1. //
  2. // Cinéma

Gérard Depardieu, une vie de foot

On l'a vu récemment au Qatar avec Nenê et Cissé ou en Suisse lors de de la cérémonie du Ballon d'Or, avec son pote Sepp Blatter. Gérard Depardieu est un homme de ballon, et pas que de rouge. Une passion qui ne date pas d'hier. Les plus vieux se souviennent du gardien « voyou » de Châteauroux. Les autres n'ont pas oublié 1996 et le titre auxerrois. Un titre que, quelque part, l'AJA doit aussi à « Gégé » .

Modififié
C'est un doigt d'honneur à tous les détracteurs de ce qu'il nomme la « démocratie russe » . Gérard Depardieu habitera au 1 rue de la Démocratie, à Saransk, en Mordovie. Un coup de tête de plus dans la vie mouvementée de l'acteur. Depardieu est un homme qui vit ses passions sans réfléchir. Et le football en est une. A 17 piges, Gégé tape le cuir avec les juniors de Châteauroux. Obélix se réfugie dans le foot... quand il n'est pas trafiquant de cigarettes ou garde du corps de prostituées. « C'était un petit voyou, un semeur de merde, un provocateur. [...] Mais ce qu'il faisait à l'époque, c'est rien par rapport aux jeunes d'aujourd'hui » raconte sur Lamontagne.fr Jean-Pierre Bégin, un agent immobilier de Châteauroux qui a traîné dans les mêmes bars que Depardieu. Gérard, qui mesure déjà 1,80 m à 12 ans, joue gardien de but durant la saison 1965-1966. Pour déstabiliser les adversaires, il a même sa petite astuce : « Je poussais des cris tellement forts que les petits attaquants en face n'osaient même plus tirer au but » expliquait-il au site de la FIFA, en octobre dernier. Sur les conseils de son ami, le comédien Michel Pilorgé, il plaque tout et rejoint Paris. Bien qu'originaires de la même ville, c'est dans la capitale que Gérard rencontre Michel Denisot. Les deux hommes se fréquentent au bar de la rue Mouffetard, dans le Ve. A Châteauroux, Gérard « traînait avec Jacky Merveille, un garçon encore plus baraqué et jusqu'au-boutiste que lui. Quand on les voyait arriver, on changeait de trottoir. Et s'ils demandaient l'heure, on leur donnait la montre avec » se souvenait avec sourire Michel Denisot dans les colonnes du Figaro en 2009.

« Il était là pour le foot et... le chablis ! »

Président de la Berrichonne entre 1989 et 1991, Michel Denisot prend les rênes du PSG dans la foulée. Avec le président castelroussin à la tête du club de la capitale, tout semble réuni pour que Depardieu supporte Paris. Mais l'acteur va surprendre son monde et jeter son dévolu sur l'AJ Auxerre, coachée par ce « paysan lettré » de Guy Roux. Un choix sportif, mais pas que. Car, si l'année 1996 est celle du doublé Coupe-Championnat pour Auxerre, c'est aussi celle d'un millésime exceptionnel pour le vin local, le chablis. Coïncidence ? Pas vraiment. « Il était là pour le foot et... le chablis (rires) ! Il est viticulteur et il s'intéresse aux vins réputés » explique Patrick Bonnot, journaliste à L'Yonne Républicaine et déjà présent en 1996.

En plus de descendre des litres de pinard, Gégé devient la mascotte d'Auxerre. Pourquoi ? Comment ? Gérard Bourgoin, actuel président du club et ami de longue date, est peut-être celui qui explique le mieux les circonstances de cette rencontre un peu particulière. En plus de lui présenter Fidel Castro, le roi de la volaille lui fait découvrir l'AJA. « Je l'ai connu grâce à Jean Carmet. C'est devenu un proche. Il m'accompagnait durant les rassemblements de l'équipe. Il se sentait très bien dans le groupe » . Emmenés par les Charbonnier, Diomède, Laslandes et autres Guivarc'h, les Bourguignons cartonnent et ne semblent pas perturbés par la présence du mythe Depardieu. Que ce soit sur le banc, aux côtés de Guy Roux, dans les gradins avec Bourgoin ou dans les vestiaires avec les joueurs, Gégé se fond dans le moule. « C'est un garçon qui se met toujours à la portée des gens avec qui il vit, souligne Bourgoin. Il n'avait pas de position précise à l'intérieur du groupe mais il parlait beaucoup aux joueurs, il aimait bien rire avec eux. Il a contribué à créer une bonne ambiance. » Difficile pour autant de penser qu'une telle star n'ait pas bouleversé la vie de l'effectif. Le buzz autour de la présence de Depardieu en Bourgogne est énorme. Pas l'idéal pour maintenir l'équipe éloignée de la pression. Une équipe reléguée à 10 points du PSG à la trêve mais qui finira devant les Parisiens (dont le président est pote, Michel Denisot) à la fin de la saison. « C'est sûr que la présence de Depardieu a donné une autre dimension à la saison d'Auxerre mais, contrairement à ce que l'on peut penser, ce n'était pas un élément perturbateur. Disons que c'était un élément catalyseur pour les joueurs, qui devaient sans doute s'amuser de sa présence et de ses conseils. Peut-être que certains étaient même tout contents de côtoyer une star comme lui  » analyse Patrick Bonnot.

L'humaniste Blatter et la Corée du Nord

Depardieu prend son rôle à cœur et n'hésite pas à s'impliquer dans la vie du vestiaire. Bourgoin se rappelle, avec sourire, de la demi-finale de Coupe de France face à l'OM. « Gérard Depardieu était avec nous pendant la préparation, durant deux jours. Il avait participé à sa manière au match qu'on avait gagné aux tirs au but. Il ne connaissait pas vraiment le règlement et je me souviens que durant la séance des pénos, il a voulu entrer sur le terrain avec les joueurs (rires). » Très vite, Gégé devient un porte-bonheur pour les hommes de Guy Roux. « Après le match, on lui a demandé de rester avec nous jusqu'au bout. Il est resté jusqu'à la finale qu'on a gagnée (contre Nîmes (2-1), ndlr). Il était fou de joie, ça venait du cœur, comme un vrai supporter  » .

Vidéo

Et Guy Roux alors ? Connu pour protéger son groupe à l'extrême, l'homme au bonnet a, semble-t-il, accepté la compagnie de Cyrano. « Il n'était pas contre la présence de Depardieu parce qu'il était tellement sympa et débonnaire que ça l'amusait. Je pense que ça attirait les médias et que ça protégeait son groupe » souligne Bonnot. Gégé était donc du pain béni pour Roux.

Depuis, Depardieu a rangé les crampons et chacune de ses frasques est ultra-médiatisée. L'acteur russe est partout : le 7 janvier dernier, il assiste à la cérémonie de remise du Ballon d'Or aux côtés de son pote Sepp Blatter, en Suisse. Le 6 février, la photo de son son visage bouffi calé entre Djibril Cissé et Nenê, dans le désert du Qatar, fait le tour du monde. Lundi, il s'affichait avec Kadyrov, président de la République de Tchétchénie, plus connu pour trancher des têtes, offrir des montres aux stars du foot, que pour promouvoir l'emploi dans son pays. « Vous savez, il faut pas chercher très loin. Avec lui, il suffit d'être là le bon jour. Il aime bien toutes les opérations populaires. C'est pas quelque chose qui est calculé d'avance, avec préméditation. Il fonctionne aux coups de cœur » explique Bourgoin.

C'est sans doute sur un nouveau « coup de cœur » qu'il est devenu l'ami de Sepp Blatter, « un homme extraordinaire et un humaniste profond  » . Et c'est donc, encore « sur un coup de cœur » que l'acteur s'est découvert une nouvelle passion : « J'adore le foot féminin. Les filles sont aussi efficaces que les hommes et elles sont moins douillettes. [...] Ça peut adoucir les tribunes, certains mouvements racistes, dont on a eu la preuve encore il n'y a pas longtemps, en Italie. Comme par hasard » a-t-il avoué à L'Equipe TV, début janvier. Depardieu affirme également être impressionné par l'équipe féminine de Corée du Nord, « vice-championne du monde en 2011 » . Et qu'importe, au fond, si ce sont les Japonaises qui ont gagné et que les Coréennes n'ont même pas passé le cap des phases de poules. Car Gégé est un homme qui suit le football comme il vit : avec les tripes. A moins qu'il ne s'agisse des restes du chablis…

Par Grégory Blasco & Jules Rouhling
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


benbecker
Blatter et l'humanisme? "C'est comme Marc Dutroux qui rencontrerait Candy"!
Spartakist Niveau : CFA2
La photo avec Blatter et Depardieu, on dirait une pub pour un régime.

"Avant et...bien avant".
PPPff on est déjà gavés dans les medias généralistes de "Gégé part en Russie", "Gégé habite rue de la démocratie", "Gégé a mangé des moules avec le président russe", etc etc...
Etes vous vraiment obligé d'en remettre une couche ?
*somagic* Niveau : CFA
Et dire que vous vous êtes mis à deux pour pondre cet article... oO
Je vais demander à ma femme de valider tiens....
franky4fingers Niveau : DHR
c'est quand même le type le plus influençable du monde le Gégé. Il te glorifie n'importe quel dictateur du moment qu'il l'aurait invité à une soirée, voir un match, ou déguster un bon verre de vin.
Spartakist Niveau : CFA2
Message posté par RonHarris
N'en déplaise aux experts auto proclamés de la politique et de la géopolitique, la Russie est bien une démocratie. Une démocratie que l'on qualifie de non libérale dans la littérature qui est consacré à son étude dans les milieux universitaires. Il y a des élections en Russie, plus ou moins libres et plus ou moins truquées, au contraire de la Chine qui est un régime autoritaire dans lequel les seules élections concernent le niveau le plus bas de gouvernance qu'est le gouvernement local. Il y a une certaine liberté de la presse et d'expression, bien que cette liberté soit souvent bafouée. Il n'y a pas de place pour les opposants ou dissidents en Chine, en tout cas les cas de censure y sont bien plus nombreux qu'en Russie.

Alors oui la Russie n'est pas une démocratie libérale, dans le genre où nous sommes habitués en France ou aux États Unis( qui part ailleurs est une démocratie des plus étranges en terme d'élections par exemple ); mais ce n'est pas pour autant un régime autoritaire. Donc Gégé n'avait pas complétement tort lorsqu'il parlait de la démocratie russe.


Merci, j'allais m'y coller mais je ne l'aurais pas mieux dit.
Moui sauf que c'est quand même un peu n'importe quoi : dire qu'il s'agit d'une démocratie alors que ses élections sont truquées est un contre-sens : comment la population pourrait-elle décider (démocratie) alors qu'on ne tient pas compte de son avis (élections truquées) ?
Mais en fait tout l'argumentaire me parait plutôt étrange : "il y a des élections libres" "mais plus ou moins truquées"; "Il y a une certaine liberté de la presse et d'expression, bien que cette liberté soit souvent bafouée"...

Un petit coup d'affaire Magnitski en rappel ? Parfois la réalité dépasse largement la fiction :

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 … _3214.html
Message posté par RonHarris
N'en déplaise aux experts auto proclamés de la politique et de la géopolitique, la Russie est bien une démocratie. Une démocratie que l'on qualifie de non libérale dans la littérature qui est consacré à son étude dans les milieux universitaires. Il y a des élections en Russie, plus ou moins libres et plus ou moins truquées, au contraire de la Chine qui est un régime autoritaire dans lequel les seules élections concernent le niveau le plus bas de gouvernance qu'est le gouvernement local. Il y a une certaine liberté de la presse et d'expression, bien que cette liberté soit souvent bafouée. Il n'y a pas de place pour les opposants ou dissidents en Chine, en tout cas les cas de censure y sont bien plus nombreux qu'en Russie.

Alors oui la Russie n'est pas une démocratie libérale, dans le genre où nous sommes habitués en France ou aux États Unis( qui part ailleurs est une démocratie des plus étranges en terme d'élections par exemple ); mais ce n'est pas pour autant un régime autoritaire. Donc Gégé n'avait pas complétement tort lorsqu'il parlait de la démocratie russe.



"La Russie n'est pas un régime autoritaire..." Ah bon pourtant je croyais que le fait de faire arrêter ses opposants ou tout manifestant un peu trop hostile au régime, permettait d'affirmer qu'un pays dispose d'un régime autoritaire...

Désolé pour la méprise alors...

P.S: Gégé ne raconte que des inepties, sa phrase sur Blatter en est le plus bel exemple.
Une erreur judiciaire l'affaire Magnistski ? tu es sérieux ou tu ne sais pas de quoi il s'agit ? Lecture de l'article ?...

Pour le reste... pourquoi truquer des élections si c'est inutile ? une vraie opposition en Russie ? Ils sont tous en prison sauf un "opposant" alcoolique qui se ridiculise à chacune de ses sorties télévisuelles. Normal ?
Pour le reste, tu te contentes de dire que d'autres pays font aussi des trucs pas bien. C'est vrai. Et alors ? ça excuse la Russie ?
Spartakist Niveau : CFA2
La Russie est une démocratie. Il ne faut pas en douter. Le peuple élit ses dirigeants. Il peut y avoir des irrégularités mais comme dit plus haut, cela ne change pas grand-chose. Les irrégularités électorales ne concernent que les régions qui sont en proie (Tchétchènie, Daguestan)à des insurrections islamistes. Certaines élections locales peuvent être également truquées mais il se passe la même chose en Italie, en Grèce et dans un grand nombre d'autres pays respectables.

La Russie est une jeune démocratie, une démocratie fragile mais démocratie quand même. Mais il faut également comprendre qu'il est impossible de juger la Russie en la comparant par exemple à la France.

La Russie est un empire au même titre que les USA ou que la Chine. C'est un pays démesuré traversé par neuf fuseaux horaires,habité par plus de 350 ethnies et donc autant de langues. Les dirigeants se doivent de faire preuve d'autorité. Un homme comme François Hollande ne pourrait pas être politicien en Russie.

Et contrairement aux USA ou à la Chine, il n'y a jamais eu de fraudes massives lors d’élections présidentielles. Contrairement aux USA ou à l'Inde (les soi-disant deux plus grandes démocraties du monde), le peuple désigne directement son président, il n'y a plus de peine de mort et l'Etat est laïque.
Je m'incline devant la puissance de ton argumentaire, et laisse à chacun l'opportunité d'évaluer sa pertinence. De coup je retourne m'auto-congratuler (mais sur d'autres sujets, hein)
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Message posté par RonHarris
N'en déplaise aux experts auto proclamés de la politique et de la géopolitique, la Russie est bien une démocratie. Une démocratie que l'on qualifie de non libérale dans la littérature qui est consacré à son étude dans les milieux universitaires. Il y a des élections en Russie, plus ou moins libres et plus ou moins truquées, au contraire de la Chine qui est un régime autoritaire dans lequel les seules élections concernent le niveau le plus bas de gouvernance qu'est le gouvernement local. Il y a une certaine liberté de la presse et d'expression, bien que cette liberté soit souvent bafouée. Il n'y a pas de place pour les opposants ou dissidents en Chine, en tout cas les cas de censure y sont bien plus nombreux qu'en Russie.

Bravo Ron Harris. J'approuve ton commentaire et te soutiens malgré tous les -1 que les biens pensants t'infligeront.

Alors oui la Russie n'est pas une démocratie libérale, dans le genre où nous sommes habitués en France ou aux États Unis( qui part ailleurs est une démocratie des plus étranges en terme d'élections par exemple ); mais ce n'est pas pour autant un régime autoritaire. Donc Gégé n'avait pas complétement tort lorsqu'il parlait de la démocratie russe.
Note : -1
EN fait, la démocratie et la liberté de la presse, c'est un peu comme le vol pour Pau dans le sketch de Chevalier&Laspalès: "Y en a qu'ont essayé, ils ont eu des problèmes."
La démocratie et la liberté de la presse EN RUSSIE. Pardon pour l'oublie.
Note : 2
Message posté par RonHarris
Vous lisez mes messages ou vous vous contentez de vous auto congratuler pour vos réponses bancales et qui ne tiennent pas face à mes arguments? Peut on débattre de bonne foi?

Je ne dis pas que ces actes aux USA font que ce n'est pas une démocratie. Je dis que ce ne sont pas ces actes qui peuvent en faire un régime non démocratique.


Euh, Ron Harris, tous ce que je vois, ce sont tes propres autocongratulations. Les réponses de ton détracteur sont bien mieux argumentées que ce torchon de réponse auquel je suis en train de répondre, non?

En quoi ses réponses sont plus bancales que cet hymne à toi-même bourré de suffisance?
De quelle bonne foi parles-tu?
Le bar de la rue Mouffetard? Qu'est-ce que c'est?
Note : -1
Message posté par Spartakist
La Russie est une démocratie. Il ne faut pas en douter. Le peuple élit ses dirigeants. Il peut y avoir des irrégularités mais comme dit plus haut, cela ne change pas grand-chose. Les irrégularités électorales ne concernent que les régions qui sont en proie (Tchétchènie, Daguestan)à des insurrections islamistes. Certaines élections locales peuvent être également truquées mais il se passe la même chose en Italie, en Grèce et dans un grand nombre d'autres pays respectables.

La Russie est une jeune démocratie, une démocratie fragile mais démocratie quand même. Mais il faut également comprendre qu'il est impossible de juger la Russie en la comparant par exemple à la France.

La Russie est un empire au même titre que les USA ou que la Chine. C'est un pays démesuré traversé par neuf fuseaux horaires,habité par plus de 350 ethnies et donc autant de langues. Les dirigeants se doivent de faire preuve d'autorité. Un homme comme François Hollande ne pourrait pas être politicien en Russie.

Et contrairement aux USA ou à la Chine, il n'y a jamais eu de fraudes massives lors d’élections présidentielles. Contrairement aux USA ou à l'Inde (les soi-disant deux plus grandes démocraties du monde), le peuple désigne directement son président, il n'y a plus de peine de mort et l'Etat est laïque.


En fait, c'est moins la Russie que "LA RUSSIE DE POUTINE" que nous jugeons. Non Poutine n'est pas un grand démocrate. Oui, le système politique de la Russie est un système démocratique. Comme le système politique de pas mal de républiques "Bananières". Seulement, il arrive qu'un dirigeant étouffe toute forme d'opposition. Doit-on continuer à les considérer comme des grandes démocraties?
Spartakist Niveau : CFA2
Poutine n'est pas un démocrate, c'est certain. Mais les institutions le sont. Malgré ça, il faut dire qu'il est soutenu par au moins 65% de la population. Il est de plus en plus contesté dans les grandes villes mais il est adoré dans les campagnes. Et la Russie reste un pays rural. Sur près de 145 millions d'habitants, 100 millions vivent à la campagne.

Grace à Poutine, les retraites sont versées, les fonctionnaires et les militaires sont payés. la croissance est là. La sécurité est revenue ou en tout cas revient petit à petit. Sous Eltsine, y'avait rien de tout ça. Tu ne pouvais pas sortir après 21H de peur de te faire braquer ou pire.

Et concernant l'opposition, c'est vrai que Poutine la muselle. Ce serait hypocrite de le nier. Mais sans sombrer dans la théorie du complot, l'opposition est généralement financée par l'étranger ou bien par des criminels, ceux qu'on appelle également les oligarques. Poutine est actuellement, la seule garantie valable de stabilité pour ce pays.
Message posté par RonHarris
Lorsque l'on est pas au point sur les termes on évite d'étaler son ignorance en public. L'opposition existe en Russie, même si ses droits sont régulièrements bafoués. Pour autant cela transforme t il la Russie en régime autoritaire? ". Un régime politique autoritaire est un régime politique qui par divers moyens (propagande, encadrement de la population, répression) cherche la soumission et l'obéissance de la société". En l'occurence il ne cherche pas la soumission ou l'obéissance puisqu'il autorise l'opposition à ses méthodes.




Tu te contredits toi même dans ta réponse... mais ce n'est pas très grave on a l'habitude avec toi... "encadrement de la population, répression..." c'est exactement ce qui a cours en Russie et si pour toi autoriser l'opposition c'est mettre en prison les opposants et se refiler le pouvoir avec son pote Medvedev tous les 4 ans... je préfère de loin notre conception bien française de la démocratie...et les assassinats de journalistes qui fouinent un peu trop(Politkovskaia entre autre) ce n'est pas de l'encadrement de la population ça? 300 journalistes assassinés en Russie depuis 93 quand même...

les interventions en Georgie ou en Tchétchénie ne sont-elles pas des preuves d'autoritarisme? Les russes veulent imposer leurs propres règles dans ces régions pourtant...

Bref j'arrêterais là pour le débat politique qui n'a pas lieu d'être sur un site de foot, mais qu'on ne vienne pas me dire que la Russie n'est pas un régime autoritaire... Bientôt Depardieu va venir nous dire que Blatter est un humaniste... (ah pardon j'oubliais c'est déjà fait...)
il y a 4 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 5 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 3 Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47