Record - Nombre de buts sur une année civile - Lionel Messi

Par Ali Farhat

Gerd Müller, l’année 1972 pour l’éternité

Bon bah voilà, ça y est. En inscrivant ses 85e et 86e buts de l’année civile, Lionel Messi fait tomber le record d’un certain Gerd Müller, un record vieux de quarante ans. Hors de question cependant de ranger le « Bomber der Nation » dans un tiroir et ne plus jamais en parler. Car le numéro 9 le plus célèbre de l’histoire était quand même un sacré phénomène…

Note
20 votes
20 votes pour une note moyenne de 4.9/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Gerd Müller
Gerd Müller
« Je suis vraiment content pour lui. C’est le meilleur joueur du monde actuellement, et ça me fait plaisir de le voir jouer ainsi. […] Les records ne m’intéressent pas plus que ça, mais s’il y en a un qui doit me dépasser, alors j’aimerais bien que ce soit Messi », déclarait il y a quelques temps le mythique Gerd Müller à Die Welt. Celui qui a donné tout son sens au numéro 9 n’est certes pas un homme de chiffres, mais reste malgré tout un amateur du dépassement de soi. En ce sens, il ne peut qu’apprécier la performance du Barcelonais. Car voilà, ce 9 décembre 2012, sur la pelouse du Betis, Lionel Messi s’est non seulement permis d’égaler le record du « Bomber », mais aussi de le dépasser. La « Nuit de Séville », qui renvoie au thriller de 82 entre Allemands et Français, a désormais une signification supplémentaire outre-Rhin. Après avoir soulevé de gros points d’interrogation suite à sa blessure au genou face au Benfica Lisbonne, Lionel Messi est revenu plus tôt que prévu, et voilà que son blaze se retrouve suivi de nombreux points d’exclamation. Les records sont faits pour être battus, voire pour être améliorés. En plus, d’ici la fin de l’année civile, l’Argentin a la possibilité de placer la barre encore plus haut…

Des buts et des titres

Faut-il pour autant jeter les statistiques de Gerd Müller aux oubliettes ? Faut-il oublier cette fabuleuse année 1972 où le « Bomber » a inscrit la bagatelle de 72 buts avec le Bayern (42 buts en Bundesliga, 7 en Coupe d’Allemagne, 11 en Europe et 12 lors de l’officieuse Coupe de la Ligue) ainsi que 13 buts sous le maillot de la Mannschaft ? La réponse est évidemment : NEIN ! Et même si ceux qui s’intéressent au football depuis 1998 rétorqueront : « Ouais, mais c’était plus facile avant, de marquer. » Même si son record a été pété, Gerhard Müller a quand même réalisé une performance hors du commun. Bon, ok, ses partenaires de l’époque n’étaient pas non plus maladroits (on parle de types comme Franz Beckenbauer et Paul Breitner, mais aussi Sepp Maier, Uli Hoeness et « Katsche » Schwarzenbeck), ils l’ont bien aidé, mais dans la surface, et face à des équipes du calibre de Gladbach, Schalke, Cologne ou Hambourg, il n’y avait de place que pour un seul roi. Un roi qui a inscrit 85 pions en 60 rencontres, soit un ratio effrayant de 1,4 but/match. Lionel Messi, qui ne joue pas non plus avec des manches, a franchi cette barre au bout de 67 parties. On va chipoter un peu en disant que l’Argentin a inscrit quatorze pénos, tandis que l’Allemand n’en compte que sept. Il reste quatre rencontres au numéro 10 pour améliorer son record. Mais pour atteindre le ratio du « Bomber », il lui faudra marquer 100 buts cette année.

Rien que pour ça, le record de Müller ne saurait être oublié. À côté de cet argument, un autre vient s’y coller, de fait : Müller a empilé les buts et raflé les récompenses individuelles, mais il a surtout fait remporter des trophées à ses équipes. Messi a déjà une Coupe du Roi dans sa besace et est peut-être sur la route d’un triplé Championnat/Coupe/C1. En attendant, Müller a permis au Bayern de remporter deux titres de champion (71-72 et 72-73) et surtout un Euro 72, ce qui est déjà un peu plus prestigieux. Comme quoi, marquer plein de buts, c’est bien. Marquer plein de buts pour remporter des titres, c’est mieux. Lors de cette fameuse année 72, les buts de Müller permettent aux Bavarois de remporter le troisième titre de champion de leur histoire, (le deuxième dans la version actuelle de la Bundesliga). C'est le début d'une grande histoire pour celle qu'on appellera bientôt l' « Etoile du Sud ». Après s'être rassasié de titres nationaux et internationaux, l'immense Franz Beckenbauer déclarera même: « Tout ce que le Bayern a gagné, il le doit à Gerd Müller ». Sans doute le plus beau des hommages.


Gerd Müller, un être humain

Au-delà de ça, la performance de Lionel Messi est ce qu’elle est, il y aura toujours une place pour Gerd Müller dans l’histoire du football. Non seulement le natif de Nördlingen a donné une nouvelle dimension à son poste, inspirant notamment des obsédés comme Ruud van Nistelrooy ou encore Pippo Inzaghi pour ne citer qu’eux, mais il est surtout resté HUMAIN. Ce n’est pas un hasard si l’on entend à droite à gauche que « Messi est une machine à buts, Messi est un extraterrestre ». Lorsqu'un footballeur met trois semaines à se remettre d'une blessure au genou, Messi met, lui, trois jours, voire trois heures, vu que le lendemain du match contre Benfica en Ligue des champions, il était de nouveau sur pied. Gerd Müller, bien qu'en noir et blanc, était beaucoup plus proche de nous : c’était un joueur professionnel qui buvait et qui fumait, avec ses blessures, ses états d’âme, ses moments de faiblesse. À côté, Messi et son côté froid renvoient l’image d’un cyborg. Bien sûr, c’est absolument génial ce que l’Argentin fait en ce moment, et on peut être à peu près sûr qu’il jouera les quatre derniers matchs des Catalans pour améliorer ses statistiques. En tout cas, s’il est en feu avec le FC Barcelone, on ne peut pas en dire autant avec le maillot de l’Argentine. Du coup, cela va être très difficile de s’attaquer à un autre record de Gerd Müller, à savoir le ratio de buts sous le maillot de l’équipe nationale. Gerd Müller est à 68 pions en 62 rencontres. Et, soit dit en passant, le 1000e but de sa carrière lui a permis de devenir champion du monde en 1974. Des candidats ?


 





Votre compte sur SOFOOT.com

28 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par djab3333 le 11/12/2012 à 12:34
      Note : 4  /

    merci so foot de replacer l'histoire du foot

  • Message posté par sydle le 11/12/2012 à 12:40
      

    "En tout cas, s’il est en feu avec le FC Barcelone, on ne peut pas en dire autant avec le maillot de l’Argentine."

    C'est une blague j'espère

  • Message posté par hawkeyes le 11/12/2012 à 12:45
      Note : 1 

    yes man, j'ai vu jouer "die bomber" avec le Bayern et la sélection, c'est vrai que c'était qlq chose.
    Très bon article de SF. Muller n'avait pas le 10ème de la technique époustoufflante de Messi
    mais sa présence devant le but et sa rage de marquer étaient impressionnantes.
    Messi est un peu "jeu video", Muller était plus athlétique. Un virtuose et un killer

  • Message posté par Südkurve28 le 11/12/2012 à 12:54
      Note : 1 

    Quel joueur. Respekt, Herr Müller.

  • Message posté par Trap le 11/12/2012 à 12:58
      Note : 2 

    Merci Ali Farhat pour les articles les plus précis du site. Mais pour le coup, 1000ème but de Muller en 1974 ? Je trouve le chiffre étonnant ?

  • Message posté par macdermot le 11/12/2012 à 13:11
      Note : 2 

    Très bon article. Utile pour les moins de vingt ans.

  • Message posté par Trap le 11/12/2012 à 13:16
      Note : 2 

    Après vérification auprès de A.F pas d'erreur, autant pour moi.

  • Message posté par med78 le 11/12/2012 à 13:30
      Note : 1 

    Très bon article, mon père m'a bcp parlé de cette machine à marquer, il a inventé le style qu'Inzaghi a ensuite repris (pas le seul, j'avais bcp aimé le numéro de SF sur les renards).

    Par ailleurs, la déclaration de Müller quant au record de Messi est pleine de classe, personne ne l'oubliera, et le fait qu'un joueur tel que Leo ait battu son record 40 ans après ne fait que rappeler la grandeur de Gerd. Cette déclaration me rappelle Sampras qui s'était félicité de voir Federer battre son record de grands chelems gagnés en disant que le fait de voir un champion pareil le remporter lui faisait plaisir et rappelait la difficulté de ce qu'il a réalisé auparavant.

  • Message posté par CupcakeRudy le 11/12/2012 à 13:35
      Note : 1 

    Pourquoi y'a François l'embrouille à côté de Gerd Müller sur la dernière photo ?!

  • Message posté par lindo le 11/12/2012 à 13:41
      Note : 3  /

    Gerd Müller était un pur attaquant à la technique fruste et rudimentaire au physique moyen (pas très puissant, pas très costaud, pas très grand)), mais il avait un rare instinct pour sentir le but, pour suivre le ballon et pour être là au bon moment. Il pouvait débloquer n'importe quelle situation pourvu qu'un ballon arrive devant le but.

    Pour moi, Il y eut un paquet d'excellents attaquants allemands (Fischer, Riedle, Völler, Klose) ou étrangers (Kempes, Lineker, Laghrissi, Inzaghi, Van Basten, Bergkamp, Hugo Sanchez...), personne n'atteindra "der Bomber" la légende !



  • Message posté par lindo le 11/12/2012 à 13:42
      

    Gerd Müller était un pur attaquant à la technique fruste et rudimentaire au physique moyen (pas très puissant, pas très costaud, pas très grand)), mais il avait un rare instinct pour sentir le but, pour suivre le ballon et pour être là au bon moment. Il pouvait débloquer n'importe quelle situation pourvu qu'un ballon arrive devant le but.

    Pour moi, Il y eut un paquet d'excellents attaquants allemands (Fischer, Riedle, Völler, Klose) ou étrangers (Kempes, Lineker, Laghrissi, Inzaghi, Van Basten, Bergkamp, Hugo Sanchez...), personne n'atteindra "der Bomber" la légende !



  • Message posté par lindo le 11/12/2012 à 13:42
      Note : - 1 

    Gerd Müller était un pur attaquant à la technique fruste et rudimentaire au physique moyen (pas très puissant, pas très costaud, pas très grand)), mais il avait un rare instinct pour sentir le but, pour suivre le ballon et pour être là au bon moment. Il pouvait débloquer n'importe quelle situation pourvu qu'un ballon arrive devant le but.

    Pour moi, Il y eut un paquet d'excellents attaquants allemands (Fischer, Riedle, Völler, Klose) ou étrangers (Kempes, Lineker, Laghrissi, Inzaghi, Van Basten, Bergkamp, Hugo Sanchez...), personne n'atteindra "der Bomber" la légende !



  • Message posté par lindo le 11/12/2012 à 13:42
      

    Gerd Müller était un pur attaquant à la technique fruste et rudimentaire au physique moyen (pas très puissant, pas très costaud, pas très grand)), mais il avait un rare instinct pour sentir le but, pour suivre le ballon et pour être là au bon moment. Il pouvait débloquer n'importe quelle situation pourvu qu'un ballon arrive devant le but.

    Pour moi, Il y eut un paquet d'excellents attaquants allemands (Fischer, Riedle, Völler, Klose) ou étrangers (Kempes, Lineker, Laghrissi, Inzaghi, Van Basten, Bergkamp, Hugo Sanchez...), personne n'atteindra "der Bomber" la légende !



  • Message posté par CharlesEchalotte le 11/12/2012 à 13:52
      

    Gerd et François l'embrouille sur la dernière photo. Il est vraiment fort celui, il arrive à s'incruster vraiment partout

  • Message posté par CharlesEchalotte le 11/12/2012 à 13:54
      

    bien vu cupcake

  • Message posté par SoninkePsg le 11/12/2012 à 15:01
      

    Le plus grand attaquant (pur)de l'histoire !

  • Message posté par MrNovember le 11/12/2012 à 15:20
      

    Muller a marqué 655 buts en 709 matchs de clubs et 68 buts en 62 matchs de sélection donc les 1000 buts il est en était très loin.
    Dommage que l'article ne soit pas très précis

  • Message posté par shevagoool le 11/12/2012 à 15:27
      Note : 4  /

    @MrNovember

    Gerd Müller a joué de la saison 62-63 jusqu'en 1983. Lors des matchs officiels, il a marqué 735 buts en 793 matchs.
    Si tu comptes absolument tous ses matchs (les amicaux etc), il facture 1461 buts en 1216 matchs. Un ratio au-dessus d'un but/match, donc
    Son 1000ème but (toutes rencontres confondues) est bien celui de la victoire face aux Pays-Bas en 1974.

    Je ne pouvais pas le mettre dans l'article parce que ça aurait fait trop de chiffres et surtout parce que ce n'était pas trop le sujet non plus.

    J'espère que cette fois-ci, j'ai été assez précis :)

    Peace,

    Ali F.

  • Message posté par MrNovember le 11/12/2012 à 15:49
      

    @Ali,

    Ok si on prend les stats complètes l'année 72 il joue que 54 matchs officiels où il ne marque 'que' 73 buts.
    Si on commence à comptabiliser les compétitions annexes on va rajouter tous les matchs amicaux ou les trophées de pré-saison !
    Sur les 1461 buts, près de la moitié sont dans des matchs amicaux donc c'est à relativiser.
    Malgré tout c'est un phénomène.

  • Message posté par vav1 le 11/12/2012 à 16:37
      

    Curieusement, quand on "google" les photos de Gerd Muller aujourd'hui, environ 40 pour cent des photos presentees sont celles de Messi

  • Message posté par VIERI le 11/12/2012 à 16:42
      Note : 3  /

    @ lindo,
    je poursuis ta propagande:
    Gerd Müller était un pur attaquant à la technique fruste et rudimentaire au physique moyen (pas très puissant, pas très costaud, pas très grand)), mais il avait un rare instinct pour sentir le but, pour suivre le ballon et pour être là au bon moment. Il pouvait débloquer n'importe quelle situation pourvu qu'un ballon arrive devant le but.

    Pour moi, Il y eut un paquet d'excellents attaquants allemands (Fischer, Riedle, Völler, Klose) ou étrangers (Kempes, Lineker, Laghrissi, Inzaghi, Van Basten, Bergkamp, Hugo Sanchez...), personne n'atteindra "der Bomber" la légende !


  • Message posté par shevagoool le 11/12/2012 à 17:43
      Note : 2 

    @MrNovember

    En fait, dans cette histoire, je pense qu'on a tous les deux un peu tort, et un peu raison.

    Je m'explique. La "Ligapokal" officieuse dans laquelle Müller claque 12 buts reste malgré tout un gros tournoi. Si cette compétition ne doit pas prise en compte, on peut en tirer une conclusion toute simple: Messi a dépassé depuis longtemps le record de Müller.
    Ceci étant, sont pris en compte les matchs en équipe nationale pour les deux joueurs. Les matchs officiels comme les amicaux (donc non-officiels). Dans ce cas, il faudrait tout recompter et enlever les sept buts que Messi a planté en amical avec l'Albiceleste. De l'autre côté, il faut enlever les neuf pions de Müller en "friendlies" et ne garder que ses quatre buts lors de l'Euro 72.

    Bref, c'est un merdier fou, et si ça se trouve, si on farfouille un peu l'histoire, on trouvera peut-être un joueur qui a vraiment établi un record de buts sur une année civile avec la mention "uniquement en match officiel" (et je ne parle pas de Chitalu dont je lis le nom partout depuis ce matin)

    A vrai dire, tout ce que je voulais dire dans mon papier, c'est que Messi, ok c'est un déglingo, mais il faut montrer aux jeunes lecteurs et aux néophytes qui était ce Gerd Müller dont ils entendent le nom depuis quelques jours. Et il faudra aussi veiller à ce que son nom ne soit jamais oublié, car c'était quand même un joueur hors normes.

    Voilà. Je pense que là, on peut être d'accord :)

    Peace,

    Ali F.

  • Message posté par Kiton le 11/12/2012 à 19:26
      

    C'est vrai que la ressemblance entre P. Breitner et F. Damiens est ici assez déconcertante

  • Message posté par Solaris le 11/12/2012 à 21:34
       &


  • Message posté par Lecoupdufoulard le 11/12/2012 à 21:51
      Note : - 1 

    En ces temps troubles de crise économique, les francais souffrent et se désespèrent. Gauche au pouvoir, taxes en hausse, mariage homosexuel: notre société est accablée. Pour faire oublier au peuple les maux dont il est victime, le systeme politico-mediatique s'efforce à lui créer des idoles, des héros auxquels il pourra s'identifier pour oublier la misère de sa condition. Ainsi, TF1, et à sa tete le maléfique Christian Jeanpierre, à force de superlatifs et de propagande médiatique, érigent Lionel Messi au rang de plus grand joueur du monde, et redoublent d'ardeur a rabacher les quelques records qu'il arrive a battre. Pourtant, a priori, rien n'amene a s'extasier sur le petit Leo : nain, laid, sans charisme, et mauvais joueur, le début de sa carrière est marquée par des affaires troubles de dopage. Le besoin de créer des idoles a la populace en a voulu autrement ! Que n'entend-on pas depuis quelques jours !? Messi, plus grand joueur de l'Eurosport s'extasie un journaliste de TF1; Messi explose les records de Gerd Müller disent les autres !
    Il est temps d'ouvrir les yeux, tout ceci n'est que propagande et manipulation ! Comment ne pas remarquer que Messi a bénéficié de bien plus de matchs que Müller pour inscrire ses 86 buts ? Comment ne pas voir la part ahurissante de penalties (volés) inscrits par le petit Leo ? Comment ne pas s'insurger devant la tradition de magouille qui entoure ce triste "record" ? Malheureusement, on préferera vanter et encenser ce petit joueur surcoté, par ailleurs minable en selection nationale, afin d'endormir le peuple et lui offrir un échappatoire. Qu'il est loin le temps triomphant et béni du sarkozysme, durant lequel Cristiano Ronaldo soulevait fièrement le Ballon d'Or, trophée qui a l'époque, avait toujours une valeur !

  • Message posté par Lecoupdufoulard le 11/12/2012 à 21:54
      Note : - 2 

    Messi plus grand joueur de l'histoire s'extasie un journaliste de TF1*

  • Message posté par cil le 12/12/2012 à 13:04
      

    @ Ali

    mais il est surtout resté HUMAIN. Ce n’est pas un hasard si l’on entend à droite à gauche que « Messi est une machine à buts, Messi est un extraterrestre ». Lorsqu'un footballeur met trois semaines à se remettre d'une blessure au genou, Messi met, lui, trois jours, voire trois heures, vu que le lendemain du match contre Benfica en Ligue des champions, il était de nouveau sur pied. Gerd Müller, bien qu'en noir et blanc, était beaucoup plus proche de nous : c’était un joueur professionnel qui buvait et qui fumait, avec ses blessures, ses états d’âme, ses moments de faiblesse. À côté, Messi et son côté froid renvoient l’image d’un cyborg.

    Je trouve vraiment populiste se paragraphe au plus au point, très tres decevant, pour pas dire à vomir

    1-
    deja l'alusion à la blessure est lamentable, vraiment. Se remettre d'un bleu en 3 jours cela te parrait incroyable ?? le lamentable c'est le nombre "d'article" soulevé lrs de cette blessure, et ça cela reste la specialié des medias (on ce regarde ds le mirroir??)

    2-
    En gros Muller c'est + R&R car il picolait ou il fumait, il vait des etatst d'ame...
    dANS QUEL MONDE TU VIS ALI ?
    tu te rappel pas coentrao pris en flag avec une clope... direct sanction. C'est le sport moderne des années 2000 mon garçon, c'est fini. Regarde ronaldinho ce genie qui a tué sa propre carriere a coup de samba ds les club de barcelona...
    Messi avant se blessait justement car il avait une alimentation pourrie...

    bref moi aussi je prefere un joueur à la cantona, qui va mettre un coup ds la tronche, mais c'est terminé... le foot est aseptisé et uen grande part est DE VOTRE FAUTE LES MEDIAS (ET LES CONSOMMATEURS DE MEDIA) qui chaque jour demande à savoir plus sur la vie privée de machin plutot que le voir jouer au foot.

    Ali, je suppose que tu piges sur Paris, moi j'ai la chance de le faire sur Barcelona.

    messi je le connais pas, mais c'est une juste un gamin de 25 ans qui ne souhaite qu'une chose, taper ds la balle.

  • Message posté par cil le 12/12/2012 à 13:05
      

    Ahh j'oubliais...

    peace


28 réactions :
Poster un commentaire