Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/4 DE FINALE
  3. // LYON/JUVENTUS

Garde réaliste mais positif

Modififié
« On est tombés sur le favori de la compétition, l'une des meilleures équipes européennes du moment et qui a une histoire très forte. (…) On n'aura rien à perdre, on sera l'outsider, il faut prendre les choses de manière positive. En France, on a Paris. En Italie, il y a la Juve. C'est une maison très solide et une équipe qui récite un football très efficace. »

À l’instar de son joueur Jimmy Briand, Rémi Garde se réjouit de se retrouver en quarts de finale face à la grande Juventus. Si, comme la majorité des observateurs, l’entraîneur des Gones reconnaît que son équipe a hérité du tirage le plus difficile, il parvient à voir le bon côté de cet affrontement tout en restant plutôt réaliste :

« Si on repasse le film des moments très difficiles par lesquels on est passés cette saison, on a une double confrontation en quarts de finale contre la Juve, on a une finale de Coupe de la Ligue. C'est difficile, mais c'est l'essence même du sport de haut niveau. C'est dans ces moments-là qu'on peut se révéler et franchir des paliers. Je pense à beaucoup de joueurs qui, dans mon équipe, n'ont pas connu de choses. C'est un moment important à vivre. »


Les Gones ont ici la possibilité de mettre fin à quatre ans, un mois et 18 jours de période sans exploit en Coupe d’Europe lors de la réception des Italiens début avril.
EH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 3 il y a 6 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi