1. // CdF
  2. // Rennes/Reims (3-4, ap)

Gamiette: « J'aimerais taper Paris »

Malgré le 4-3 infligé à Rennes, en 8e de Coupe de France, Thomas Gamiette et ses potes de Reims n'ont pas fait péter le champagne. Les Rémois galèrent en championnat et la priorité est là.

0 1
Thomas, bravo pour cette qualif' à Rennes. Vous avez fêté ça comment ?

Chez le kiné, au massage ! (rires) Samedi, on a un match super important contre le Havre en championnat. On était super contents dans le vestiaire mais on a opté pour la récupération. Notre situation en Ligue 2 est très difficile. Il ne faut pas s'enflammer.



Votre 17ème place en L2 vous empêche-t-elle de savourer pleinement cette victoire en Coupe de France ?

La Coupe, pour nous, c'est du bonus. C'est une super belle aventure pour le groupe mais la priorité c'est le championnat. Ce n'est pas facile pour nous de pas relâcher. On doit rester motivés. Quand je vois ce qu'on a fait à Rennes et que quelques jours avant on perdait 2-0 à Istres... Clairement, il y a un problème de motivation.



Un succès 4-3 aux prolongations à Rennes. « Un scénario hitchcockien » , a déclaré ton coach Hubert Fournier...

C'est inoubliable ! On a planté quatre buts chez l'un des meilleurs clubs de Ligue 1. Je ne pense pas que beaucoup de clubs y soient parvenus. C'est un moment magnifique.



Tu t'attendais à autre chose de la part des Rennais ?

Franchement, c'est l'un des matches où j'ai le plus couru. Au niveau du jeu, il y a de la fluidité. Rennes, c'est tout de même parmi ce qui se fait de mieux en France. Sur ce match, on a eu la preuve, que face à un club de L1, on paye cash chaque erreur. On avait mis en place une tactique pour les contrer et ça a marché. On a très bien défendu et on a eu de la réussite aussi. Tous nos attaquants ont marqué et Kossi Agassa a été énorme dans nos buts.



On dit souvent que Rennes est une équipe très physique. As-tu eu cette impression ?

Ils y vont au duel, ils ne font pas semblant ! Déjà à la télé, ils font mal mais c'est encore plus impressionnant quand tu te retrouves face à eux. Ils sont très forts.



Antonetti, lui, était très remonté. Il a dit que certains de ses joueurs n'avaient pas le niveau. C'est ton avis ?

C'est un peu sévère. Je pense qu'il a dit ça parce qu'il était énervé d'avoir pris quatre buts à domicile après en avoir pris cinq en championnat contre Sochaux. Il dit ça, c'est plus pour booster ses joueurs.



Qui aimerais-tu taper au prochain tour ?

Paris ! C'est mon club formateur. J'aimerais bien jouer contre eux. Ce serait bon pour moi de les taper (rires).



Un mot sur ta situation personnelle...

Je suis bientôt en fin de contrat. On verra en fin de saison mais je suis ambitieux et j'aimerais jouer dans l'élite. Il y a deux ans, je devais partir et ça ne s'est pas fait. Alors là, on verra...

Propos recueillis par Nicolas Vilas

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
C'est pas souvent qu'un match d'eurosport me fait autant plaisir. Joli suspense. Bravo.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Revoilà Rooney
0 1