1. //
  2. // AS Saint-Étienne

Galtier traite un journaleux de « con »

Modififié
3 30
À l'occasion hier jeudi de la conférence de presse d'avant-match de l'AS Saint-Étienne pour son déplacement à Valenciennes samedi prochain, l'entraîneur des Verts Christophe Galtier a vivement répondu à un article l'accusant, selon lui, de racisme.

Le coach, particulièrement agacé, a réglé ses comptes, d'entrée de conférence, avec l'auteur de ce papier paru dans l'édition de jeudi matin du journal sportif algérien Le Buteur. Selon Galtier, le papier insinuait que les non-titularisations répétées de Faouzi Ghoulam étaient une conséquence directe de son appartenance à la religion musulmane. Avant de répondre à toute question, l'entraîneur de l'ASSE a donc regardé les caméras droit devant lui et déclaré : « Ce matin ,j'ai lu un article me concernant, fait par un journaliste d’un journal algérien, Le Buteur, il me traite de raciste. Donc je vais m’adresser aux caméras : Monsieur, vous êtes un con et un incompétent. Je ne suis pas raciste, je ne l’ai jamais été. Et si je l’étais, je serais devenu bête vu mes origines. »

Sur son site, Le Buteur répond au coach du Forez, avançant que la rédaction n'a fait que reprendre un papier du magazine But ! Saint-Étienne intitulé «  Ghoulam : ce qu’il s’est vraiment passé » dans lequel on peut lire notamment : « La direction (de l’AS Saint-Étienne, ndlr) aurait peu apprécié que l’enfant de Montreynaud brandisse le drapeau algérien lors de la célébration de la victoire en Coupe de la Ligue, le 21 avril, dans les rues de Saint-Étienne, ni qu’il fasse le Ramadhan en pleine préparation estivale. »

À quand la réponse de But ! Saint-Étienne ? TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cerveau-gauche Niveau : Loisir
elle commence à me saouler cette position victimaire des gens "du mauvais côté" qui voient du racisme partout quand il se passe quelque chose qui ne va pas dans leur sens, et pourtant, même moi je peux me placer "du mauvais côté".
La direction de l'ASSE n'aurait pas apprécié qu'il brandisse le drapeau de l'algérie ? Il faut être con, non seulement parce qu'il y a des algériens partout à Saint-Etienne et ce depuis au moins 5 décennies, qu'ils sont tous fanatiques de l'ASSE, et que Ghoulam est un minot de la ville, un motif de fierté.
Comment se tirer une balle dans le pied
un jambon-beurre s'il vous plait
3 30