1. //
  2. // 1/4 finale retour
  3. // Zénith/FC Séville (2-2)

Gameiro offre la qualif au FC Séville

Dans un périlleux déplacement en Russie, les Sévillans ont tremblé tout le match, mais sont parvenus à arracher le match nul, 2-2, s'assurant ainsi une place en demi-finale de la Ligue Europa. C'est désormais une certitude, le FC Séville n'a pas l'intention de rendre son trophée.

Modififié
3 17

Zénith St. Petersbourg - FC Séville
(2-2)

S. Rondón (48'), Hulk (72') pour Zénith St. Petersbourg , C. Bacca (7'), K. Gameiro (86') pour FC Séville.


Acculés en défense, martyrisés par les attaques répétées du Zénith, les Sévillans sont au bord de la rupture. Les deux équipes sont alors à égalité parfaite sur les deux matchs, et les Espagnols prient tous les saints pour obtenir ce qui peut leur arriver de mieux : une prolongation. Les actions russes se succèdent sur les cages de Beto et le jugement divin semble inéluctable. Mais c'était sans compter sur Kevin Gameiro. Entré en jeu quelques minutes auparavant, le messie de Senlis ne tremble pas au moment de croiser sa frappe du droit et permet au FC Séville de crucifier les Russes sur leur croix orthodoxe. Dieu est grand, Kevin tout puissant.

Une histoire de penalty


On le sait, les déplacements en Russie ne sont jamais une partie de plaisir. Surtout qu'avec leur tout petit but d'avance, les Sévillans sont au courant, ils n'ont pas une énorme marge de manœuvre. Du coup, pas question de gérer cette courte avance. La qualification, il faut aller la chercher en jouant, tout simplement. Et les choses commencent plutôt bien pour les hommes d'Unai Emery, lorsqu'après cinq minutes de jeu, Coke s'effondre dans la surface à la suite d'un tacle de Luis Neto. Au ralenti, le contact semble vraiment limite, toujours est-il que l'arbitre, lui, a déjà désigné le point de penalty. Faute ou pas, Carlos Bacca s'en tape et envoie une mine dans la lucarne de Lodygin. 1-0, Séville se donne une avance confortable. Loin de baisser les bras, les Russes repartent au combat et Danny est tout proche de remettre les deux équipes à égalité, mais c'était sans compter sur la belle parade de Beto (18e). Forts de leurs deux buts d'avance, les Sévillans se mettent à attendre les joueurs du Zénith avant de procéder en contre. Une technique plutôt payante, puisqu'à la pause, ce sont bien eux qui ont un pied en demi-finale.

Le scénario fou


Après quinze minutes à se motiver entre eux, les Russes reviennent sur la pelouse avec la ferme intention de faire l'exploit. Les Sévillans, eux, ont déjà la tête à la qualification, à l'image de Beto qui relâche un ballon anodin dans les pieds de Rondón qui n'en demandait pas tant (48e). Bien élevé, le Vénézuélien ne refuse pas l'offrande et remet les deux équipes à égalité. 1-1, voici le début d'un tout autre match. Complètement dépassés, les Espagnols se font martyriser dans ce début de seconde période et Hulk n'est pas loin de donner l'avantage aux siens, mais sa lourde frappe vient mourir dans le petit filet extérieur de Beto (52e). En danger, Séville se donne quelques bouffées d'oxygène en contre, comme lorsque Bacca est repris au dernier moment par Neto alors qu'il armait la frappe du doublé (58e). Malgré ça, la domination reste bien russe et Hulk finit par la concrétiser de la plus belle des manières. Exilé sur le côté droit, le long de la ligne de touche, à prés de 40 mètres des cages sévillanes, le Brésilien voit Beto avancé et déclenche un lob parfait. Beto a beau essayer de claquer le bordel, la balle a bien franchi la ligne (72e). 2-1, égalité parfaite. Enragés, les joueurs du Zénith intensifient encore plus leur domination et multiplient les occasions dangereuses. Au bord de la rupture, les Espagnols sont à deux doigts de craquer lorsque, sur un contre, Kevin Gameiro, d'une belle frappe croisée, remet les deux équipes à égalité (85e). Contre le cours du jeu, le FC Séville vient de tuer le match. Les Russes sont à terre, les Sévillans, eux, s'en vont défendre leur titre.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

medyassineabd Niveau : DHR
Putaiiiiiiiin Le but d'Hulk !!!!!!!!!!!
Note : 4
Ce maillot de Seville, so 1993
Attaque-Defonce Niveau : CFA
Note : -4
Un club en demi-finale de la Ligue des Champions, deux en Europa League pour la Série A. Qui a parlé de déclin ?
Sofoot, je pense que le système de notation est défaillant, j'ai un problème récurrent, je ne peux pas envoyer des gros "-" aux troll(s) (accord ?) comme attaque-defonce qui viennent parler de la série a à tort et à travers sur le site.
Cimer de corriger cela, cordialement.
d equateur Niveau : DHR
Message posté par medyassineabd
Putaiiiiiiiin Le but d'Hulk !!!!!!!!!!!


joli but, mais le gardien se déchire bien, quand meme ...
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Message posté par vegeta81
Sofoot, je pense que le système de notation est défaillant, j'ai un problème récurrent, je ne peux pas envoyer des gros "-" aux troll(s) (accord ?) comme attaque-defonce qui viennent parler de la série a à tort et à travers sur le site.
Cimer de corriger cela, cordialement.


Vegeta qui chine certains pouvoirs aux modos, y'a plus de super héros quoi!
Pourquoi quand je pense à Gameiro, j'ai toujours la parodie de chanson de Julien Cazarre avec son "♪Touches pas à Gameiroo !!♫ " ??

Kevin doit être super satisfait de son choix de carrière quand même.
Innocent III Niveau : District
Message posté par Attaque-Defonce
Un club en demi-finale de la Ligue des Champions, deux en Europa League pour la Série A. Qui a parlé de déclin ?




C'est des analyses comme celle ci qui me rappelle que la Grèce a gagnée l'Euro :) Le foot italien, quelle purge !!!!!
Message posté par valeureux liégeois 74


Vegeta qui chine certains pouvoirs aux modos, y'a plus de super héros quoi!


Parcequ'une big bang attaque c'était too much
Red Devil Niveau : CFA2
Quand on voit les performances lamentables de Cavani et Lavezzi, je me dis que Paris aurait pu offrir une seconde chance à Gameiro et Nene (voire Menes).
Attaque-Defonce Niveau : CFA
Note : 2
Message posté par vegeta81
Sofoot, je pense que le système de notation est défaillant, j'ai un problème récurrent, je ne peux pas envoyer des gros "-" aux troll(s) (accord ?) comme attaque-defonce qui viennent parler de la série a à tort et à travers sur le site.
Cimer de corriger cela, cordialement.


C'est une blague ? Je trollais le dénommé Russel qui ponctue tous ses posts de cette façon. Ce n'était absolument pas à charge contre le Série A. Et je précise que je suis neutre vis-à-vis de ce championnat. D'ailleurs ici, ceux qui me connaissent savent que je suis objectif dans la limite du raisonnable. Donc bon. Tu dois confondre.
Message posté par Attaque-Defonce

C'est une blague ? Je trollais le dénommé Russel qui ponctue tous ses posts de cette façon. Ce n'était absolument pas à charge contre le Série A. Et je précise que je suis neutre vis-à-vis de ce championnat.


Les gens ne doivent plus comprendre l'ironie ...
Moi, j'aimerais bien voir Gameiro à Liverpool, ça m'a fait comme un flash hier.
Note : -1
Le plus marrant ce sont ceux qui se servent de ce match pour dire que la C3 c'est beau alors qu'ici on avait deux équipes de C1 (Séville a pas de chance d'être en liga espagnole et le Zénit faisait du rattrapage).
Le vrai match de C3 qui fleurait bon les compétitions d'antan c'était Dniepr-Bruges. Une purge quoi. Et quand je dis "vrai match de C3", je ne veux pas dire que l'Europa League est naze mais que les anciennes formules étaient nazes. L'Europe League a évolué comme la CL et inévitablement les équipes faibles sautent plus tôt dans la compétition. La présence de Dniepr en demi-finales est déjà une petite surprise due à un tirage favorable.
Je comprends vraiment pas ce goût pour la formule coupe qui permet à des nazes d'arriver loin grâce à la chance. Surtout que derrière, personne ne va regarder ces matches (sauf le faible nombre des supporters des équipes en jeu). Celui qui aime vraiment le foot, il veut voir des matches de haut niveau, pas des matches nazes. Y'a qu'en football que certains se prennent pour des vrais amateurs parce qu'ils regardent un mauvais match. Et encore, je doute même qu'ils le regardent vraiment. Souvent, ils font juste que se la péter, un peu comme ceux qui vont voir les films "art et essai".
Match très compliqué, on s'est fait dominer du début à la fin. Heureusement qu'Hulk était suspendu à l'Aller Parce que vu la misère qu'il a mis au retour je ne sais pas si on serait passé s'il avait joué. Notre meilleur défenseur central Nico Pareja s'est (gravement peut être) blessé et sans lui on ne tient pas la route derrière même si M'Bia a fait un match solide. On a vraiment fait preuve de réalisme Parce qu'on a frappé 3 fois au but, 2 buts. Bravo au Zénith qui nous a mis en difficulté tout au long du match même si à l'aller ils n'ont pas existé
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Napoli, 26 ans après
3 17