Gerrard a retenu Suárez

4 14
Luis Suárez aurait pu rejoindre Arsenal à l'été 2013, mais un homme a changé son destin.

Les Gunners étaient prêts à faire sauter la clause libératoire de l'Uruguayen, encore à Liverpool à l'époque. Suárez voulait absolument quitter Liverpool à ce moment là, et selon le Mirror, c'est Steven Gerrard qui a changé la donne.

L'ancien capitaine des Reds a joué un rôle déterminant dans l'état d'esprit de l'attaquant, notamment en l'ayant convaincu de ne pas aller à Arsenal, mais aussi en recollant les morceaux avec Brendan Rodgers, l'ancien manager : « Les relations entre Brendan et Luis n'étaient pas bonnes, explique Gerrard, je ne pense pas que c'était de la faute de Brendan. Luis voulait partir, jouer la Ligue des champions et il avait des gens autour de lui qui lui disait de partir, alors que ce n'est peut-être pas ce qu'il voulait au fond. »

Malin le Steven, d'autant plus qu'il n'a pas lâché l'affaire : « J'étais au milieu de tout ça en essayant de soigner sa relation avec le manager et en le faisant revenir aux entraînements de l'équipe première. Je parlais avec lui en lui disant : "C'est Arsenal que tu veux vraiment ou c'est le Real ou le Barça ?", c'était les sujets de conversation les plus fréquents parce que je savais qu'au fond, ce qu'il voulait, c'était Barcelone et pas Arsenal. »

Une tactique qui a finalement marché, puisqu'elle a retardé le départ de l'Uruguayen : « Pour moi, pour les supporters et pour tout le monde, ça n'avait aucun sens de le laisser partir à Arsenal. Cela les aurait rendus tellement plus forts. J'étais prêt à faire n'importe quoi pour que ça n'arrive pas. »

En revanche, Steevie G ne s'est pas opposé à l'arrivée d'Olivier Giroud. BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
FourFourTwo Niveau : Loisir
Ah oui super mais ça on le savait déjà depuis des lustres.

Suarez nous l'avait déjà dit : http://www.dailystar.co.uk/sport/footba … un-Arsenal
Et à la place Arsenal a récupéré Ozil, aka "je joue un match sur trois"
A quoi ça tient le destin...
Sérieux arrêtez un peu avec Giroud. C'est bon on a compris que c'est pas Batigoal.
Vous allumez les joueurs tous le temps à la limite de l'acharnement et quand après un but ils vous demandent de la fermer vous essayez de passer pour des victimes de l'arrogance des joueurs incapables de se remettre en cause etc.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 14