1. //
  2. //
  3. // Bologne – Roma (2-2)

Garcia : « Un match de water-polo avec les pieds »

Modififié
0 3
Après le match nul de son équipe face à Bologne (2-2), Rudi Garcia, le coach de l'AS Roma, a fustigé les autorités qui n'ont pas reporté le match malgré des conditions météo dantesques.

Ce samedi, la Roma pouvait en effet prendre les commandes de la Serie A. Mais c'était sans compter avec... la pluie. Cette dernière s'est abattue en trombes sur la région de Bologne avant et pendant la rencontre.

C'est donc sur un terrain à la limite du praticable que les coéquipiers de Džeko ont tenté de s'imposer, en vain. « Sur le match, je n'ai rien à dire parce que ce n'était pas un match, mais une parodie de football. C'était un match à qui balancerait le mieux le ballon devant. C'était une loterie, qui s'est conclue sur un match nul » , a déclaré le technicien français avant d'ajouter : «  On ne peut pas jouer sur un terrain pareil. C'était un match de water-polo avec les pieds. Le seul point positif, c'est qu'il n'y a pas eu de blessés  » , a déclaré le coach en conférence de presse.

Aurait-il dit la même chose si son équipe s'était imposée ? TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Oui Garcia a raison.
Il oublie également de spécifier que, si la Roma a du jouer sur un terrain inondé, Bologne a pu jouer sur un terrain nickel. Et oui, les deux équipes ne jouaient manifestement pas sur le même terrain.
Pour répondre à la chute : Oui, je pense
fuoriclasse Niveau : DHR
Un terrain similaire ne te permet pas d'étaler toute la palette de ton jeu; donc le match est faussé car on ne peut pratiquer le football que l'on voudrait.
D'autre part, garcia a bien spécifié que, vu les conditions, il était difficile d'en retirer un quelconque enseignement et que les deux formations, logées à la même enseigne, auraient pu l'emporter.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3