Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Gays : la Fifa met la pression à la Russie

Modififié
La FIFA a demandé ce mercredi des « clarifications » à la Russie, pays hôte de la Coupe du monde 2018, au sujet de l'adoption récente et polémique de lois interdisant la « propagande homosexuelle » . La semaine dernière, le Comité international olympique (CIO) avait demandé des explications similaires. Les deux organismes sportifs les plus influents dans le monde s'inquiètent en effet de possibles discriminations aux Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en février prochain et à la Coupe du monde 2018.

Dans son communiqué, la FIFA a indiqué que ses statuts ainsi que son code de conduite « prévoient une tolérance zéro contre la discrimination fondée, entre autres, sur l'orientation sexuelle » . Avant de rappeler à la Russie sa promesse de réserver un accueil chaleureux à tous les participants du Mondial et d'assurer la sécurité de chacun.

Promulguée en juin par le président russe Vladimir Poutine, la loi en question sanctionne tout acte de « propagande » homosexuelle devant les mineurs. Jugé discriminatoire par les défenseurs des droits de l'homme, le texte a suscité une vague de critiques à travers le monde et un appel à boycotter les jeux de Sotchi. Face au mécontentement, le vice-premier ministre Dmitri Kozak a affirmé que les droits des homosexuels ne seraient pas violés à Sotchi, mais que la propagande auprès des enfants restait inacceptable. Le ministre des Sports Vitali Moutko a, lui, déclaré que la Constitution russe garantissait le droit à la vie privée.


Un imbroglio qui annonce déjà de magnifiques rebondissements avec le Qatar, organisateur pas vraiment gay friendly de la Coupe du monde 2022. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible