1. //
  2. //
  3. // Gazélec-AC Ajaccio

Gazélec-AC Ajaccio, histoire d’une rivalité oubliée

Le renouveau d'un derby qui a trop longtemps sommeillé pourrait avoir lieu ce vendredi soir à Mezzavia. Un match chargé d'électricité avec des baffes, des tampons et des marrons qui en annoncent d'autres. Mais surtout ce derby nous rappelle la différence entre deux clubs dont la rivalité est d'abord culturelle.

Modififié
Matchs de Ligue 2 ou de National, des confrontations espacées de plusieurs années ont fait passer au second plan le véritable antagonisme qui oppose le Gazélec à l’AC Ajaccio. Or, ce vendredi soir, à Ange-Casanova, les deux clubs vont s’affronter dans un match qui pourrait bien relancer une rivalité historique. Sur le pré, les deux équipes se ressemblent, elles sont à égalité presque parfaite, engluées dans le ventre mou de la Ligue 2. L’ACA est douzième, le Gaz quatorzième, vingt et un points chacune, même différence de buts. Les Acéistes ont simplement planté un peu plus. Sur le papier, ça ne fait pas rêver, mais la victoire 3-1 du GFCA face à l’ACA lors du dernier match amical en date entre les deux clubs, disputé cet été, annonce une soirée des plus électriques. Des deux côtés, les acteurs ont mis le pied, le match a été arrêté à deux reprises à la suite d'échauffourées, et des contentieux sont certainement nés ce jour-là.

Pour la suprématie locale


23 janvier 2015, date du dernier derby d’Ajaccio qui a lieu en Ligue 2. Les Gaziers s’en vont battre 3-0 les Acéistes à François-Coty. Un camouflet pas si important de prime abord, seulement, en fin de saison, le Gaz monte en Ligue 1 pour la première fois de son histoire. La suprématie ajaccienne a basculé ce jour-là selon Jean-Philippe Carrolaggi, spécialiste du football insulaire : « Le Gazélec, lors de sa montée en Ligue 1, est devenu le premier club ajaccien, et maintenant que les deux clubs sont au même niveau, l’ACA aura envie de mettre les pendules à l’heure. On sent d’ailleurs monter une pression dans la ville, ces deux derniers jours, les deux clubs se sont entraînés à huis clos, une première cette saison. » Rodéric Filippi, qui a connu le derby lors de la montée du Gazélec en 2014-2015, confirme : « Le derby était attendu depuis des années, il y avait une atmosphère très lourde avant chaque match, et la suprématie était du côté de l’ACA à ce moment-là, car ils venaient de descendre. Pour les supporters, c’est le match qui décide quel est le vrai club d’Ajaccio. »


Et cette envie d’être le premier dans sa ville se prolongera dans les tribunes de Mezzavia. «  Il y a deux ans, en Ligue 2, tout s’est bien passé. À Ajaccio, il y a 65 000 personnes, tout le monde se connaît. Mais quand on rentre dans le derby, je ne vais pas dire qu’on oublie les amis, mais on veut battre l’équipe d’en face. Après ça reste la macagna (chambrage) entre les supporters des deux clubs » , affirme Alain des Compañero 97, premier groupe de supporters du GFCA. Chambrette ou pas, pour Alex des Orsi Ribelli, groupe acéiste, la victoire lors du derby serait la bouffée d’air très frais dont son club a besoin : « On a vraiment envie de gagner ce derby, parce qu’on sort de plusieurs années de difficultés sportives. Aujourd’hui, on commence à aller mieux, gagner ce derby serait un beau symbole. » Si, de l’avis de tous, l’antagonisme entre les deux clubs d’Ajaccio n’atteint pas la rivalité qu’ils entretiennent avec le Sporting Club de Bastia, ACA-GFCA reste un match entre deux clubs que tout oppose.

Une rivalité sportive sur fond de rivalité politique


Jean-Philippe Carrolaggi rappelle que les deux clubs sont aux antipodes du fait de leur culture politique : «  Ils sont totalement opposés, le Gaz est le club des couches populaires, l’ACA celui de la bourgeoisie locale. Les présidents historiques de chaque club ont marqué leurs cultures respectives. D’un côté, on a François Coty, industriel et homme de droite. De l’autre, on a Ange Casanova, responsable syndical chez EDF et communiste, défenseur de l’esprit amateur du Gaz. » Une rivalité politique existant avant même la création du Gazélec tel qu’on le connaît aujourd’hui. Dans les années 50, il s’agit déjà d’une histoire de suprématie, l’ACA et le FC Ajaccio se tirent la bourre en championnat et en Coupe de Corse. En 1958, un club ambitieux est créé, le Gaz voit le jour. Deux ans plus tard, il fusionne avec le FC Ajaccio. Le Gazélec, devenu GAFC, s’impose comme l’un des meilleurs clubs amateurs de France sous l’impulsion d’Ange Casanova, alors que l’ACA navigue entre L1 et L2.


C’est ce jeu de cache-cache permanent entre pros et amateurs qui a permis cette coexistence pacifique. Les deux équipes se rencontrant peu, la rivalité s’estompe, mais les différences demeurent. Rodéric Filippi, formé à l’ACA et qui a joué pendant sept ans au Gazélec, le confirme : «  Pour moi qui ai joué pour les deux clubs, je peux dire que l'on ressent les différences dans la façon de travailler. Il y a un côté un peu plus "bourgeois" à l’ACA, où l'on va moins mettre d’impact, mais avec des infrastructures et un professionnalisme plus poussés. Au Gazélec, c’est le côté populaire, les entraînements à droite à gauche quand on peut, parce qu’on n'a pas trop d’infrastructures. Après, sur le terrain c’est charbon, c’est au cœur. L’identité du Gaz, c’est ça. En dehors de ça, j’avais déjà la mentalité du Gaz. » Si les deux clubs sont amenés à se rencontrer, encore et encore, comme c’est parti, les prochains matchs devraient sentir le soufre. Ou le gaz.

Par Romuald Gadegbeku Tous propos recueillis par RG.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

J'aurais vraiment préféré qu'on ait qu'un seul club à Ajaccio, déjà que la ville est divisée avec les ajacciens pour le SCB.
Mais bon, tant que ça ne part pas en sucette sur le terrain et en tribunes, c'est déjà ça.
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
En même temps, j'ai envie de dire que c'est beau. C'est quand même la seule région de France qui a eu 4 clubs pour 2 villes en L1/L2. C'est d'ailleurs je pense la seule région ou des villes ont plusieurs clubs en pro.
Y'a la Bretagne aussi mais c'est déjà un niveau au dessus en termes de potentiel économique et démographique.

C'est vrai que nos dirigeants ont accompli de grandes choses avec les moyens qu'ils ont à leurs dispositions. Surtout, le foot est LE sport n°1, c'est vraiment le plus populaire sur l'île.

Après, je suis partisan d'un seul "gros" club à Ajaccio, histoire de rassembler toute la ville derrière et de combiner nos moyens, car le Gaz' est en retard au niveau des infrastructures (déjà que l'ACA commence à peine à être un club moderne maintenant). Faut dire qu'il était encore un club totalement amateur y'a quelques années.

Ça ne verra pas le jour avant longtemps, voir jamais, pour des raisons qui me semble futiles, cette querelle de clocher entre soi disant communistes et bonapartistes n'ayant plus lieu d'être aujourd'hui.

Mais bon, tant que la rivalité reste saine et que ça ne vire pas à la haine viscérale, ça me va à la limite.
Etant ajaccien, je soutiens les 2 clubs de ma ville par principe.
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Oui la Bretagne, y a eu aussi le Nord (Boulogne, VA, Lens, Lille, même Niort en L2 à une époque et Amiens aussi). Mais je parlais de clubs concentrés sur deux villes seulement. C'est rare en France les villes avec plusieurs clubs pros, quand en Italie, en Angleterre, en Espagne et même en Allemagne, c'est beaucoup plus commun. Même dans les anciens pays de l'Est. Et sans faire offense à Ajaccio ou Bastia, ce sont des villes (Londres, Milan, Turin, Séville, Berlin, Stuttgart, Madrid, Belgrade, Istanbul, etc...) qui sont d'une autre dimension (démographique, économique, politique, etc). Donc en avoir deux concentrés sur la Corse, c'est assez dingue.
Niort c'est les Deux Sevres Georges donc assez loin du Nord et Amiens c'est la Somme/Picardie (meme si la region est devenue Hauts de France depuis). Geographiquement, Amiens est limite plus connectee a Paris qu'au Nord.

D'ailleurs Amiens a egalement un club en CFA, ancien Amiens Nord.
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Ah ben merci des corrections Ari, dans ma tête, c'était plus au Nord de la France que ça.
On a dans un degré bien moindre en Ile de France plusieurs équipes avec un niveau professionnel et une future possibilité de derbies sur le (très) long terme avec le Red Star, le Paris FC et le PSG.

Toutefois, ne mélangeons pas la merde avec le chocolat, ca ne vaut pas un derby londonien, madrilène, romain, ...

Voila c'est tout pour moi.
Bisous.
6 réponses à ce commentaire.
Au vu de la population insulaire totale , moins peuplés que certaines régions et villes sur le continent , c'est un exceptionnel travail d'avoir autant de clubs chaque saisons a ce niveau !
Paris c'est un club en L1 et National , plus un autre en banlieue L2 mais d'une autre ville , Marseille 2 clubs en L1 et National , pareil pour Lyon .
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Le GAZ club populaire mais avec un drapeau des confédérés dans le stade sans pression !
Si tu parles du drapeau de la première photo, qui se situ en bas à gauche, ce n'est en aucun cas le drapeau confédéré mais celui du Tibet libre! Apres peut etre y a t-il ailleurs dans le stade le drapeau confédéré..
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Bonjour longol,

Je ne parle pas de ce drapeau, franchement je ne savais pas qu'il représentait le Tibet Libre merci pour l'info.

Moi je parle de ça plutôt.

https://twitter.com/Larbi_Tranculay/sta … 3222325253

Le fameux folklore...
Le padamalgal n'est pas vraiment un concept populaire hein
Mark Renton Niveau : CFA2
Il t'a fait très mal là Iongol sur le coup là
L'histoire c'était ta matière préférée à l'école non ?
5 réponses à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
C'est quand même fou de se dire qu'Ajaccio propose le seul vrai derby (au sens strict, cad entre clubs d'une même ville) du football professionnel en France.
La disparition du Racing du paysage du foot pro - bien que son dernier avatar, le Matra-Racing, ne fut pas des plus respectables - a d'ailleurs été une bien mauvaise nouvelle, à cet égard...

Cette absence de derby en première division est quasi unique parmi les grands pays de foot dans le monde : je vais pas faire la liste mais on en trouve absolument partout, hormis le cas particulier de l'Allemagne où néanmoins, le retour des derbys de Munich et Hambourg reste potentiellement possibles dans les années à venir...
Une situation vraiment regrettable tant la culture foot et l'histoire du ballon rond se nourrissent des clasicos et derbys, partout sur la planète !
Monsieur Proviste,

Je ne peux qu'abonder dans votre sens. Permettez de conclure sur le fait que la France n'est pas un pays de Derby (du moins a l'heure actuelle). Je passe le derby Nice-Monaco, derby dit de la Garonne, le derby breton, le derby du Nord.
Je trouve qu'aujourd'hui, le vrai derby que l'on pourrait qualifier comme tel s’avère être le derby Lyon- ASSE.

Je supporte Montpellier et quand j'entends dire que le derby de Montpellier c'est lorsqu'il rencontre Marseille, ca me fait doucement rire. Le derby de Montpellier, c'est Nîmes.

Notre manque d’assiduité (en France) dans les tribunes contribue a affaiblir l’idée du Derby. Le Derby, c'est la "rivalité", sans supporter, pas de "rivalité" (une rivalité peut et doit être sans violence).
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Les ultras allemands répondent à la DFB 7 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 3 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 8
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)