Culture - Cinéma

Par Grégory Blasco & Jules Rouhling

Gérard Depardieu, une vie de foot

On l'a vu récemment au Qatar avec Nenê et Cissé ou en Suisse lors de de la cérémonie du Ballon d'Or, avec son pote Sepp Blatter. Gérard Depardieu est un homme de ballon, et pas que de rouge. Une passion qui ne date pas d'hier. Les plus vieux se souviennent du gardien “voyou” de Châteauroux. Les autres n'ont pas oublié 1996 et le titre auxerrois. Un titre que, quelque part, l'AJA doit aussi à « Gégé ».

Note
13 votes
13 votes pour une note moyenne de 4.96/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Quand t'es dans le désert...
Quand t'es dans le désert...
C'est un doigt d'honneur à tous les détracteurs de ce qu'il nomme la « démocratie russe ». Gérard Depardieu habitera au 1 rue de la Démocratie, à Saransk, en Mordovie. Un coup de tête de plus dans la vie mouvementée de l'acteur. Depardieu est un homme qui vit ses passions sans réfléchir. Et le football en est une. A 17 piges, Gégé tape le cuir avec les juniors de Châteauroux. Obélix se réfugie dans le foot... quand il n'est pas trafiquant de cigarettes ou garde du corps de prostituées. « C'était un petit voyou, un semeur de merde, un provocateur. [...] Mais ce qu'il faisait à l'époque, c'est rien par rapport aux jeunes d'aujourd'hui » raconte sur Lamontagne.fr Jean-Pierre Bégin, un agent immobilier de Châteauroux qui a traîné dans les mêmes bars que Depardieu. Gérard, qui mesure déjà 1,80 m à 12 ans, joue gardien de but durant la saison 1965-1966. Pour déstabiliser les adversaires, il a même sa petite astuce : « Je poussais des cris tellement forts que les petits attaquants en face n'osaient même plus tirer au but » expliquait-il au site de la FIFA, en octobre dernier. Sur les conseils de son ami, le comédien Michel Pilorgé, il plaque tout et rejoint Paris. Bien qu'originaires de la même ville, c'est dans la capitale que Gérard rencontre Michel Denisot. Les deux hommes se fréquentent au bar de la rue Mouffetard, dans le Ve. A Châteauroux, Gérard « traînait avec Jacky Merveille, un garçon encore plus baraqué et jusqu'au-boutiste que lui. Quand on les voyait arriver, on changeait de trottoir. Et s'ils demandaient l'heure, on leur donnait la montre avec » se souvenait avec sourire Michel Denisot dans les colonnes du Figaro en 2009.

« Il était là pour le foot et... le chablis ! »

Président de la Berrichonne entre 1989 et 1991, Michel Denisot prend les rênes du PSG dans la foulée. Avec le président castelroussin à la tête du club de la capitale, tout semble réuni pour que Depardieu supporte Paris. Mais l'acteur va surprendre son monde et jeter son dévolu sur l'AJ Auxerre, coachée par ce « paysan lettré » de Guy Roux. Un choix sportif, mais pas que. Car, si l'année 1996 est celle du doublé Coupe-Championnat pour Auxerre, c'est aussi celle d'un millésime exceptionnel pour le vin local, le chablis. Coïncidence ? Pas vraiment. « Il était là pour le foot et... le chablis (rires) ! Il est viticulteur et il s'intéresse aux vins réputés » explique Patrick Bonnot, journaliste à L'Yonne Républicaine et déjà présent en 1996.

En plus de descendre des litres de pinard, Gégé devient la mascotte d'Auxerre. Pourquoi ? Comment ? Gérard Bourgoin, actuel président du club et ami de longue date, est peut-être celui qui explique le mieux les circonstances de cette rencontre un peu particulière. En plus de lui présenter Fidel Castro, le roi de la volaille lui fait découvrir l'AJA. « Je l'ai connu grâce à Jean Carmet. C'est devenu un proche. Il m'accompagnait durant les rassemblements de l'équipe. Il se sentait très bien dans le groupe ». Emmenés par les Charbonnier, Diomède, Laslandes et autres Guivarc'h, les Bourguignons cartonnent et ne semblent pas perturbés par la présence du mythe Depardieu. Que ce soit sur le banc, aux côtés de Guy Roux, dans les gradins avec Bourgoin ou dans les vestiaires avec les joueurs, Gégé se fond dans le moule. « C'est un garçon qui se met toujours à la portée des gens avec qui il vit, souligne Bourgoin. Il n'avait pas de position précise à l'intérieur du groupe mais il parlait beaucoup aux joueurs, il aimait bien rire avec eux. Il a contribué à créer une bonne ambiance. » Difficile pour autant de penser qu'une telle star n'ait pas bouleversé la vie de l'effectif. Le buzz autour de la présence de Depardieu en Bourgogne est énorme. Pas l'idéal pour maintenir l'équipe éloignée de la pression. Une équipe reléguée à 10 points du PSG à la trêve mais qui finira devant les Parisiens (dont le président est pote, Michel Denisot) à la fin de la saison. « C'est sûr que la présence de Depardieu a donné une autre dimension à la saison d'Auxerre mais, contrairement à ce que l'on peut penser, ce n'était pas un élément perturbateur. Disons que c'était un élément catalyseur pour les joueurs, qui devaient sans doute s'amuser de sa présence et de ses conseils. Peut-être que certains étaient même tout contents de côtoyer une star comme lui » analyse Patrick Bonnot.

L'humaniste Blatter et la Corée du Nord

Depardieu prend son rôle à cœur et n'hésite pas à s'impliquer dans la vie du vestiaire. Bourgoin se rappelle, avec sourire, de la demi-finale de Coupe de France face à l'OM. « Gérard Depardieu était avec nous pendant la préparation, durant deux jours. Il avait participé à sa manière au match qu'on avait gagné aux tirs au but. Il ne connaissait pas vraiment le règlement et je me souviens que durant la séance des pénos, il a voulu entrer sur le terrain avec les joueurs (rires). » Très vite, Gégé devient un porte-bonheur pour les hommes de Guy Roux. « Après le match, on lui a demandé de rester avec nous jusqu'au bout. Il est resté jusqu'à la finale qu'on a gagnée (contre Nîmes (2-1), ndlr). Il était fou de joie, ça venait du cœur, comme un vrai supporter ».


Et Guy Roux alors ? Connu pour protéger son groupe à l'extrême, l'homme au bonnet a, semble-t-il, accepté la compagnie de Cyrano. « Il n'était pas contre la présence de Depardieu parce qu'il était tellement sympa et débonnaire que ça l'amusait. Je pense que ça attirait les médias et que ça protégeait son groupe » souligne Bonnot. Gégé était donc du pain béni pour Roux.

Depuis, Depardieu a rangé les crampons et chacune de ses frasques est ultra-médiatisée. L'acteur russe est partout : le 7 janvier dernier, il assiste à la cérémonie de remise du Ballon d'Or aux côtés de son pote Sepp Blatter, en Suisse. Le 6 février, la photo de son son visage bouffi calé entre Djibril Cissé et Nenê, dans le désert du Qatar, fait le tour du monde. Lundi, il s'affichait avec Kadyrov, président de la République de Tchétchénie, plus connu pour trancher des têtes, offrir des montres aux stars du foot, que pour promouvoir l'emploi dans son pays. « Vous savez, il faut pas chercher très loin. Avec lui, il suffit d'être là le bon jour. Il aime bien toutes les opérations populaires. C'est pas quelque chose qui est calculé d'avance, avec préméditation. Il fonctionne aux coups de cœur » explique Bourgoin.

C'est sans doute sur un nouveau « coup de cœur » qu'il est devenu l'ami de Sepp Blatter, « un homme extraordinaire et un humaniste profond ». Et c'est donc, encore « sur un coup de cœur » que l'acteur s'est découvert une nouvelle passion : « J'adore le foot féminin. Les filles sont aussi efficaces que les hommes et elles sont moins douillettes. [...] Ça peut adoucir les tribunes, certains mouvements racistes, dont on a eu la preuve encore il n'y a pas longtemps, en Italie. Comme par hasard » a-t-il avoué à L'Equipe TV, début janvier. Depardieu affirme également être impressionné par l'équipe féminine de Corée du Nord, «vice-championne du monde en 2011». Et qu'importe, au fond, si ce sont les Japonaises qui ont gagné et que les Coréennes n'ont même pas passé le cap des phases de poules. Car Gégé est un homme qui suit le football comme il vit : avec les tripes. A moins qu'il ne s'agisse des restes du chablis…

Par Grégory Blasco & Jules Rouhling


 





Votre compte sur SOFOOT.com
Afficher les commentaires sélectionnés
Commentaires sélectionnés
6 commentaires sélectionnés Pourquoi ?

  • Message posté par benbecker le 28/02/2013 à 10:08
      Note : 2 

    Blatter et l'humanisme? "C'est comme Marc Dutroux qui rencontrerait Candy"!

  • Message posté par Brice_I le 28/02/2013 à 11:37
      Note : 2 

    Message posté par RonHarris
    Vous lisez mes messages ou vous vous contentez de vous auto congratuler pour vos réponses bancales et qui ne tiennent pas face à mes arguments? Peut on débattre de bonne foi?

    Je ne dis pas que ces actes aux USA font que ce n'est pas une démocratie. Je dis que ce ne sont pas ces actes qui peuvent en faire un régime non démocratique.


    Euh, Ron Harris, tous ce que je vois, ce sont tes propres autocongratulations. Les réponses de ton détracteur sont bien mieux argumentées que ce torchon de réponse auquel je suis en train de répondre, non?

    En quoi ses réponses sont plus bancales que cet hymne à toi-même bourré de suffisance?
    De quelle bonne foi parles-tu?

  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 11:54
      Note : 3  /

    Message posté par RonHarris
    Lorsque l'on est pas au point sur les termes on évite d'étaler son ignorance en public. L'opposition existe en Russie, même si ses droits sont régulièrements bafoués. Pour autant cela transforme t il la Russie en régime autoritaire? ". Un régime politique autoritaire est un régime politique qui par divers moyens (propagande, encadrement de la population, répression) cherche la soumission et l'obéissance de la société". En l'occurence il ne cherche pas la soumission ou l'obéissance puisqu'il autorise l'opposition à ses méthodes.




    Tu te contredits toi même dans ta réponse... mais ce n'est pas très grave on a l'habitude avec toi... "encadrement de la population, répression..." c'est exactement ce qui a cours en Russie et si pour toi autoriser l'opposition c'est mettre en prison les opposants et se refiler le pouvoir avec son pote Medvedev tous les 4 ans... je préfère de loin notre conception bien française de la démocratie...et les assassinats de journalistes qui fouinent un peu trop(Politkovskaia entre autre) ce n'est pas de l'encadrement de la population ça? 300 journalistes assassinés en Russie depuis 93 quand même...

    les interventions en Georgie ou en Tchétchénie ne sont-elles pas des preuves d'autoritarisme? Les russes veulent imposer leurs propres règles dans ces régions pourtant...

    Bref j'arrêterais là pour le débat politique qui n'a pas lieu d'être sur un site de foot, mais qu'on ne vienne pas me dire que la Russie n'est pas un régime autoritaire... Bientôt Depardieu va venir nous dire que Blatter est un humaniste... (ah pardon j'oubliais c'est déjà fait...)

  • Message posté par LaPaillade91 le 28/02/2013 à 13:39
      Note : 1 

    Je ne sais presque rien de la Russie, au contraire du concept de démocratie moderne que j'ai étudié dans les détails.

    Et les arguments de Ron Harris sont intéressantes et méritent du répondant, plutôt qu'ironie et contradiction sommaire.

    C'est assez regrettable, (le lendemain de la mort de Stéphane Hessel notamment), de penser que France ou Italie ou... Sont des modèles de fonctionnement démocratique.

    Je peux au moins dire qu'une démocratie est un concept vivant et évolutif, il ne dépend pas de règles ou de principes, et est pétri de contradictions.

    Donc les raisonnement directs façon "je connais la liberté, je suis le nombril du monde" en sont pas nécessaires.

    J'ai mis des +1 tant que je pouvais.

  • Message posté par Nath22 le 28/02/2013 à 20:07
      

    J'ai bien aimé la petite référence à Jean-Patrick Capdevielle !

    [Dunkerque - Rpz]

  • Message posté par pezronf le 06/03/2013 à 17:19
      

    j'étais ramasseur de balle quand auxerre fut champion de france, je l'ai croisé seul dans les couloirs du roudourou pour lui demander un autographe, j'etais tout minot, ce connard n'a pas voulu au motif de la superstition...

Tous les commentaires

54 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par benbecker le 28/02/2013 à 10:08
      Note : 2 

    Blatter et l'humanisme? "C'est comme Marc Dutroux qui rencontrerait Candy"!

  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 10:10
      Note : 1 

    La photo avec Blatter et Depardieu, on dirait une pub pour un régime.

    "Avant et...bien avant".

  • Message posté par Arkha le 28/02/2013 à 10:14
      

    PPPff on est déjà gavés dans les medias généralistes de "Gégé part en Russie", "Gégé habite rue de la démocratie", "Gégé a mangé des moules avec le président russe", etc etc...
    Etes vous vraiment obligé d'en remettre une couche ?

  • RonHarris a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par *somagic* le 28/02/2013 à 10:25
      Note : 1 

    Et dire que vous vous êtes mis à deux pour pondre cet article... oO
    Je vais demander à ma femme de valider tiens....

  • Message posté par franky4fingers le 28/02/2013 à 10:26
      Note : 2 

    c'est quand même le type le plus influençable du monde le Gégé. Il te glorifie n'importe quel dictateur du moment qu'il l'aurait invité à une soirée, voir un match, ou déguster un bon verre de vin.

  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 10:37
      Note : - 4  &


  • Message posté par Arkha le 28/02/2013 à 10:58
      

    Moui sauf que c'est quand même un peu n'importe quoi : dire qu'il s'agit d'une démocratie alors que ses élections sont truquées est un contre-sens : comment la population pourrait-elle décider (démocratie) alors qu'on ne tient pas compte de son avis (élections truquées) ?
    Mais en fait tout l'argumentaire me parait plutôt étrange : "il y a des élections libres" "mais plus ou moins truquées"; "Il y a une certaine liberté de la presse et d'expression, bien que cette liberté soit souvent bafouée"...

    Un petit coup d'affaire Magnitski en rappel ? Parfois la réalité dépasse largement la fiction :

    http://www.lemonde.fr/europe/article/20 … _3214.html

  • RonHarris a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • RonHarris a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 11:08
      

    Message posté par RonHarris
    N'en déplaise aux experts auto proclamés de la politique et de la géopolitique, la Russie est bien une démocratie. Une démocratie que l'on qualifie de non libérale dans la littérature qui est consacré à son étude dans les milieux universitaires. Il y a des élections en Russie, plus ou moins libres et plus ou moins truquées, au contraire de la Chine qui est un régime autoritaire dans lequel les seules élections concernent le niveau le plus bas de gouvernance qu'est le gouvernement local. Il y a une certaine liberté de la presse et d'expression, bien que cette liberté soit souvent bafouée. Il n'y a pas de place pour les opposants ou dissidents en Chine, en tout cas les cas de censure y sont bien plus nombreux qu'en Russie.

    Alors oui la Russie n'est pas une démocratie libérale, dans le genre où nous sommes habitués en France ou aux États Unis( qui part ailleurs est une démocratie des plus étranges en terme d'élections par exemple ); mais ce n'est pas pour autant un régime autoritaire. Donc Gégé n'avait pas complétement tort lorsqu'il parlait de la démocratie russe.



    "La Russie n'est pas un régime autoritaire..." Ah bon pourtant je croyais que le fait de faire arrêter ses opposants ou tout manifestant un peu trop hostile au régime, permettait d'affirmer qu'un pays dispose d'un régime autoritaire...

    Désolé pour la méprise alors...

    P.S: Gégé ne raconte que des inepties, sa phrase sur Blatter en est le plus bel exemple.

  • RonHarris a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par Arkha le 28/02/2013 à 11:12
      

    Une erreur judiciaire l'affaire Magnistski ? tu es sérieux ou tu ne sais pas de quoi il s'agit ? Lecture de l'article ?...

    Pour le reste... pourquoi truquer des élections si c'est inutile ? une vraie opposition en Russie ? Ils sont tous en prison sauf un "opposant" alcoolique qui se ridiculise à chacune de ses sorties télévisuelles. Normal ?
    Pour le reste, tu te contentes de dire que d'autres pays font aussi des trucs pas bien. C'est vrai. Et alors ? ça excuse la Russie ?

  • RonHarris a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 11:25
      

    La Russie est une démocratie. Il ne faut pas en douter. Le peuple élit ses dirigeants. Il peut y avoir des irrégularités mais comme dit plus haut, cela ne change pas grand-chose. Les irrégularités électorales ne concernent que les régions qui sont en proie (Tchétchènie, Daguestan)à des insurrections islamistes. Certaines élections locales peuvent être également truquées mais il se passe la même chose en Italie, en Grèce et dans un grand nombre d'autres pays respectables.

    La Russie est une jeune démocratie, une démocratie fragile mais démocratie quand même. Mais il faut également comprendre qu'il est impossible de juger la Russie en la comparant par exemple à la France.

    La Russie est un empire au même titre que les USA ou que la Chine. C'est un pays démesuré traversé par neuf fuseaux horaires,habité par plus de 350 ethnies et donc autant de langues. Les dirigeants se doivent de faire preuve d'autorité. Un homme comme François Hollande ne pourrait pas être politicien en Russie.

    Et contrairement aux USA ou à la Chine, il n'y a jamais eu de fraudes massives lors d’élections présidentielles. Contrairement aux USA ou à l'Inde (les soi-disant deux plus grandes démocraties du monde), le peuple désigne directement son président, il n'y a plus de peine de mort et l'Etat est laïque.

  • Message posté par Arkha le 28/02/2013 à 11:26
      

    Je m'incline devant la puissance de ton argumentaire, et laisse à chacun l'opportunité d'évaluer sa pertinence. De coup je retourne m'auto-congratuler (mais sur d'autres sujets, hein)

  • Message posté par ConnardLeBarbant le 28/02/2013 à 11:26
      

    Message posté par RonHarris
    N'en déplaise aux experts auto proclamés de la politique et de la géopolitique, la Russie est bien une démocratie. Une démocratie que l'on qualifie de non libérale dans la littérature qui est consacré à son étude dans les milieux universitaires. Il y a des élections en Russie, plus ou moins libres et plus ou moins truquées, au contraire de la Chine qui est un régime autoritaire dans lequel les seules élections concernent le niveau le plus bas de gouvernance qu'est le gouvernement local. Il y a une certaine liberté de la presse et d'expression, bien que cette liberté soit souvent bafouée. Il n'y a pas de place pour les opposants ou dissidents en Chine, en tout cas les cas de censure y sont bien plus nombreux qu'en Russie.

    Bravo Ron Harris. J'approuve ton commentaire et te soutiens malgré tous les -1 que les biens pensants t'infligeront.

    Alors oui la Russie n'est pas une démocratie libérale, dans le genre où nous sommes habitués en France ou aux États Unis( qui part ailleurs est une démocratie des plus étranges en terme d'élections par exemple ); mais ce n'est pas pour autant un régime autoritaire. Donc Gégé n'avait pas complétement tort lorsqu'il parlait de la démocratie russe.

  • Message posté par Brice_I le 28/02/2013 à 11:30
      Note : - 1 

    EN fait, la démocratie et la liberté de la presse, c'est un peu comme le vol pour Pau dans le sketch de Chevalier&Laspalès: "Y en a qu'ont essayé, ils ont eu des problèmes."

  • Message posté par Brice_I le 28/02/2013 à 11:31
      

    La démocratie et la liberté de la presse EN RUSSIE. Pardon pour l'oublie.

  • Message posté par Brice_I le 28/02/2013 à 11:37
      Note : 2 

    Message posté par RonHarris
    Vous lisez mes messages ou vous vous contentez de vous auto congratuler pour vos réponses bancales et qui ne tiennent pas face à mes arguments? Peut on débattre de bonne foi?

    Je ne dis pas que ces actes aux USA font que ce n'est pas une démocratie. Je dis que ce ne sont pas ces actes qui peuvent en faire un régime non démocratique.


    Euh, Ron Harris, tous ce que je vois, ce sont tes propres autocongratulations. Les réponses de ton détracteur sont bien mieux argumentées que ce torchon de réponse auquel je suis en train de répondre, non?

    En quoi ses réponses sont plus bancales que cet hymne à toi-même bourré de suffisance?
    De quelle bonne foi parles-tu?

  • Message posté par popeye le 28/02/2013 à 11:38
      

    Le bar de la rue Mouffetard? Qu'est-ce que c'est?

  • Message posté par Brice_I le 28/02/2013 à 11:40
      Note : - 1 

    Message posté par Spartakist
    La Russie est une démocratie. Il ne faut pas en douter. Le peuple élit ses dirigeants. Il peut y avoir des irrégularités mais comme dit plus haut, cela ne change pas grand-chose. Les irrégularités électorales ne concernent que les régions qui sont en proie (Tchétchènie, Daguestan)à des insurrections islamistes. Certaines élections locales peuvent être également truquées mais il se passe la même chose en Italie, en Grèce et dans un grand nombre d'autres pays respectables.

    La Russie est une jeune démocratie, une démocratie fragile mais démocratie quand même. Mais il faut également comprendre qu'il est impossible de juger la Russie en la comparant par exemple à la France.

    La Russie est un empire au même titre que les USA ou que la Chine. C'est un pays démesuré traversé par neuf fuseaux horaires,habité par plus de 350 ethnies et donc autant de langues. Les dirigeants se doivent de faire preuve d'autorité. Un homme comme François Hollande ne pourrait pas être politicien en Russie.

    Et contrairement aux USA ou à la Chine, il n'y a jamais eu de fraudes massives lors d’élections présidentielles. Contrairement aux USA ou à l'Inde (les soi-disant deux plus grandes démocraties du monde), le peuple désigne directement son président, il n'y a plus de peine de mort et l'Etat est laïque.


    En fait, c'est moins la Russie que "LA RUSSIE DE POUTINE" que nous jugeons. Non Poutine n'est pas un grand démocrate. Oui, le système politique de la Russie est un système démocratique. Comme le système politique de pas mal de républiques "Bananières". Seulement, il arrive qu'un dirigeant étouffe toute forme d'opposition. Doit-on continuer à les considérer comme des grandes démocraties?

  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 11:53
      

    Poutine n'est pas un démocrate, c'est certain. Mais les institutions le sont. Malgré ça, il faut dire qu'il est soutenu par au moins 65% de la population. Il est de plus en plus contesté dans les grandes villes mais il est adoré dans les campagnes. Et la Russie reste un pays rural. Sur près de 145 millions d'habitants, 100 millions vivent à la campagne.

    Grace à Poutine, les retraites sont versées, les fonctionnaires et les militaires sont payés. la croissance est là. La sécurité est revenue ou en tout cas revient petit à petit. Sous Eltsine, y'avait rien de tout ça. Tu ne pouvais pas sortir après 21H de peur de te faire braquer ou pire.

    Et concernant l'opposition, c'est vrai que Poutine la muselle. Ce serait hypocrite de le nier. Mais sans sombrer dans la théorie du complot, l'opposition est généralement financée par l'étranger ou bien par des criminels, ceux qu'on appelle également les oligarques. Poutine est actuellement, la seule garantie valable de stabilité pour ce pays.


  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 11:54
      Note : 3  /

    Message posté par RonHarris
    Lorsque l'on est pas au point sur les termes on évite d'étaler son ignorance en public. L'opposition existe en Russie, même si ses droits sont régulièrements bafoués. Pour autant cela transforme t il la Russie en régime autoritaire? ". Un régime politique autoritaire est un régime politique qui par divers moyens (propagande, encadrement de la population, répression) cherche la soumission et l'obéissance de la société". En l'occurence il ne cherche pas la soumission ou l'obéissance puisqu'il autorise l'opposition à ses méthodes.




    Tu te contredits toi même dans ta réponse... mais ce n'est pas très grave on a l'habitude avec toi... "encadrement de la population, répression..." c'est exactement ce qui a cours en Russie et si pour toi autoriser l'opposition c'est mettre en prison les opposants et se refiler le pouvoir avec son pote Medvedev tous les 4 ans... je préfère de loin notre conception bien française de la démocratie...et les assassinats de journalistes qui fouinent un peu trop(Politkovskaia entre autre) ce n'est pas de l'encadrement de la population ça? 300 journalistes assassinés en Russie depuis 93 quand même...

    les interventions en Georgie ou en Tchétchénie ne sont-elles pas des preuves d'autoritarisme? Les russes veulent imposer leurs propres règles dans ces régions pourtant...

    Bref j'arrêterais là pour le débat politique qui n'a pas lieu d'être sur un site de foot, mais qu'on ne vienne pas me dire que la Russie n'est pas un régime autoritaire... Bientôt Depardieu va venir nous dire que Blatter est un humaniste... (ah pardon j'oubliais c'est déjà fait...)

  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 11:55
      

    c'était pour Ron

  • Message posté par P'tit Filet le 28/02/2013 à 12:03
      Note : - 1 

    Message posté par Spartakist
    le peuple désigne directement son président, il n'y a plus de peine de mort et l'Etat est laïque.


    Ils n'ont pas tort sur la forme, les fils d'Ignacio, la Russie est bien une démocratie.

    Une grande démocratie, comme l'avait dit Gégé ? En superficie, sans doute. Sinon...

    A leur argumentaire, j'opposerai simplement :

    - "le peuple élit directement son Président" : Oui, mais quand le parti au pouvoir bénéficie d'appuis financiers importants, et d'une très grande visibilité dans les medias, c'est plus facile de distiller ses opinions... Et puis, bon, c'est quand même rare (unique?) qu'un président sortant, qui ne peut être réélu, devienne premier ministre (et son premier ministre président)... Et finisse par se représenter à nouveau dès que la loi le lui permet.
    -"il n'y a plus de peine de mort" : certes... A propos des terroristes (insurgés?) tchétchènes, il avait dit quoi déjà, Vlad ? Ah, oui "on les exterminera jusque dans les chiottes". Et ne me dites pas que les tchétchènes l'ont bien cherché, je répondrai Kadyrov.
    -"l'Etat est laïque" : Oui. Mais encore une fois la relation Poutine/Eglise Orthodoxe est assez trouble. Sur le plan privé, le mec est ouvertement croyant. Publiquement, le gouvernement russe a quand même fait voter en 2010 une loi visant à restituer à l'Eglise ses biens (saisis par la Révolution Bolchevique, ces biens immobiliers sont aujourd'hui des musées, des bâtiments de l'administration publique...). Et puis Poutine ne déconne pas avec la foi (Pussy Riots).

    Donc, si la Russie est bien une démocratie d'un point de vue constitutionnel, le gouvernement au pouvoir depuis 13 ans, ou plutôt ses membres, sont eux clairement d'obédience autoritaire.

  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 12:06
      Note : - 1 

    Poutine n'a rien à voir avec la mort de Politkovskaya. Elle a été assassinée par des mafieux tchétchènes à la solde de Kadyrov et de son clan. Poutine n'avait aucun intérêt à ce qu'elle meurt. Personne ne savait qui elle était jusqu'à son assassinat. La plupart des assassinats de journalistes en Russie sont rarement l'oeuvre du gouvernement mais bien souvent l'oeuvre de mafias. En occident, dès qu'un russe glisse sur une peau de banane, on blâme Poutine.

    Quant à la guerre en Géorgie,faut peut-être revoir la chronologie des évènements. La Géorgie a bombardé une ville (Tskhinvali, une capitale de région) sans objectif militaire peuplé de citoyens russes. Ils ont bombardé une ville juste pour faire démonstration de leur brutalité. Et après on s'étonne que la Russie réagisse. Faut pas délirer, Poutine est brutal mais sur ce conflit il a fait preuve d'humanité et je pèse mes mots...

  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 12:24
      

    Message posté par P'tit Filet


    Ils n'ont pas tort sur la forme, les fils d'Ignacio, la Russie est bien une démocratie.

    Une grande démocratie, comme l'avait dit Gégé ? En superficie, sans doute. Sinon...

    A leur argumentaire, j'opposerai simplement :

    - "le peuple élit directement son Président" : Oui, mais quand le parti au pouvoir bénéficie d'appuis financiers importants, et d'une très grande visibilité dans les medias, c'est plus facile de distiller ses opinions... Et puis, bon, c'est quand même rare (unique?) qu'un président sortant, qui ne peut être réélu, devienne premier ministre (et son premier ministre président)... Et finisse par se représenter à nouveau dès que la loi le lui permet.
    -"il n'y a plus de peine de mort" : certes... A propos des terroristes (insurgés?) tchétchènes, il avait dit quoi déjà, Vlad ? Ah, oui "on les exterminera jusque dans les chiottes". Et ne me dites pas que les tchétchènes l'ont bien cherché, je répondrai Kadyrov.
    -"l'Etat est laïque" : Oui. Mais encore une fois la relation Poutine/Eglise Orthodoxe est assez trouble. Sur le plan privé, le mec est ouvertement croyant. Publiquement, le gouvernement russe a quand même fait voter en 2010 une loi visant à restituer à l'Eglise ses biens (saisis par la Révolution Bolchevique, ces biens immobiliers sont aujourd'hui des musées, des bâtiments de l'administration publique...). Et puis Poutine ne déconne pas avec la foi (Pussy Riots).

    Donc, si la Russie est bien une démocratie d'un point de vue constitutionnel, le gouvernement au pouvoir depuis 13 ans, ou plutôt ses membres, sont eux clairement d'obédience autoritaire.


    Tu as raison sur de nombreux points. Mais je te contredirai sur quelques-uns. Je ne sais pas si tu parles russe mais Poutine n'a jamais employé le mot chiottes. Le mot qu'il a employé est сортир est cela signifie plus latrines que chiottes, c'est une erreur de traduction volontaires. En russe, le mot n'est pas si vulgaire. Et, Hollande, à titre d'exemple se félicite de "neutraliser" les terroristes, dans le fond c'est la même chose.

    Tu me dis Kadyrov, moi je te dis Beslan ou le théâtre de la rue Dobrouvka. Je te dis les femmes lapidées, je te dis les films de militaires russes égorgés et mis en ligne sur des sites genre kavkazcenter, etc.. Les tchétchènes sont des wahabites, c'est pas la mouvance la plus cool de l'Islam, c'est rien de le dire. Mais c'est un débat sans fin la Tchétchènie. Y'a trop de haine des deux côtés, ça dure depuis plus de 200 ans cette histoire.

    Et la Russie est laïque. Les Pussy Riots qui sont financées par l'étranger soit dit en passant ont été reconnues coupables non pas de blasphème comme on a pu le lire partout mais pour incitation à la haine contre la religion orthodoxe. Parce que oui la Russie est un état multi-confessionnel qui respecte et qui protège les croyances de tout le monde tant que ces croyances sont compatibles avec la constitution.

  • Message posté par Ikkaku le 28/02/2013 à 12:27
      

    Message posté par Arkha
    Moui sauf que c'est quand même un peu n'importe quoi : dire qu'il s'agit d'une démocratie alors que ses élections sont truquées est un contre-sens : comment la population pourrait-elle décider (démocratie) alors qu'on ne tient pas compte de son avis (élections truquées) ?
    Mais en fait tout l'argumentaire me parait plutôt étrange : "il y a des élections libres" "mais plus ou moins truquées"; "Il y a une certaine liberté de la presse et d'expression, bien que cette liberté soit souvent bafouée"...

    Un petit coup d'affaire Magnitski en rappel ? Parfois la réalité dépasse largement la fiction :

    http://www.lemonde.fr/europe/article/20 … _3214.html



    Dans ce cas là la France n'est pas non plus une démocratie. Les élections ne sont pas truqués mais les candidats qui y assistent sont tous choisis et autorisés à y participer en fonction des intérêts qu'ils servent. Les exemples de candidats qui avoisinaient les 10% dans les sondages et qui n'ont jamais pu y participer en est un bel exemple.

    Quant à la liberté de la presse en France...

  • Message posté par Ke20 le 28/02/2013 à 12:32
      

    Euh comment dire ......... Non je ne frappe pas ma femme avec mes poings , je me contente de lui foutre des baffes?! c'est mieux , non?

    C'est a peu près la différence entre la Russie et les pires pays ?!


    C'est tjs le même débat , je préfère voter pour qui je veux ou pouvoir nourrir ma famille ? En Russie , tu votes pour qui ils veulent et tu nourris ta famille si les dirigeants le veulent bien... Essayer de faire fortune en Russie a l heure d'auj qd t'es pas ds les papiers du pouvoir et ben je dis .....bon courage !! ( au même titre qu'en Tunisie sous l'ère Trabelsi )

  • Message posté par P'tit Filet le 28/02/2013 à 12:44
      

    J'aime assez ta conclusion sur la Tchétchénie (loin de moi l'idée de défendre le moindre camp... Je pointais juste Kadyrov, sa gouvernance et ses méthodes, disons, un peu spéciales).

    En revanche, c'est con qu'on ne puisse pas écrire en cyrillique, parce que franchement, de la bouche d'un chef d'Etat, la phrase de Poutine, ça valait bien le karcher...

    Quand à l'affaire Pussy Riots, c'est juste une parodie de procès et de justice... Même si je leur aurais bien aussi collé un procès au cul pour atteinte à la musique, faut être un peu honnête, et se dire que bon, c'est pas très tolérant comme verdict.

    Après réduire la Russie à Poutine ou aux années noires du communisme, je comprends que ça te gonfle et que tu montes au créneau...

    Dans ma bibliothèque de chevet, y'a la Perspective Nevski et une Journée d'Ivan Denissovitch...

  • Message posté par broly1236 le 28/02/2013 à 12:46
      

    Gégé président

  • Message posté par busbus le 28/02/2013 à 12:59
      

    Message posté par maxlojuventino




    Tu te contredits toi même dans ta réponse... mais ce n'est pas très grave on a l'habitude avec toi... "encadrement de la population, répression..." c'est exactement ce qui a cours en Russie et si pour toi autoriser l'opposition c'est mettre en prison les opposants et se refiler le pouvoir avec son pote Medvedev tous les 4 ans... je préfère de loin notre conception bien française de la démocratie...et les assassinats de journalistes qui fouinent un peu trop(Politkovskaia entre autre) ce n'est pas de l'encadrement de la population ça? 300 journalistes assassinés en Russie depuis 93 quand même...

    les interventions en Georgie ou en Tchétchénie ne sont-elles pas des preuves d'autoritarisme? Les russes veulent imposer leurs propres règles dans ces régions pourtant...

    Bref j'arrêterais là pour le débat politique qui n'a pas lieu d'être sur un site de foot, mais qu'on ne vienne pas me dire que la Russie n'est pas un régime autoritaire... Bientôt Depardieu va venir nous dire que Blatter est un humaniste... (ah pardon j'oubliais c'est déjà fait...)


    + 100

  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 13:18
      Note : - 1 

    qui a donné le pouvoir à Kadyrov? Certainement pas les tchétchènes... alors SVP pas de démagogie en disant que Poutine n'avait aucun intérêt à voir mourir Politkovskaia... Elle a toujours dénoncé la politique de Poutine, notamment en Tchétchénie... Un peu de culture ne fait pas de mal: qui tient les rênes en Tchétchénie? Kadyrov?^^ Certainement pas... C'est Poutine messieurs... Qui massacre la population Tchétchène? les tchétchènes? Pas seulement... Les russes s'en donnent à coeur joie sous la protection de ce "bon" Poutine... C'est exactement ce que dénonçait Politkovskaia dans ses livres... Elle dénonçait les exactions de l'armée russe en Tchétchénie, elle dénonçait également les exactions de la police russe en Russie... Croire que ce sont les tchétchènes qui ont donné l'ordre de la faire exécuter c'est faire preuve d'une grande naïveté...

    SVP PAS DE DEMAGOGIE!!!!

  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 13:34
      Note : - 2 

    SPartakist j'ai l'impression que tu es endoctriné par Poutine(et sa presse sous contrôle d'Etat)... Reprocher aux Tchétchènes d'essayer de se défendre par tous les moyens qui sont à leur disposition(à savoir le terrorisme) c'est comme reprocher aux palestiniens d'en faire voir de toutes les couleurs aux israéliens... Quand on vole la liberté d'une peuple à s'autodéterminer y a un moment il faut s'attendre à en payer les conséquences... les Européens l'ont connu dans les années 50 et 60 avec la décolonisation, les Russes ça fait 20 ans qu'ils tentent de garder leur empire en déliquescence et cela à n'importe quel prix... l'Estonie, l'Ukraine, la Moldavie, la Géorgie, la Biélorussie et bien d'autres peuvent en témoigner...

    Comme on dit on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre...


  • Message posté par LaPaillade91 le 28/02/2013 à 13:39
      Note : 1 

    Je ne sais presque rien de la Russie, au contraire du concept de démocratie moderne que j'ai étudié dans les détails.

    Et les arguments de Ron Harris sont intéressantes et méritent du répondant, plutôt qu'ironie et contradiction sommaire.

    C'est assez regrettable, (le lendemain de la mort de Stéphane Hessel notamment), de penser que France ou Italie ou... Sont des modèles de fonctionnement démocratique.

    Je peux au moins dire qu'une démocratie est un concept vivant et évolutif, il ne dépend pas de règles ou de principes, et est pétri de contradictions.

    Donc les raisonnement directs façon "je connais la liberté, je suis le nombril du monde" en sont pas nécessaires.

    J'ai mis des +1 tant que je pouvais.

  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 13:39
      Note : 1 

    Un peu moins de condescendance t'irait mieux. On a le droit de ne pas avoir les mêmes opinions sans devoir être traité de Bisounours. Kadyrov a été mis en place par Poutine enfin c'est plutôt le père Kadyrov qui a été mis en place par le Kremlin. Pas de problème sur ce point. Mais entre nous tu crois vraiment que Kadyrov Junior demande la permission à Poutine pour aller pisser ? Qui fait preuve de démagogie ?

    Kadyrov est quand même un homme qui ose dire face caméra sur RTR qu'il a tué son premier homme à 12 ans et qu'il espère que ces fils auront la chance de suivre ses traces.

    La mafia tchétchène est ultra-violente et omni-présente en Russie ainsi que dans le monde turc. C'est elle que dénonçait Politkovskaya dans son dernier livre, et ses liens avec "l'élite" tchétchène. Les crimes de guerre de l'armée russe avaient été dénoncés dans son avant dernier livre. Elle prétendait avoir reçu des menaces mais elle continuait à s'exprimer. Tout ça pour dire que Poutine est plus malin que ça. Il n'aurait jamais fait ça. En la tuant Kadyrov en a fait une martyre et c'est exactement ce que voulait éviter Poutine.

    D'ailleurs, Politkovskaya a été assassinée le jour de l'anniversaire de Poutine. c'est un peu gros quand même, non ?

    Cette femme est devenue gênante le jour de sa mort...Et si tu crois que Poutine est responsable de tous les maux de la Russie, c'est toi qui est naïf.

  • Message posté par LaPaillade91 le 28/02/2013 à 13:41
      

    Une opposition bafouée est une opposition qui existe, désolé mais bon...

    Un régime autoritaire détruit toute opposition, elle n'a même pas d'imaginaire.

  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 13:47
      

    Message posté par maxlojuventino
    SPartakist j'ai l'impression que tu es endoctriné par Poutine(et sa presse sous contrôle d'Etat)... Reprocher aux Tchétchènes d'essayer de se défendre par tous les moyens qui sont à leur disposition(à savoir le terrorisme) c'est comme reprocher aux palestiniens d'en faire voir de toutes les couleurs aux israéliens... Quand on vole la liberté d'une peuple à s'autodéterminer y a un moment il faut s'attendre à en payer les conséquences... les Européens l'ont connu dans les années 50 et 60 avec la décolonisation, les Russes ça fait 20 ans qu'ils tentent de garder leur empire en déliquescence et cela à n'importe quel prix... l'Estonie, l'Ukraine, la Moldavie, la Géorgie, la Biélorussie et bien d'autres peuvent en témoigner...

    Comme on dit on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre...



    Si je suis endoctriné par Poutine et sa presse, je peux te retourner le compliment. Tu es toi aussi peut-être endoctriné par les médias occidentaux qui tentent de faire de Poutine un épouvantail. Mais la réalité est plus complexe.

    Pour te répondre, Poutine est loin d'être mon idole. La Russie mérite plus de libertés mais chaque chose en son temps. Pour le moment la démocratie à l'occidentale est un luxe que la Russie ne peut pas se permettre.

  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 13:52
      Note : 1 

    Message posté par Spartakist
    Un peu moins de condescendance t'irait mieux. On a le droit de ne pas avoir les mêmes opinions sans devoir être traité de Bisounours. Kadyrov a été mis en place par Poutine enfin c'est plutôt le père Kadyrov qui a été mis en place par le Kremlin. Pas de problème sur ce point. Mais entre nous tu crois vraiment que Kadyrov Junior demande la permission à Poutine pour aller pisser ? Qui fait preuve de démagogie ?

    Kadyrov est quand même un homme qui ose dire face caméra sur RTR qu'il a tué son premier homme à 12 ans et qu'il espère que ces fils auront la chance de suivre ses traces.

    La mafia tchétchène est ultra-violente et omni-présente en Russie ainsi que dans le monde turc. C'est elle que dénonçait Politkovskaya dans son dernier livre, et ses liens avec "l'élite" tchétchène. Les crimes de guerre de l'armée russe avaient été dénoncés dans son avant dernier livre. Elle prétendait avoir reçu des menaces mais elle continuait à s'exprimer. Tout ça pour dire que Poutine est plus malin que ça. Il n'aurait jamais fait ça. En la tuant Kadyrov en a fait une martyre et c'est exactement ce que voulait éviter Poutine.

    D'ailleurs, Politkovskaya a été assassinée le jour de l'anniversaire de Poutine. c'est un peu gros quand même, non ?

    Cette femme est devenue gênante le jour de sa mort...Et si tu crois que Poutine est responsable de tous les maux de la Russie, c'est toi qui est naïf.




    si seulement Poutine n'était responsable que des maux de la Russie...;) Si les russes sont contents d'être sous l'emprise d'un tel homme, c'est leur problème et je ne les juge pas pour ça(après tout je suis à moitié italien et mes compatriotes sont sous le charme d'un homme égocentrique, machiste et raciste du nom de Berlusconi...), le problème c'est que Poutine porte atteinte aux libertés d'autres peuples et ça c'est inacceptable... attaquer l'Estonie informatiquement, faire pression sur les européens grâce au gaz, tenir par la gorge les Ukrainiens, les Georgiens, soutenir l'Iran et réduire à l'état de dépendance les Tchétchènes, je trouve que ça frôle l'autoritarisme... Mais ce n'est que mon avis, j'ai le droit de me tromper... Ceci dit ça ressemble beaucoup à ce qui se pratique en Chine... je dis ça, je dis rien...

  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 13:59
      Note : - 2 

    Message posté par Spartakist


    Si je suis endoctriné par Poutine et sa presse, je peux te retourner le compliment. Tu es toi aussi peut-être endoctriné par les médias occidentaux qui tentent de faire de Poutine un épouvantail. Mais la réalité est plus complexe.

    Pour te répondre, Poutine est loin d'être mon idole. La Russie mérite plus de libertés mais chaque chose en son temps. Pour le moment la démocratie à l'occidentale est un luxe que la Russie ne peut pas se permettre.








    ah bah voilà là je suis obligé de te mettre un +1... c'est totalement vrai ce que tu dis dans ton dernier paragraphe, la Russie ne peut pas se permettre la démocratie à l'occidentale, ça viendra... La Russie est une jeune démocratie, elle part de loin ce qui explique ses reflux totalitaires, mais c'est pareil dans toutes les jeunes démocraties(la France a connu ça il y a 200 ans).


    Ceci dit ça ne m'empêchera pas de penser que les méthodes russes hors de leurs frontières sont inacceptables

  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 14:10
      

    L'attaque informatique contre l'Estonie était une riposte. La minorité russe d'Estonie est totalement discriminée. Violences, arrestations arbitraires, etc... C'était de la légitime défense. D'ailleurs, le piratage a fait suite à une manifestation pacifiste menée par les russophones d'Estonie qui a été réprimée par les "CRS" estoniens.

    L'Iran est un Etat souverain, tout le monde a le droit de faire du business avec eux. Est-ce que tu critiquerais les USA parce qu'ils sont potes avec les saoudiens ? L'Iran et la Russie comptent parmi les plus grandes puissances énergétiques du monde. C'est logique qu'il y ait de bons rapports. Et les liens entre ces deux pays remontent à loin. Bien avant la révolution iranienne.

    Et pour parler de la Tchétchènie, si cette république devenait indépendante, rien de bon n'en sortirait. Pour le moment, j'entends. Les islamistes prendraient le pouvoir et toutes les avancées sociales fondraient comme neige au soleil. Si la Russie n'est pas prête pour la démocratie, la Tchétchènie l'est encore moins. Aussi politiquement incorrect que ce soit. Et ce serait un nouveau facteur déstabilisateur dans la région.

    Merci pour ton +1 en tout cas.

  • RonHarris a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 16:05
      

    Ron tu me feras toujours rire... Il faut toujours que tu donnes ton avis sur tout sans rien connaître du monde qui t entoure... Tes relents racistes envers les italiens ne m'ont certainement pas aidés à t apprécier mais maintenant tu y ajoutes le ridicule...("un gros laule" en réponse, franchement c'est quoi ça, c'est le niveau CP...). On dit souvent que l'ignorance et l'inculture mènent au racisme et à la sympathie pour des régimes peu recommandables, merci pour la démonstration...

    Si seulement tu ne pouvais parler que de foot, ce site s'en porterait bien mieux...

  • Message posté par maxlojuventino le 28/02/2013 à 16:36
      Note : - 1 

    Message posté par Spartakist
    L'attaque informatique contre l'Estonie était une riposte. La minorité russe d'Estonie est totalement discriminée. Violences, arrestations arbitraires, etc... C'était de la légitime défense. D'ailleurs, le piratage a fait suite à une manifestation pacifiste menée par les russophones d'Estonie qui a été réprimée par les "CRS" estoniens.

    L'Iran est un Etat souverain, tout le monde a le droit de faire du business avec eux. Est-ce que tu critiquerais les USA parce qu'ils sont potes avec les saoudiens ? L'Iran et la Russie comptent parmi les plus grandes puissances énergétiques du monde. C'est logique qu'il y ait de bons rapports. Et les liens entre ces deux pays remontent à loin. Bien avant la révolution iranienne.

    Et pour parler de la Tchétchènie, si cette république devenait indépendante, rien de bon n'en sortirait. Pour le moment, j'entends. Les islamistes prendraient le pouvoir et toutes les avancées sociales fondraient comme neige au soleil. Si la Russie n'est pas prête pour la démocratie, la Tchétchènie l'est encore moins. Aussi politiquement incorrect que ce soit. Et ce serait un nouveau facteur déstabilisateur dans la région.

    Merci pour ton +1 en tout cas.




    D'abord concernant l'Estonie, à la base les russophones n'étaient pas présents dans ce pays, mais durant la période de l'URSS, le gouvernement de Moscou a colonisé ce pays en y envoyant des milliers de russes(c'est ce que font les chinois au Tibet). Après la chute de l'URSS, les pays Baltes se sont tournés vers l'Occident en réaction à plus de 50 ans d'asservissement. Mais le problème c'est que maintenant ces pays comptent une minorité importante de russes(30% en Estonie si mes souvenirs sont bons). Les russophones ne sont pas maltraités, leur vie n'est pas en danger, mais ils ont évidemment plus de mal à trouver du travail que les estoniens et le gouvernement estonien rechigne à leur donner la nationalité estonienne. Jusque là ce n'est qu'un juste retour des choses.(les français ont subi la même chose en Algérie.;)
    Maintenant ce qui a enclenché l'attaque informatique c'est le déplacement d'une statue de Lénine hors du centre historique de Tallinn. Ce qui a rendu fou de rage les russes. Mais à ce que je sache les Estoniens font encore ce qu'ils veulent chez eux.


    Concernant ton paragraphe sur L'IRan, ne confonds pas la situation de l'Arabie Saoudite avec celle de l'Iran. Certes l'Arabie Saoudite a un régime que je ne soutiens pas, mais ils n'ont pas pour but de fabriquer la bombe atomique pour éradiquer Israël de la carte et tous les pays qui s'y opposeront. P.S: avant la Révolution Iranienne, ce pays était pro Occidentale, les entreprises britanniques(BP entre autre) ont fait fortune de cette façon. Dans tous les cas l'Iran est un pays extrêmement dangereux pour la sécurité internationale et je ne comprends pas comment les russes peuvent soutenir de telles ambitions...


    Enfin, pour la Tchétchénie, il faut savoir que les extrémistes islamistes ne sont arrivés qu'à la suite du durcissement de la situation en Tchétchénie et ils sont arrivés de l'extérieur(il y a moins de 15 ans). C'est donc une conséquence de la politique russe dans la région. Mais on est d'accord sur un point, aujourd'hui ce pays serait un facteur de déstabilisation pour la région si les russes s'en allaient...

  • RonHarris a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 17:02
      

    Message posté par maxlojuventino




    D'abord concernant l'Estonie, à la base les russophones n'étaient pas présents dans ce pays, mais durant la période de l'URSS, le gouvernement de Moscou a colonisé ce pays en y envoyant des milliers de russes(c'est ce que font les chinois au Tibet). Après la chute de l'URSS, les pays Baltes se sont tournés vers l'Occident en réaction à plus de 50 ans d'asservissement. Mais le problème c'est que maintenant ces pays comptent une minorité importante de russes(30% en Estonie si mes souvenirs sont bons). Les russophones ne sont pas maltraités, leur vie n'est pas en danger, mais ils ont évidemment plus de mal à trouver du travail que les estoniens et le gouvernement estonien rechigne à leur donner la nationalité estonienne. Jusque là ce n'est qu'un juste retour des choses.(les français ont subi la même chose en Algérie.;)
    Maintenant ce qui a enclenché l'attaque informatique c'est le déplacement d'une statue de Lénine hors du centre historique de Tallinn. Ce qui a rendu fou de rage les russes. Mais à ce que je sache les Estoniens font encore ce qu'ils veulent chez eux.


    Concernant ton paragraphe sur L'IRan, ne confonds pas la situation de l'Arabie Saoudite avec celle de l'Iran. Certes l'Arabie Saoudite a un régime que je ne soutiens pas, mais ils n'ont pas pour but de fabriquer la bombe atomique pour éradiquer Israël de la carte et tous les pays qui s'y opposeront. P.S: avant la Révolution Iranienne, ce pays était pro Occidentale, les entreprises britanniques(BP entre autre) ont fait fortune de cette façon. Dans tous les cas l'Iran est un pays extrêmement dangereux pour la sécurité internationale et je ne comprends pas comment les russes peuvent soutenir de telles ambitions...


    Enfin, pour la Tchétchénie, il faut savoir que les extrémistes islamistes ne sont arrivés qu'à la suite du durcissement de la situation en Tchétchénie et ils sont arrivés de l'extérieur(il y a moins de 15 ans). C'est donc une conséquence de la politique russe dans la région. Mais on est d'accord sur un point, aujourd'hui ce pays serait un facteur de déstabilisation pour la région si les russes s'en allaient...


    je trouve que ton raisonnement est douteux. Ceux que tu appelles, les russes d'Estonie sont de nationalité estonienne. Ils sont donc aussi chez eux, ce sont des citoyens à part entière et eux aussi ont le droit de manifester leur mécontentement. Et, si leur condition est intolérable.

    Concernant, l'Arabie Saoudite et l'Iran. Le vrai problème de l'Iran, ce n'est pas le nucléaire. Le vrai problème de l'Iran, c'est qu'ils refusent de vendre leur pétrole aux USA à tarif préférentiel comme le font les saoudiens. Et quand on voit ce qui est arrivé à l'Irak, leur voisin arabe...Ils ont raison de flipper. Israël possède l'arme nucléaire, le Pakistan aussi et eux ils n'auraient pas le droit ? Au nom de quoi ? Qui décide ? Dans un de tes précédents posts, tu dis que " Quand on vole la liberté d'une peuple à s'autodéterminer y a un moment il faut s'attendre à en payer les conséquences." Ben voilà. Si tu connais l'histoire de l'Iran et notamment l'épisode Mossadegh par exemple, leur réaction est naturelle. Les Iraniens ont raison de se méfier de l'occident et de ses alliés. Ils ont déjà eu un aperçu de la "démocratie occidentale".

    Quant à la Tchétchènie, nous sommes d'accord enfin plus ou moins. Le communisme a mené la vie dure aux religions. Ca a donc plutôt été calme pendant 50 ans. Les islamistes sont revenus en Tchétchènie vers le milieu des années 80. Ça a commencé avec le retour des soldats soviétiques d'origine tchétchène d'Afghanistan. Et dès 1991, des jordaniens, des pakistanais, etc... sont arrivés en nombre en Tchétchènie. Ainsi que des saoudiens avec des valises remplies de billets.

  • Ashram a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par Spartakist le 28/02/2013 à 17:15
      Note : 1 

    Je suis né à Moscou.

  • Message posté par FontChierlesSalesMomes le 28/02/2013 à 18:37
      

    Même si le contenu de la version internet a quelque peu régressé ces derniers temps So Foot reste une version alternative de la culture footballistique ou de nombreux sujets sociétales y sont développés.L'article a donné lieu à des points de vue différents et une belle discussion endiablée qui personnellement m'a intéressé.
    Si le sujet ne te plait pas ne le lit pas c'est ton choix et je le respecte ,là ou je reste choqué c'est par ta médiocrité à développer je t'invite donc à rejoindre ton PMU avec tes amis de Foot Mercato....

    Et pour toi s'il ont a pas mis les pieds dans un pays on ne peut pas émettre la moindre opinion? Belle ineptie...

    bye

  • Message posté par FontChierlesSalesMomes le 28/02/2013 à 18:50
      Note : 1 

    toujours se relire avant de poster bref dsl

  • Message posté par Nath22 le 28/02/2013 à 20:07
      

    J'ai bien aimé la petite référence à Jean-Patrick Capdevielle !

    [Dunkerque - Rpz]

  • Message posté par Lothaire le 28/02/2013 à 22:08
      Note : - 3 

    La Russie est une démocratie on aura tout entendu putain#.

    Déjà que pour la France il y a débat alors pour la Russie je suis mort de rire...

  • Message posté par pezronf le 06/03/2013 à 17:19
      

    j'étais ramasseur de balle quand auxerre fut champion de france, je l'ai croisé seul dans les couloirs du roudourou pour lui demander un autographe, j'etais tout minot, ce connard n'a pas voulu au motif de la superstition...


54 réactions :
Poster un commentaire