1. //
  2. //
  3. // Interview

Gamel : « Certains joueurs fument des joints en permanence »

Après avoir connu Mamadou Niang au Qatar, emmené le PSG en finale de la Ligue des champions et fait plus de 20 heures d’avion, Christophe Gamel a posé ses valises aux Fidji. Où il est désormais sélectionneur national et où il essaye de mettre fin à la consommation de cannabis chez les joueurs tout en créant un nouveau projet de jeu. Sacré programme.

Modififié
Christophe, ton parcours est un peu original. Peux-tu nous l’expliquer en détail ?
J’ai évidemment joué au foot, mais je n’ai jamais été pro. Je suis originaire de Meaux et j’ai commencé dans un petit club, à l’ASM Ferté-sous-Jouarre, que je salue au passage. Je suis allé jusqu’en 4e division sinon, en passant par Saint-Raphaël, par Lorgues, et j’ai fini en Italie, à Sant’Apollinare – Cassino, entre Rome et Naples. Là-bas, j’ai eu Aldo D’Urso comme entraîneur et c’est lui qui m’a donné envie d’aller plus loin en tant que coach. J’ai arrêté de jouer à trente-trois ans, mais j’ai toujours entraîné les équipes de jeunes partout où je suis passé, des poussins, des benjamins... Ensuite, j’ai eu une proposition de Combes-Bagneux, en D2 féminine, mais ça a été une expérience terrible, dans le mauvais sens. J’ai beaucoup appris, j’étais à fond. On a raté de peu la montée, j’ai démissionné.

Que se passe-t-il ensuite ?
Je reçois alors un coup de fil d’un pote agent. Il me propose d’aller filer un coup de main à des francophones en Hongrie, au DVTK, à 20 kilomètres de Budapest. Pendant deux ans, j’ai fait préparateur physique et adjoint. On a un ou deux joueurs qui sont devenus internationaux, c’était super ! Avant de partir, je me suis toutefois pété les ligaments de la cheville en jouant un match avec les joueurs. À mon retour à Maisons-Alfort, je reçois une proposition du Qatar, de la part d'Hassan Harmatallah, le DTN. C’était pour devenir préparateur physique et entraîneur adjoint avec les U17 du Qatar, aux côtés d’Alain Lavaron. On a disputé la Coupe d'Asie des nations, mais on ne l'a pas gagnée et derrière, ça s'arrête pour nous. Derrière, j’ai réussi à rebondir à Al-Rayyan Club. Il y avait Mamadou Niang. J’ai découvert Paulo Autuori, un super mec qui entraînait l’équipe première. Je n’ai jamais eu de problèmes là-bas, c’étaient des années merveilleuses. J’ai pu rencontrer Bruno Metsu, Georges Van Straelen. Mais j’ai eu un enfant et j’ai dû rentrer en France.


C’est alors que tu reçois un coup de fil très intéressant...
Effectivement, on m’a proposé un super projet avec Farid Benstiti, qui arrivait de Russie. C’était pour entraîner l’équipe féminine du Paris Saint-Germain et j’y ai passé quatre années phénoménales. On a bien professionnalisé tout ça. On a réussi à faire une finale de Ligue des champions. En championnat, on a toujours terminé deuxième derrière la meilleure équipe du monde, Lyon. J’ai encore quelques nouvelles de Laure Boulleau ou Laura Georges. Ça a été une expérience de folie. J’ai eu la chance de croiser Carlo Ancelotti, ça reste un exemple. Même Giovanni Mauri. Des gens d’une simplicité...


Derrière, l’aventure des Fidji peut commencer. Explique-nous...
Entre-temps, j’active mes réseaux. Didier Chambaron, qui travaille à Chicago pour la FIFA, que je connais, me demande de lui envoyer mon CV, car il va aller dans les îles. Je reçois quelque temps plus tard un coup de fil d’Océanie, c’est Patrick Jacquemay, un francophone basé à Auckland. Il me dit qu’un pays va peut-être avoir besoin de quelqu’un prochainement. Je regarde un peu où c’est et je me dis que ça va faire une trotte (rires). J’aime bien aller à contre-courant, j’ai toujours fait ça. J’ai eu deux rendez-vous avec la Fédération des Fidji et en un mois, entre mi-novembre et mi-décembre, c’était bouclé. Le plus dur, c’est de laisser mon fils en France. J’ai signé un an et demi. Frank Farina (ancien joueur de Strasbourg et de Lille, ndlr) était là avant moi. C’est une chance et un honneur de le remplacer. J’ai présenté un projet avec un développement du football local, des jeunes, des filles. Il faut être gagnant-gagnant. Les gens à la fédé sont sains ! Pour venir, j’ai pris un vol de 11 heures depuis Paris pour la Corée du Sud. Trois heures d’escale ensuite et un autre vol de 10 heures vers les Fidji. Je suis parti le 4 janvier, je suis arrivé le 6 et j’ai enchaîné le boulot directement l’après-midi.

Qu’est-ce que vous connaissiez des Fidji avant d’y venir ?
Juste les îles paradisiaques pour les lunes de miel (rires) ! J’en ai aussi entendu parler lors des Jeux olympiques de Rio en 2016 avec l’équipe de rugby à sept. C’est un vrai pays de rugby, d’ailleurs. Ce sont des gens qui ont une nature sportive, mais qui n’ont aucune organisation.


De quels moyens disposez-vous ?
Que ce soit d’un point de vue financier ou matériel, j’en ai très peu. Au dernier camp que j’ai fait, j’avais deux gars qui avaient leurs chaussures complètement trouées. Je suis allé chez le cordonnier pour réparer ça. Il y a une académie internationale à Ba, mais je n’ai pas grand-chose là-bas, deux terrains de qualité médiocre. Et la douche froide quasiment tous les jours. Même s’il fait chaud, ce n’est pas forcément agréable. À Suva, la capitale, j’ai un terrain, ça me suffit. J’ai du matériel, des chambres très correctes, une salle à manger. C’est parfait pour travailler. Ils aiment le foot ici. Forcément, ce n’est pas comme en France, mais il y a du monde au stade. Le classement FIFA (181e actuellement, ndlr), ce n’est pas la priorité. Je veux d’abord développer le foot, créer un projet de jeu et une identité du foot fidjien. Effectuer du gros travail, ça paie toujours !

Êtes-vous tout seul ou avez-vous quand même un staff ?
J’avais un adjoint, mais il est parti avec les dix-sept ans pour un tournoi international à Tahiti. Y a pire (rires) ! Mais il va revenir. Sinon, j’ai aussi un kiné que j’ai transformé en préparateur physique, il est super.

Y a-t-il des choses qui vous ont surpris en arrivant ?
Il y a un championnat local aussi et les équipes sont plus fortes que notre sélection. Du coup, c’est parfois difficile de motiver les joueurs. Je me bats aussi contre la drogue. J’ai mis un place un programme anti-dopage parce que certains joueurs fument des joints en permanence. Si on veut atteindre un certain niveau, il faut nettoyer tout ça. C’est un de mes objectifs.


Quel est le niveau de vos joueurs et comment faites-vous pour en trouver ?
J’ai un seul joueur professionnel, il s’agit de Roy Krishna, qui évolue en A-League avec les Wellington Phoenix. Ce sera normalement mon capitaine, mon relais sur le terrain. Je viens d’en découvrir un à Stoke City, Scott Wara. C’est un agent qui m’a parlé de lui. Et sinon, je vais sur Wyscout, j’appelle des mecs. Je regarde mon réseau, à droite, à gauche. Je cherche aux États-Unis, en Asie. J’avais repéré Leroy Jennings également, mais il a refusé. Visiblement, il va être sélectionné par l’Australie. Je comprends. L’équipe est en pleine reconstruction. On va désormais essayer de poser le ballon et éviter le kick and rush. Je revois tout le modèle de jeu. Ça va prendre du temps. Je sais que je vais prendre des pilules au départ, mais j’ai vu du potentiel. Je crois en ce projet ! Je change beaucoup de joueurs dans l’équipe. On m’appelle le cleaner... ou l’incorruptible aussi ! Faut que les mecs aient les pieds corrects ! je suis très strict, mais ils ont besoin de ça. J’essaie de les responsabiliser. Il y a quelques colosses. Les mecs ont beau faire deux mètres, si je dois leur monter sur la gueule, je le ferai ! Il y a pas mal de mecs en surpoids. Ils n’ont pas de notions diététiques.


Te fais-tu chambrer par tes proches quand il te parle de ton nouveau poste ? Ils doivent penser que tu prends le petit dej avec des noix de coco, que l’après-midi tu la passes à la plage...
C’est évidemment l’image que les gens en ont ! On m’a un peu chambré au début, mais j’invite tout le monde à voir ce qui se passe là-bas. Tu t’entraînes sur un terrain qui a de la terre, du sable même si le terrain de l’équipe nationale, à Suva, est très beau. Il n’a rien à envier à certaines équipes de Ligue 1 et de Ligue 2.

As-tu eu l’occasion de visiter un peu les Fidji ?
La seule fois où j’ai eu un peu de temps pour moi, c’est quand ils m’ont laissé deux nuits au Sheraton à Nadi. Avant ça, j’avais fait du sept sur sept pendant un mois. À l’hôtel, j’en ai pris plein les yeux, c’était un petit coin de paradis !

Avec les journalistes, là-bas, ça se passe comment ?
Je suis assez ouvert. On n’a pas les mêmes intérêts qu’eux, mais ça fait partie du jeu. L’objectif, à travers des interviews comme celle-ci, c’est aussi de permettre à de nouveaux joueurs de nous rejoindre. Un ancien collègue de St-Maur m’a dit qu’il avait des origines fidjiennes.

Le rugby a une place importante aux Fidji. Est-ce qu’il y a des rugbymen qui pourraient devenir footballeurs ?
Tout le monde ne peut pas être pro au rugby. Je veux pas leur voler des joueurs, juste les réorienter. J’en ai repéré un d’ailleurs. Je veux d’ailleurs inviter l’équipe nationale de rugby qui a été championne olympique à Rio pour notre premier match. Il faut créer l’événement. J’ai également remis en place le haka local, c’est une tradition. Ça représente leur culture, leur tradition. Ici, ça s’appelle le Cibi.

La FIFA va ouvrir la Coupe du monde à 48 pays. Ça donne de l’espoir ou pas ?
Ce changement de format, c’est loin et court à la fois. Ce sera pour nos jeunes qui ont entre 15 et 17 ans en ce moment. L’Océanie a désormais une place directe, c’est un réel espoir. Le top, ce serait une place et demie, avec un barrage. Ça motiverait plus, car la place est sans doute réservée à la Nouvelle-Zélande. C’est un espoir, mais mitigé.


D’ailleurs, en parlant de Nouvelle-Zélande, vous les affrontez deux fois le mois prochain...
Il y a des attentes importantes. Cela fait neuf ans qu’ils n’ont pas battu les Néo-Zélandais et quatre ans et demi qu’il n’y a pas eu un match nul je crois. Ça va être compliqué. On n’est pas défaitistes, mais réalistes. J’ai regardé les derniers matchs des All-Whites, j’ai repéré quelques joueurs. (Chris) Wood, qui évolue à Leeds, (Michael) McGlinchey, qui est un très bon milieu de terrain. Il donne le tempo ! Enfin, j’ai également pu voir le petit (Monty) Patterson, un très bon jeune qui monte. Ça s’annonce très dur, mais ça ne veut pas dire impossible. Ensuite, on affrontera la Nouvelle-Calédonie, une équipe qui a bien progressé. J’ai pris plaisir à la voir jouer. On les respecte et on sait que la moindre erreur nous sera fatale. Sur coups de pied arrêtés, on se fait trouer et ça ne s’apprend pas en un mois. Je sais bien où je veux aller. Il faut qu’on soit l’élément perturbateur et pourquoi pas rêver ?

Propos recueillis par Tanguy Le Séviller
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA2
Interview intéressante, ça doit être quand même chaud de bosser dans ces conditions . Je l'aurais plus vu entraîneur de baby foot , voilà c'est fait
Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
Il a raison, il faudrait au moins qu'ils arrêtent de fumer pendant les matchs.
GoldburneSax Niveau : District
La pelouse qui fait rire... hi! Hi! Hi!
1 réponse à ce commentaire.
Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
Attention les fumeurs !
Gare à Gamel !


voilà ça c'est fait..
1 réponse à ce commentaire.
Excellent, merci. Quel beau métier quand même.
Note : 1
C'est chaud d'arriver dans un pays pour développer des méthodes. Heureusement il semble être un mec respectueux qui saura gérer les différences culturelles
Ce commentaire a été modifié.
Note : 2
Je sais pas pour vous, mais moi ça me vend du rêve ce genre d'histoire. Le mec a connu le haut niveau féminin (car le PSG est devenu très pro dans cette catégorie) et repart de zéro en coachant les Fidji. Mais vu la passion qu'il dégage dans l'interview, tu sens qu'il kiffe ce qu'il fait.

Ça me rappelle, toutes proportions gardées, cette histoire de 2 potes anglais qui étaient devenus sélectionneur de l'île de Pohnpei par hasard, où ils avaient tout plaqué en Angleterre pour filer à l'autre bout du monde. J'ai toujours trouvé ça courageux d'accepter des challenges où tu arrives avec quasiment aucune infrastructure sur place, ça a un côté presque héroïque. Bref je m'égare...
Ce commentaire a été modifié.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
C'est clair, sans parler du cote aventurier. Les Indiana Jones du foot quoi.

Mais, en plus d'heroique, il y a aussi un cote evangeliste. On dirait les proselyte du catholicisme allant dans les contrees eloignees leur porter la bonne parole. Faut avoir une foi d'errain.

J'ai beaucoup d'admiration pour ce(s) mec(s).
Kate Moss Niveau : DHR
La bonne parole n'existe pas, elle se propagent dans toutes les maternités et les auberges du monde mon ami!
2 réponses à ce commentaire.
Un nom à faire carrière dans le baby-foot.
adebayorsheyi Niveau : DHR
Merci pour l'interview. C'est pour ce genre d'article qu'on kiffe Sofoot!
Johnbonolomuh
Regard tres exotique...Dommage que les fiji se soient remis envers l'OFC pour leur trouver un coach qui n'a jamais entraine une equipe de haut niveau a part les feminines du PSG...Comme il le dit"c'est du gagant-gagant". Pour etoffer son CV bien sur...
Dustar3
Christophe est un type bien. C'était mon entraineur adjoint à Lorgues. Il s'investissait beaucoup pour les jeunes, et il venait même me chercher et me ramenait pour les entrainements et matchs. Ça fait quelques années que je suis son parcours, et je suis vraiment content pour lui. Je me demande si il dit toujours à ses joueurs qu'ils font des "contrôles Albanais" maintenant qu'il est aux Fidji
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 42 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31