Gaudin vs Margarita

Modififié
52 32
Sacré bazar à l’OM.

Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire de la ville de Marseille, ne veut pas voir le club phare de sa commune s’effondrer. Alors que la vente de l’OM, annoncée par Margarita Louis-Dreyfus en avril dernier, semble traîner en longueur, le politicien a vivement critiqué les agissements de l’actionnaire majoritaire dans les colonnes de La Provence : « Le soir de la finale de la Coupe de France OM-PSG, je présente Margarita Robert Louis-Dreyfus (sic) et son mari (qui ne disait mot) au président de la République. Puis je leur ai dit : "Dépêchez-vous puisque vous voulez partir et ne voulez plus donner des sous." »

Dans la suite de l’interview, le maire de Marseille défend Vincent Labrune, vivement critiqué par les supporters phocéens : « On vous dit Labrune, Labrune, Labrune. Labrune ! Ce n’est quand même pas lui qui est sur le terrain. Labrune, il fait avec l’argent dont il peut disposer ; il n’a que des bouts de ficelle. On ne peut pas non plus toujours le crucifier. »

À Marseille, la réalité est bien meilleure que la fiction. MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

A part Al Capone, qui peut racheter ce club?
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA2
Surtout quand la fiction s'appelle Plus Belle la Vie.
Note : 3
Sincèrement, s'il a vraiment dit ça c'est pathétique. Un actionnaire qui met des sous de sa poche pendant longtemps, et quand il part on le chasse à coups de pompes au cul...Sérieux je ne comprends pas. On lui dit "merci, et au revoir". Là c'est carrément le maire, qui lui dit en face du président "Barre-toi". Eh beh.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
52 32