1. //
  2. // Gr. A
  3. // Albanie-Suisse (0-1)

Gelson Fernandes : « Un peu le même match que celui de la France vendredi »

Modififié
0 0
Ce premier match contre l'Albanie avait tout du piège, il ne fallait pas se manquer...
Un match compliqué, un premier match avec de la tension, un peu comme celui qu'a vécu la France vendredi. Toutes les équipes sont proches les unes des autres.

Vous avez joué avec le feu, à onze contre dix vous n'avez pas tué le match et au contraire, vous auriez pu en prendre un.
C'est juste, ils ont eu des situations et nous aussi. On ne les a pas mises au fond, donc on n'était pas à l'abri.

C'est un peu à cause du gardien albanais qui a fait un bon match.
Comme le nôtre. Sommer aussi a été bon. Berisha a fait une erreur sur notre but, mais après, il a sauvé beaucoup de situations.

Au niveau du jeu, on a vu la Suisse que l'on connaissait : pas de risques inutiles, jeu patient...
(Il coupe) Il fallait prendre le temps, il fallait être patient contre ce bloc très regroupé, avec beaucoup de joueurs à vocation défensive.

« Sans la magie de Payet contre la Roumanie, il n'y a pas de victoire française. » Gelson Fernandes

Vous pouvez assurer la qualification contre la Roumanie, vous y pensez ?
Ouais, mais vous avez vu la Roumanie ? Sans la magie de Payet, il n'y a pas de victoire française. Ce match va être compliqué.

On dit souvent que la Nati préfère les gros qui font le jeu, donc la Roumanie, vous n'aimez pas ?
Cela va être un adversaire difficile, un match piège. C'est le type d'adversaire que personne n'aime. Pas que nous.

Quelle impression sinon par rapport à la prestation de la France ?
Ils ont un joueur d'exception qui leur a donné la victoire. Tout simplement.

Le match de 2014 est digéré ?
L'équipe a changé, c'était il y a deux ans. On attend ce match pour remettre les choses en place. Ils avaient fait un match référence.

Le match de dimanche sera une finale de groupe ?
Il faut déjà que eux battent l'Albanie et nous la Roumanie. Ni l'un ni l'autre n'est fait, croyez-moi : ce n'est pas simple. Propos recueillis par Nicolas Jucha au stade Bollaert-Delelis.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0