Gameiro n'est pas malheureux

Modififié
3 16
Aujourd’hui, en conférence de presse, Gameiro s’est livré. L’ancien Lorientais n’a pas esquivé les sujets, que ce soit sur le peu de minutes passées sur les pelouses de L1 depuis le début de saison, ou son opinion sur Zlatan.

Le joueur du PSG a donc évoqué son cas personnel, notamment son faible temps de jeu au sein de l’effectif galactique du club de la capitale. Celui qui était destiné, en début de saison dernière, à devenir la principale arme offensive du PSG, ne s’est pas montré défaitiste, bien au contraire : « Je suis toujours là, et je prends tout ce qu’on me donne. A moi de répondre présent quand on fait appel à moi. Si je dois jouer quinze ou vingt minutes, je donnerai tout. En restant ici cet été, j’étais préparé à ça » .

L’ancien protégé de Christian Gourcuff est donc prêt à accepter le temps de jeu que Carlo voudra bien lui donner, lui qui est conscient de la difficulté de jouer régulièrement, surtout à un poste où les Qatariens ont acheté une véritable star. Et quand Kevin parle du géant suédois, il ne tarit pas d'éloges : « C'est un joueur très important dans l’équipe. On s’appuie sur lui pour gagner les matches. On apprend toujours à jouer avec des joueurs comme lui. Il veut tout gagner, c’est bien pour l’équipe. A moi de bien travailler pour avoir l’opportunité de jouer avec lui. » De là à parler de Zlatan dépendance ? « On verra quand on jouera sans lui » .

Et puis, de toute façon, Gameiro peut toujours se consoler en se disant qu’il est devant Hoarau dans la hiérarchie des attaquants.

GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
"Aujourd'hui, en conférence de presse, Gameiro s'est livré face à la presse."

"il ne tarit pas déloges"

Sérieux...je sais qu'on vous presse à sortir ses brèves mais là, c'est vraiment presse-burnes toutes ses fautes et autres bassesses stylistiques.
Par exemple pour la première phrase, au lieu de dire : "face à la presse", vous auriez pu dire : "face aux journalistes" ...mais bon, "journaliste", c'est un mot que vous ne devez pas connaître apparemment monsieur GM.

Ah la la, je fais mon râleur mais il y a de quoi.
Allez je suis beau joueur, j'espère que vous vous rattraperez sur la prochaine brève sur l'entraînement du PSG au camp d'éloges.
Moi ce sont ses controles et ses dribbles qui me rendent malheureux...
Hemassy: Bien joué le jeu de mots avec le camp des loges ! :)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Arteta oublie la Roja
3 16