Gameiro : « Je ne me suis pas assez battu à Paris »

Modififié
576 23
Gameiro est arrivé à maturité.

Désormais titulaire à la pointe de l'attaque des Colchoneros et en équipe de France, Kevin Gameiro aurait pu connaître cet honneur plus tôt lorsqu'il a quitté Lorient pour le Paris Saint-Germain en 2011. L'attaquant de vingt-neuf ans raconte à France Football ce qui aurait dû être une belle idylle : « Ce n’était pas une erreur de venir à Paris. Je réalisais mon rêve. J’ai toujours dit à ma mère quand j’étais petit : "Tu verras, au lieu de crier Simone ! Simone !, ils crieront Gameiro ! Gameiro !" Donc il fallait que j’y aille alors que je gagnais moins à Paris que ce que me proposait Valence au même moment. »

Si, lors de sa première saison parisienne, Gameiro a disputé trente-quatre rencontres de Ligue 1, pour onze buts inscrits, lorsque la concurrence d'Erding et Hoarau a été remplacé par celle d'Ibrahimović et Lavezzi, l'ancien Strasbourgeois est très vite parti poser ses fesses sur le banc. Avec du recul, l'attaquant tricolore pense qu'il aurait dû avoir une autre attitude : « Je n’ai pas été assez costaud sur le terrain comme en dehors. Je ne me suis pas assez battu. J’ai été trop défaitiste face aux choix qui étaient faits. J’allais sur le banc, presque par habitude. Quand un joueur vit cette situation de remplaçant presque comme une fatalité, c’est foutu pour lui. Mais, quand un joueur comme Ibrahimović ne veut jamais sortir, tu n’as aucune chance de jouer. »

Alors que quand c'est Jean-Christophe Bahebeck qui ne veut pas sortir, tu as beaucoup plus de chances de jouer. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

PhoenixLite Niveau : Loisir
Quand la fois ou tu t'es le plus battu de ton passage à Paris c'est contre une bouteille d'eau, c'était effectivement mal barré, Kev'.

Mais bon, c'est bien qu'il ait su rebondir ailleurs.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:49  //  Amoureux de Lyon
Note : 2
Tout comme la bouteille qui a été recyclée en chaussure Adidas.
Ainsi, tout le monde est content !
1 réponse à ce commentaire.
Note : 1
Quand je pense qu'à l'époque Lille a essayé de le convaincre. On aurait pu se taper autre chose que Nolan Roux, Gianni Bruno, Tulio De Melo, Junior Tallo, et j'en passe...
el gregom Niveau : DHR
T'es dur avec Tulio qui était un bon joueur trop souvent blessé qui aura laissé quelques bons souvenirs au LOSC...

Mais ça m'a fait du bien de me rappeler qu'il y a pas si longtemps on pouvait viser des joueurs comme Gameiro.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:47  //  Amoureux de Lyon
Rolala quand je pense que vous avez connu Eden Hazard en vrai de vrai... Nolan Roux ça a dû piquer les yeux.
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:42  //  Amoureux de Lyon
Vu comme tu t'es battu après, je pense que tu n'as pas à t'inquiéter.
Et puis, l'Atletico de Madrid en ce moment, c'est plus hype que Paris et MU réunis.
Et en plus t'en Equipe de France.

Bref. Respect.
Je ne suivais pas le PSG plus que ça mais je me rappelle que Gameiro à paris, c'était des dizaines d'appels dans le vide parce que le ballon était servi dans les pieds d'Ibra.

Il a bien fait de se barrer.
Titi l'ancien Niveau : DHR
T'as bien fait de préciser que tu suivais pas le PSG plus que ça.

Puis effectivement, avant que détester Zlatan devienne une mode en France, il y a 4 ans entre Zlatan et Gameiro, c'était pas 1 monde qu'il y avait entre les 2; mais 5 ou 6...
Titi l'ancien Niveau : DHR
Ceci étant, sa réaction est tout à son honneur. Pour une fois qu'un joueur avoue qu'il n'en a pas fait assez, et qu'il ne remet pas la faute sur les autres joueurs, le coach ou le climat du pays...
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
bah non parce qu'ibra et lui ne jouaient quasiment jamais ensemble.

Lors de sa première saison il était énormément servi dans la profondeur par nene, menez ou pastore et il vendangeait beaucoup.

gameiro c'est un bon joueur mais c'est tout
Ce commentaire a été modifié.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  16:11  //  Amoureux de Lyon
Les joueurs progressent et ont un style à eux (enfin les joueurs qui sont pas formés pour être tous pareils et se vendre plus facilement à l'étranger).
Le style de Gameiro ne correspondait pas au style de Paris de l'époque, basé sur la possession et la domination dans le camp adverse, puisque Gameiro est, à l'origine, un joueur qui prend les espaces dans le dos de la défense.
Pour comparer époque et style, le Gameiro d'alors correspondrait mieux au PSG d'aujourd'hui (en exagérant un peu -- normal en même temps me direz-vous).

J'ajoute un edit : ça veut dire qu'à ce niveau, la phrase "Gameiro est un bon joueur mais c'est tout" n'est pas pas juste. Sauf si on se base sur les stats dans Fifa, mais là c'est une autre discussion.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
bah le style d'aujourd'hui c'est toujours la même étant donné qu'on joue à 90% du temps des Ouibus
Bof je suis pas trop d'accord avec toi puisque Gameiro jouait sous Ancelotti et c'était pas du 60-70% de possessions comme ça pouvait l'être sous Blanc. il a malheureusement eu la même réaction que Sakho qui ce sont tirés dès qu'on leur a mis un concurrent dans les pattes. Après je peux comprendre qu'il voulait jouer et il est parti pour Séville ce qui n'est pas de la merde.
Il a quans memepas mal progressé depuis le PSG. Son jeu est bien plus complet et il dit lui meme que son mental est pas le meme.

Certes c'est pas un fuoriclasse, mais dire "c'est un bon joueur c'est tout" c'est un peu nier toute le caractere fondamentalement evolutif des niveaux des joueurs, d'autant qu'il n'avait que 25 poges a l'epoque si je ne me trompe pas
Un peu d'emmerveillement, merde !
8 réponses à ce commentaire.
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : District
Qu'il soit sur le banc était juste tellement logique à l'époque.

On peut pas dire qu'on est passé à côté de Gameiro. Il a progressé, dans un championnat taillé pour ses qualités, c'est tout.

Après, c'est sûr qu'en étant résigné on gagne pas une place, mais pour lui et son niveau de l'époque il y avait juste pas moyen de prétendre à une place de titulaire à Paris.
Le problème c'est surtout qu'un attaquant de rupture qui est sensé être alimenté par Menez et Néné, habiles tripoteurs devant l'éternel, n'a que peu de chances de se faire servir en une touche...

Après il aurait peut être pu s'adapter et chercher à devenir plus "renard des surfaces", mais c'était pas évident pour lui.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
il avait aussi pastore qui lui, envoyait beaucoup de bonnes balles en profondeur
1 réponse à ce commentaire.
 //  15:07  //  Aficionado de la Thaïlande
Honnetement il a bien fait de partir, hélàs pour tout le monde, mais il n a pas trop moisi et vu que c'était les débuts du Suédois chez nous bah...Gameiro aurait bouffé du banc. Et sportivement ca aurait tenu la route,donc il a bien fait d aller se battre ailleurs et de revenir au premier plan comme un phœnix. S il veut bien revenir se mettre en concurrence avec Cavani je veux bien.
Je vais aller à contre-courant de tous les avis définitifs, mais pour moi Gameiro n'est pas un grand attaquant. Même après sa saison à Séville.

Alors, pour moi un grand attaquant est censé par dessus tout avoir une technique de frappe laaaaargement au dessus de celle des autres joueurs.

Par technique de frappe, j'entends le dosage à mettre, la surface du pied à utiliser, l'angle choisi (et trouvé) après l'impact et donc la précision. Un grand attaquant, c'est aussi beaucoup de sang-froid et de réactivité face au but.

Alors l'ami Kevin a, pour le niveau auquel il joue, une technique dégueulasse de frappe (regardez ses matchs, il choisit dans 90% des cas de frapper comme un bourrin et espérer que ça passe, ou ses frappes sont généralement coup-de-pied). Il est très remuant, ça oui, très disponible, ça rien à dire.
Mais ce ne sont pas des caractéristiques propres à un attaquant.

Et ça commence à me les briser qu'il se considère après sa bonne saison comme un joueur accompli.
Pourquoi mettre un critere complique pour dire si l'attaquant est grand ou pas ? Tu peux dire que tu l'aimes pas parce que ses frappes sont pas belles, mais la seule chose essentielle pour un attaquant, c'est d'aider l'attaque de son equipe de quelque mqniere que ce soit (drible, renard, debordements, pivot, soutien, etc.), non ?
1 réponse à ce commentaire.
N'aie pas de regrets Kévin, les dés étaient pipés de toute façon.
touchefresh Niveau : CFA
A croire que le banc parisien n'est pas assez chauffé. Gameiro et Sakho, c'était le meme combat, quitter le banc parisien pour celui d'un autre club ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Casoni vers Lorient
576 23