luis n'étaient pas bonnes, explique Gerrard, je ne pense pas que c'était de la faute de Brendan. Luis voulait partir, jouer la Ligue des champions et il avait des gens autour de lui qui lui disait de partir, alors que ce n'est peut-être pas ce qu'il voulait au fond. »

Malin le Steven, d'autant plus qu'il n'a pas lâché l'affaire : « J'étais au milieu de tout ça en essayant de soigner sa relation avec le manager et en le faisant revenir aux entraînements de l'équipe première. Je parlais avec lui en lui disant : "C'est Arsenal que tu veux vraiment ou c'est le Real ou le Barça ?", c'était les sujets de conversation les plus fréquents parce que je savais qu'au fond, ce qu'il voulait, c'était Barcelone et pas Arsenal. »


Une tactique qui a finalement marché, puisqu'elle a retardé le départ de l'Uruguayen : « Pour moi, pour les supporters et pour tout le monde, ça n'avait aucun sens de le laisser partir à Arsenal. Cela les aurait rendus tellement plus forts. J'étais prêt à faire n'importe quoi pour que ça n'arrive pas. »

En revanche, Steevie G ne s'est pas opposé à l'arrivée d'Olivier Giroud. BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 56 minutes Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 1
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi