1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // France-Bulgarie

Gameiro, passé par la fenêtre

Avant le dernier rassemblement, Kevin Gameiro n'avait plus porté le maillot de l'équipe de France pendant près de cinq ans. Une éternité pour un joueur qui n'a jamais démérité et a dû batailler pour entrevoir l'once d'une opportunité en sélection.

Modififié
4k 13
« Et Gignac, vous le mettez à la poubelle ? » En conférence de presse, Didier Deschamps s'est voulu protecteur envers le buteur des Tigres. Il y a encore quelques semaines, à l'Euro, c'était lui la doublure d'Olivier Giroud, la logique aurait donc voulu que l'ancien Marseillais supplée un Gunner blessé et laissé à la maison par le sélectionneur pour affronter la Bulgarie. Mais ce vendredi, c'est Kevin Gameiro qui devrait épauler Antoine Griezmann, il faut donc ménager l'ego d'APG. Qui ne s'est pas seulement fait doubler dans la hiérarchie parce que l'ancien Merlu jouit d'une complicité nouvelle avec le leader offensif français – trois passes décisives en neuf matchs pour Grizou –, mais surtout parce que le nouveau Colchonero confirme depuis plus d'un an qu'il peut briller au plus haut niveau d'exigence.

Dans l'ombre de Zlatan et de Carlos Bacca


Un constat pas évident en juillet 2013, quand Kevin est obligé de quitter le PSG, où l'arrivée de Zlatan Ibrahimović l'a relégué à de la figuration. Difficile d'exister dans l'ombre du Suédois, malgré des statistiques honorables (huit buts en sept titularisations en Ligue 1). À vingt-six ans, il perd sa place de titulaire en club comme au sein du groupe France. L'Euro 2012 s'étant fait sans lui, il sait qu'il est l'heure d'arrêter les frais et que son futur n'est plus dans la capitale. Séville et la Liga, c'est une opportunité de rebond, et sous les ordres d'Unai Emery, il retrouve des couleurs – quinze buts pour son premier championnat espagnol, en seulement vingt titularisations – à défaut d'être titulaire indiscutable ou de retrouver les Bleus, pour lesquels Didier Deschamps a choisi d'autres hommes. Il a beau marquer son penalty décisif en finale de Ligue Europa 2014, Gameiro reste avant tout la doublure d'un Carlos Bacca qui marche sur l'eau.

Insensible au Barça


Mais les épreuves que traverse le joueur formé à Strasbourg – notamment un genou qui grince – ont au moins eu le mérite de mettre en valeur sa persévérance. Souvent dans l'ombre, certes, mais rarement inefficace quand il a l'opportunité de jouer, il saisit sa chance sans état d'âme quand Bacca plie bagage à l'été 2015. Seize buts en Liga, neuf de plus en compétition européenne dont l'un des trois de la finale de C3 contre Liverpool, l'attaquant de poche assoit sa réputation en Espagne, où son intelligence de jeu fait merveille. L'équipe de France ? Cité pendant les mois qui ont précédé l'Euro 2016 comme l'un des potentiels bénéficiaires de la mise à l'écart de Karim Benzema, il finit réserviste. On aurait pu se dire que le train était passé, que l'ancien Merlu allait répondre favorablement aux sirènes du FC Barcelone pour prendre un gros chèque et devenir la doublure de la MSN... Mais comme trois ans plus tôt, en choisissant Séville, l'avant-centre fait preuve de flair et choisi l'Atlético de Madrid. Il veut jouer, et ne pas regarder les autres le faire à sa place.

Premier choix en l'absence de Benzema ?


Choix gagnant, car moins glamour que le Barça, mais capable de le faire évoluer au même niveau d'exigence avec un temps de jeu autrement conséquent. À bientôt trente ans, Gameiro n'est désormais plus un second choix, mais un titulaire potentiel dans l'une des équipes de référence du Vieux Continent. Et, accessoirement, un partenaire privilégié du meilleur joueur français du moment et probablement le meilleur choix français au poste d'avant-centre en l'absence de Karim Benzema. Une situation difficilement imaginable cinq ans plus tôt, quand il venait de quitter son cocon lorientais et de relever le défi parisien. Encore plus improbable quand il en est reparti trois ans plus tard. Mais aujourd'hui, c'est surtout d'avoir attendu son retour aussi longtemps – près de cinq ans – qui paraît surprenant au vu des états de service du joueur de l'autre côté des Pyrénées. L'équipe de France ne lui a pas déroulé le tapis rouge, mais il a su forcer son passage. Ce qui rendra une réussite future encore plus savoureuse.


  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match France-Bulgarie

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    mauriston Niveau : CFA2
    Il est gentil Gignac, mais comment peut-il y avoir débat ?
    Titulariser la doublette la plus prolifique du meilleur championnat d'Europe, c'est pas con. y'en a encore pour se poser la question de qui mettre aux côtés de Griezmann sérieux ?
    Un joueur trop sous-estimé en France, il a bien mené sa barque le Gameiro. Un gars intelligent, j'espère qu'il va cartonner pour qu'on arrete avec Giroud ou Gignac, pour des 9 qui ont un peu de ballon.

    Mais bon connaissant le DD et son amour inconditionnel pour les 9 100% physique, Gameiro a interet à être efficace de suite.
    C'est marrant de le voir en concurrence avec Gignac (si tant est que l'on puisse considéré qu'il y ait concurrence)... Je me rappelle que lorsque Gignac jouait à l'OM sous les ordres de Deschamps et qu'il n'en mettait pas une au fond des filets, Deschamps avait cherché à prendre Gameiro mais celui-ci n'avait pas voulu venir étant supporter parisien...
    Attaque-Defonce Niveau : CFA
     //  11:13  //  Hooligan de la France
    Gameiro est un très bon 9, intelligent dans le placement et qui sait jouer avec ses partenaires, un bon renard moderne, mais techniquement c'est pas non plus Ronaldinho. Si on veut évoluer avec uniquement des joueurs techniques, on fait un 4-3-1-2 avec un trio Pogba-Kanté-Rabiot en soutien de Fékir (ou Payet) avec un duo Lacazette/Griezmann. Après, une sélection c'est aussi la recherche d'un équilibre, on révolutionne rarement une tactique quand on a une nation européenne qui joue dix matches par an...
    Message posté par halfcab
    Un joueur trop sous-estimé en France, il a bien mené sa barque le Gameiro. Un gars intelligent, j'espère qu'il va cartonner pour qu'on arrete avec Giroud ou Gignac, pour des 9 qui ont un peu de ballon.

    Mais bon connaissant le DD et son amour inconditionnel pour les 9 100% physique, Gameiro a interet à être efficace de suite.


    Comparer Giroud et Gignac est une hérésie !! le 1er a le meilleur ration buts/nombres de minutes jouées depuis un bon moment (bien mieux que l
    Message posté par sanantonio
    Comparer Giroud et Gignac est une hérésie !! le 1er a le meilleur ration buts/nombres de minutes jouées depuis un bon moment (bien mieux que l


    bien mieux que la tanche de Benzema. Gignac est un tracteur qui n'a jamais rien prouvé en edf (si Giroud avait fait toute la finale contre le Portugal la France aurait peut-etre gagné, Gignac l'a foutue sur le poteau ce con !).
    Note : 1
    Message posté par sanantonio
    bien mieux que la tanche de Benzema. Gignac est un tracteur qui n'a jamais rien prouvé en edf (si Giroud avait fait toute la finale contre le Portugal la France aurait peut-etre gagné, Gignac l'a foutue sur le poteau ce con !).


    Tu viens d'inspirer un article à So Foot. Dans vingt ans, ils feront un article "10 juillet 2016: si Gignac avait frappé poteau rentrant".
    La triplette Payet Gameiro Griezmann... Quel régal sur le papier !
    moi perso je le mets direct à la benne gignac mais bon...

    bon je retourne lire l'article
    C'est sur qu'après ses années parisiennes on ne pensait pas le voir évoluer à ce niveau. Même s'il a été plutôt bon lors de sa dernière saison en jouant peu... Par contre Gignac il faut définitivement arrêter... gameiro et lacazette sont largement au dessus (même giroud)
    Message posté par Tonyoo69
    C'est sur qu'après ses années parisiennes on ne pensait pas le voir évoluer à ce niveau. Même s'il a été plutôt bon lors de sa dernière saison en jouant peu... Par contre Gignac il faut définitivement arrêter... gameiro et lacazette sont largement au dessus (même giroud)


    Même Giroud ! qu'est qu'il faut pas lire ! Ca va s'arrêter quand le Giroud bashing, même sur so foot où les forumers ont l'air moins suivistes qu'ailleurs !
    Comme dit plus haut, Giroud a les meilleurs rations buts/minutes jouées depuis un bon moment, un tres bon euro qui est pas si loin, et déja on le met à la poubelle (pour reprendre les mots de dd avec son nul de Gignac). Gameiro a rien prouvé encore (c'est vrai que c'est son retour en edf, attendons de voir quand même), mais franchement Lacazette il a joué lui et il a jamais rien fait, rien prouvé. Si des services ont été rendus à la patrie c'est bien par Giroud, surtout pas Lacazette (qui a l'air d'être un bel emmerdeur capricieux au passage), je ne parle pas de l'imposteur on ne l'a que trop vu, pourvu qu'il ne revienne jamais (avec dd ou un autre).
    On dit "ratio", pas "ration", c'est pas une cantine les copains !
    Sinon, je suis moi aussi fatigué de lire des critiques sur Giroud, qui a prouvé bien plus en une compétition que bien des joueurs dont on nous rebat les oreilles et les yeux en permanence.
    Franchement, les journaleux et les fanboys qui ne peuvent s'empêcher de citer Benzema dans leurs articles ou commentaire, lâchez l'affaire, vous êtes embarrassants... le mec n'a jamais rien prouvé en Bleu, il ne sait pas jouer n°9 s'il n'a pas un golgoth comme Cristiano à ses côtés. Combien de chances il a eues ? Bien trop, les poissons rouges oublient sa période de disette, ses déclarations sur l'EDF ? Pas moi.
    Message posté par Blondwarf
    On dit "ratio", pas "ration", c'est pas une cantine les copains !
    Sinon, je suis moi aussi fatigué de lire des critiques sur Giroud, qui a prouvé bien plus en une compétition que bien des joueurs dont on nous rebat les oreilles et les yeux en permanence.
    Franchement, les journaleux et les fanboys qui ne peuvent s'empêcher de citer Benzema dans leurs articles ou commentaire, lâchez l'affaire, vous êtes embarrassants... le mec n'a jamais rien prouvé en Bleu, il ne sait pas jouer n°9 s'il n'a pas un golgoth comme Cristiano à ses côtés. Combien de chances il a eues ? Bien trop, les poissons rouges oublient sa période de disette, ses déclarations sur l'EDF ? Pas moi.


    Je plussoie bien évidemment (à propos de l'imposteur benz, j'avais déja fait quelques posts).
    Et pour la "ration", désolé, mais c'est pas de ma faute si sofoot a un forum pourri où on ne peut pas corriger ses erreurs de frappe juste après coup sans refaire un nouveau message pour ça (et franchement j'ai pas envie de faire des messages juste pour corriger mes fautes).
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    4k 13