1. //
  2. //
  3. // Tottenham/Aston Villa

Garde chantier

Le secret de Polichinelle a été dévoilé ce lundi, à l'heure du goûter : Rémi Garde est officiellement intronisé patron du bourbier de Birmingham, Aston Villa, qui clôt la 11e journée de Premier League ce soir, à White Hart Lane, contre Tottenham.

Modififié
5 11
Des gradins au banc. Et du banc aux gradins. Voici ce qu'ont vu, à peu de choses près, les fans de Tottenham lorsqu'il s'agit de leur évoquer Rémi Garde. Bien sûr, avoir comme modèle Arsène Wenger, manager emblématique de l'ennemi, ou avoir porté les couleurs d'Arsenal pendant trois saisons (1996-1999) ne fera pas de Garde un invité comme un autre à White Hart Lane, ce lundi soir. Mais il aura fallu attendre un jour de Saint-Valentin 2013 pour apercevoir le Français au plus proche, pour la seule et unique fois, de la pelouse de Tottenham. Lyon dispute alors les seizièmes de finale allers de la Ligue Europa, y joue même un match « fondateur » pour le groupe selon le coach lyonnais de l'époque, mais s'incline devant deux coups francs lunaires de Gareth Bale (2-1). Voilà pour le référentiel Rémi Garde du côté des travées de WHL. Car, même si le Français fut le premier capitaine étranger de l'histoire des Gunners, il n'a pour autant jamais disputé un seul North-London derby, qu'il a au mieux suivi des tribunes.

Faire mieux que 4 points en 10 matchs


Il en sera toujours question ce lundi soir. Si Aston Villa s'est amusé jusqu'à ce lundi après-midi à entretenir le suspense autour de la succession de Tim Sherwood, licencié le 26 octobre dernier, le club de Birmingham a bien officialisé la venue du technicien français, jusqu'en juin 2019, sur le banc des Villans, lundi à 16h46, tea time.


Mais le dernier match de la 11e journée de Premier League, Tottenham-Aston Villa, ne verra pourtant pas Rémi Garde une deuxième fois sur un banc de White Hart Lane. Intronisé trop tardivement pour reprendre sérieusement en main les Villans, il laissera une dernière fois en bas l'intérimaire Kevin McDonald officier et constatera, encore une fois des tribunes, l'étendue du chantier Villa. Et les malfaçons sont nombreuses, puisque le club de Birmingham est tout simplement bon dernier du championnat anglais. Les chiffres font peur : 4 points en dix rencontres, 9 buts inscrits seulement, pour le double encaissé, aucune victoire à domicile, l'été compliqué du seul espoir du club et seul succès de Sherwood, Jack Grealish (cuite publiée dans les tabloïds et choix de sélections) et toujours 0 sourire de la part de Jordan Ayew.

Le 6e entraîneur des Villans en 5 ans


La tendance observée sur les cinq dernières saisons ne s'est donc pas infléchie. Club historique des joutes anglaises, Aston Villa n'a figuré qu'une seule fois dans la première moitié de tableau anglais, malgré son statut de 9e budget de la Premier League. Pire, à l'exception de la saison 2010-2011, les Villans n'ont jamais fait mieux que 41 points en une saison, soit ce que les entraîneurs de Ligue 1 aiment appeler en France « le minimum syndical » pour un maintien dans l'élite. Un nombre de points suffisant en Angleterre pour permettre à Aston Villa d'osciller entre la 15 et la 17e place. En coupes, les parcours sont presque tout aussi tristes : Villa n'a rien fait en Cup sauf une finale perdue en mai dernier contre Arsenal, n'a jamais fait mieux qu'une demi-finale de League Cup perdue contre... Bradford, et a vendangé son seul moment européen de la décennie 2010 dès les barrages, en août 2010, contre le Rapid de Vienne. C'est donc peu dire que Rémi Garde s'offre une tâche compliquée en signant dans une institution à l'arrêt, que les millions cet été et les transfuges de Ligue 1 n'ont pas redémarrée. Si le résultat de ce lundi contre Tottenham sera de toute façon anecdotique pour lui, sauf en matière de points, l'entraîneur français fera réellement ses débuts dimanche prochain, en recevant à Villa Park l'actuel leader, Manchester City. Cadeau. Il aura ensuite la trêve internationale pour tenter de sauver les meubles de cette Villa plus que jamais laissée à l'abandon depuis 2010. Bon courage.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ca fait quand même plusieurs saisons consécutives que le couperet passe pas très loin pour Villa, j'ai peur pour eux que ce soit cette saison. Après c'est pas un club que je suis beaucoup mais les quelques fois où je les ai vus, je les ai trouvés très pauvres dans le jeu.
Jordan Ayew a marque a Swansea il me semble.
Villa c'est un tombeau pour entraineurs en vogue, d'O'Leary a Mc Leish en passant par Lambert.
Garde a des sacrees cojones mais il ne pouvait pas laisser passer sa chance de faire son trou en PL.
Perso je suis peut etre naif mais j'y crois.
Il parle anglais et francais (plein de francophones a Villa), il a une solide experience de la PL en tant que joueur, scout et consultant, il a une relation privilegiee avec Fox le directeur sportif et il a un effectif correct.
Petit bemol Lerner veut vendre donc pas sur qu'il soir tres depensier au mercato.
Apres Garcia un deuxieme francais dans les 4 plus gros championnats. Trop peu mais hate de voir ce que ca va donner.
pépé flingueur Niveau : District
Message posté par AriGold
Jordan Ayew a marque a Swansea il me semble.

Apres Garcia un deuxieme francais dans les 4 plus gros championnats. Trop peu mais hate de voir ce que ca va donner.


Et Ari, t'es malade? T'oublie Arsène de ton Arsenal! ;-)
Et je t'avoue que je l'avais deja oublie dans une discussion a propos des entraineurs francais a l'etranger avec des potes. Ca fait tellememt longtemps, un peu comme quand t'oublies ton anniv de mariage apres 19 ans :)
Ce soir Rémi est en tribunes et c'est Kevin MacDonald qui dirige l'équipe.

Tottenham 4-2-3-1: Lloris; Walker, Alderweireld, Vertonghen, Rose; Alli, Dier; Dembele, Eriksen, Lamela; Kane. Subs: Vorm, Davies, Fazio, Trippier, Mason, Onomah, Townsend.

Aston Villa 4-4-2: Guzan; Hutton, Clark, Lescott, Richardson; Bacuna, Westwood, Sanchez, Sinclair; Agbonlahor, Grealish. Subs: Bunn, Veretout, Ayew, Amavi, Gil, Crespo, Gestede.

Gestede, Veretout, Gil et Amavi sur le banc. Okay ...
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Remi Garde qui est engagé jusque en...2019 ! Ca en dit long sur l'argent qui coule à flots chez les zenglay.

Je n'aime pas Aston Villa.C'est subjectif,mais c'est ainsi.Lorsque j'ai vu qu'ils avaient engagé 50 joueurs cet été,je me suis dis qu'ils allaient (enfin) descendre.

J'espère que Garde ne va pas tout gâcher.
Normal qu'ils se renforcent ils ont perdu Benteke, Vlaar, Cleverley et Delph chez les titulaires indiscutables.
Ils ont recrute en doublant les postes ou ils ont subi des pertes et l'an dernier leur effectif etait leger quantitativement.
Cela ne me choque pas.
Message posté par AriGold
Il parle anglais et francais (plein de francophones a Villa)

Ouaip, 6 pour avoir vérifié hier. Je suis comme toi, j'ai plutôt tendance à y croire. Ce qui m'étonne c'est que Garde avait arrêté à Lyon parce que le rythme était ingérable et que sa famille ne le reconnaissait plus, et là après une année sabbatique, il embraye. Tu me diras, il faut bien gagner sa vie.
Message posté par Steak


Gestede, Veretout, Gil et Amavi sur le banc. Okay ...


Le Mc Donald, il doit etre limite débile mental. Il avait mis pratiquement la meme compo pourrie en League cup la semaine derniére.

Richardson, préféré à Amavi, il faut le faire quand même.

Quand à Remi Garde, le chantier est énorme. Leur salut viendra par leur efficacité offensive, qui est leur point faible. Il va falloir transformer Gestedde, Sinclair ou Ayew en sérial buteur, et virer du onze de départ les Agbonhalor, Lescott ou Hutton.

Pour le maintien, cela risque d'etre un match à 5 entre Sunderland, Bournemouth, Norwich, Newcastle et AVilla.

Sunderland (Coates-Brown : My god !!) et Bournemouth (sans Wilson) auront du mal.
Aprés Norwich est sur une trés mauvaise pente, un effectif léger et bcp de joueurs faibles pour la BPL. C'est jouable pour Garde et l'opération maintien.
Quand à Newcastle, je les vois pas descendre ...
Wait and See
DoutorSocrates Niveau : CFA
Message posté par AriGold
Jordan Ayew a marque a Swansea il me semble.
Villa c'est un tombeau pour entraineurs en vogue, d'O'Leary a Mc Leish en passant par Lambert.
Garde a des sacrees cojones mais il ne pouvait pas laisser passer sa chance de faire son trou en PL.
Perso je suis peut etre naif mais j'y crois.
Il parle anglais et francais (plein de francophones a Villa), il a une solide experience de la PL en tant que joueur, scout et consultant, il a une relation privilegiee avec Fox le directeur sportif et il a un effectif correct.
Petit bemol Lerner veut vendre donc pas sur qu'il soir tres depensier au mercato.
Apres Garcia un deuxieme francais dans les 4 plus gros championnats. Trop peu mais hate de voir ce que ca va donner.


Merci Ari pour les qq explications quant au CV de Garde par rapport à la Premier League. Je doute néanmoins quand même de ses capacités à redresser la barre, parce qu'il n'a aucune expérience d'entraîneur en PL et que là, il doit avoir des résultats tout de suite. Il peut certes perdre contre City ce w-e, mais ensuite faut que ça démarre. Voilà pourquoi je pense que c'est un pari risqué quand certains clubs préfèrent faire confiance à des Pullis, Allardyce produisant certes un jeu bien dégueu mais homologués spécialistes des opérations maintien.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 11