1. //
  2. //
  3. // Reportage

Galère sur la Riviera

Alors que les supporters des pays européens venus en France sont globalement très satisfaits de l’accueil réservé dans les villes hôtes, Nice fait tache, avec son stade perdu au bout de la ville, dans un no man’s land non desservi par les transports en commun. De quoi donner quelques migraines aux fans étrangers.

Modififié
1k 38
Minuit, dans le quartier de Saint-Isidore, à quelques hectomètres de l’Allianz Riviera. Suède-Belgique s’est terminé une heure plus tôt et une fille en maillot jaune pleure, accoudée à une rambarde de sécurité. Elle n’est pourtant pas en train de faire le deuil de la carrière internationale de Zlatan, mais du départ de son car. Un policier, compatissant, tente de comprendre la scène et de rassurer la fille : « Pourquoi vous pleurez ? Comment on dit pleurer en anglais ? Cry, why you cry ? » Pourtant, quand elle lui explique qu’elle a perdu ses amis et cherche un moyen de les retrouver, l’homme au képi se retrouve bien impuissant malgré sa bienveillance : « Le problème, c’est qu’il y a une borne de taxis au bout de la rue, qui est indiquée à la sortie du stade, mais elle est vide. Il n’y a pas de transports en commun, à part les navettes qui sont situées de l’autre côté du stade à 3 kilomètres. Le mieux, c’est d’essayer de prendre un Uber, mais c’est ce que tous les gens sont en train de faire » , dit-il, en désignant un groupe d’une vingtaine de Vikings visiblement exténués et qui tentent désespérément de rafraîchir leur application pour obtenir un chauffeur disponible.

« Pour rentrer du concert de Coldplay, j’ai fait 1h30 de marche à pied »


Quelques dizaines de mètres plus loin, devant le Servotel, une petite centaine de personnes patiente, en buvant une dernière pinte à 8 euros. Sauf que le patron l’annonce : « No more beer, on a plus de fûts. » Plus de fûts et donc pas de moyens de rentrer chez soi. Heureusement, 2 ou 3 locaux qui ont flairé l’aubaine rodent. D’une Merco de blédard sort un type vêtu d’un maillot du FC Barcelone, qui propose à un groupe de Suédois de les ramener chez eux pour 16 euros par tête de pipe. Un peu rebutés par l’allure peu engageante de leur chauffeur, les Scandinaves hésitent avant d’accepter. Car s'ils veulent rentrer en ville, ils n’ont pas le choix. Ces scènes surviennent désormais chaque soir de match à l’Allianz Riviera. S’y rendre ou à plus forte raison en repartir est un véritable chemin de croix.


Il y a les stades en centre-ville, comme le Parc des Princes, Bollaert ou le Vélodrome, ceux qui sont un peu excentrés des noyaux urbains, mais bien desservis, comme le Stade des Lumières ou le Stade de France, et puis il y a un Ovni : l’Allianz Riviera. Situé en périphérie, en bordure d’autoroute, sans aucun transport public aux alentours, l’enceinte de l’OGCN est au milieu de nulle part. Les Niçois le savent déjà, se rendre à l’Allianz sans véhicule est un enfer : « Pas de transports publics et c’est aux confins de la ville, je ne sais pas pourquoi ils n’ont pas pensé aux infrastructures de transport public avant de le construire là. La dernière fois, je suis allé au concert de Coldplay, j’ai dû rentrer à pied, j’en ai eu pour 1h30 » , raconte Pascal, qui n’habite pourtant pas en centre-ville.

Entre un Leclerc et un Kyriad


Le problème, c’est qu’en fait, Nice a mis la charrue avant les bœufs, a construit un stade superbe dans un quartier nouveau, où l’aménagement urbain est loin d’être terminé. Le tramway ne devrait être opérationnel que dans quelques années. En plus d’être éloigné, l’Allianz est situé dans un quasi no man’s land. Autour du stade, seul un supermarché Leclerc et un hôtel Kyriad. Pas un bar ni un restaurant pour faire l’avant-match. Pour aider les gens à rejoindre le stade depuis le centre-ville distant d’une grosse dizaine de kilomètres, des navettes gratuites ont été mises en place. Une belle initiative sur le papier. Sauf que là encore, le bât blesse. Il faut compter une grosse demi-heure à pied pour rejoindre les navettes à la sortie de l’Allianz, traverser un corridor étroit et propice aux bousculades, pour finalement gagner sa place pour un nouveau périple de 35 minutes, dans un bus bondé. Direction la fan zone, le seul terminus (avec l’aéroport). De là, il faudra sans doute reprendre un taxi ou un Uber.


Le pire, c’est que, pour ceux qui sont véhiculés, ça n’est pas beaucoup mieux. Et les jours de match, c’est tout Nice qui souffre comme le rappelle Joël, taxi, avec l’accent nissart : « La Prom' est fermée et la voie rapide aussi. Du coup, tout le centre-ville est congestionné, c’est impossible de circuler, ça a été pensé avec les pieds » , avant d’ajouter une analyse plus personnelle de la situation : « Franchement, on voit bien que Nice n’a pas l’habitude d’organiser de gros événements parce que c’est hyper mal conçu » , peste-t-il avant d’avouer que pendant l’Euro, c’est infernal, mais l’avantage, c’est que « ça travaille bien » .

Majorations Uber, x2, x3


Ceux pour qui ça travaille bien également, ce sont les chauffeurs Uber. Il est presque deux heures du matin aux abords de l’Allianz Riviera, et la situation s’est décantée. Taxis et VTC sont finalement arrivés. Sami ouvre la portière de sa BMW avec le sourire : « Les jours de match, les majorations, c’est du x2 tout l’après-midi généralement, et du x3 les heures précédents et suivants les matchs. Donc oui, ça marche très bien. D’autant que les Suédois ont un fort pouvoir d’achat. J’ai fait pas mal de courses entre le stade et Cannes ou Juan-les-Pins, où ils sont installés. Ça vaut le coup. » Et de repartir pour un dernier aller-retour à près de 200 euros. Au moins un qui ne pestera pas contre l’Allianz.

Par Arthur Jeanne, à Nice
Modifié

Megamegazord Niveau : DHR
En même temps quand ton maire c'est Estrosi je vois pas trop ce que tu peux espérer
De loin la ville française où j'ai éte la plus mal accueillie avec mon air d'étrangère.
OsvaldoPizza Niveau : District
"je ne sais pas pourquoi ils n’ont pas pensé aux infrastructures de transport public avant de le construire là."
Le sadisme.
Note : 3
Message posté par Kate Moss
De loin la ville française où j'ai éte la plus mal accueillie avec mon air d'étrangère.


Pourtant t'es célèbre
Note : 1
Incroyable...
Encore une preuve que l'argent n'est pas le problème en France, c'est ce qu'on en fait.
Et bravo aux enc... de taxis qui en profitent bien. On les verra chialer aux infos quand ils seront soumis à la concurrence et devront baisser leurs tarifs tout en améliorant leurs services, comme ça se fait partout ailleurs sauf chez nous.
Gros Noblois Niveau : CFA2
Note : 1
Magnifique, on se bat pendant des années pour organiser de grands événements (voir la 128ième candidature pour les JO) et quand on les a enfin, on fait de la bonne grosse merde: transports pensés avec les pieds, pelouses honteuses, gestion des hooligans frôlant l'amateurisme...
Après on vient nous faire la leçon parce "les grèves et les manifs ça donne une mauvaise image de la France"...
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Christian Estrosi a réagi en promettant un service de moto-cross reliant directement le stade au cente-ville !
TheGoatKeeper Niveau : CFA
Message posté par Gros Noblois
Magnifique, on se bat pendant des années pour organiser de grands événements (voir la 128ième candidature pour les JO) et quand on les a enfin, on fait de la bonne grosse merde: transports pensés avec les pieds, pelouses honteuses, gestion des hooligans frôlant l'amateurisme...
Après on vient nous faire la leçon parce "les grèves et les manifs ça donne une mauvaise image de la France"...


De ce que j'entends de letranger, les gens trouvent ca relativement ok organises (surement quils avaient des espoirs bien bas). Pas partout, mais cest pas le drame total non plus. Le stade de France, le Parc, le Parc OL, etc. sont des vrais reussites par ex.

Pour les pelouses, ca a plutot l'air detre du ressort de l'UEFA...mais qui a quand meme du prendre les renes en voyant les pelouses de L1 sur les 3-4 dernieres annees (meme si cette annee a vu de sensibles progres).

Reste que, oui, le foot en France est tres mal gere. Mais ce nest pas nouveau.
Personnellement, j'ai assisté aux phases finales de pratiquement tous les Euro et Coupe du Monde depuis 1996 et cette édition est clairement la plus mal organisée avec celle de 1998.

Quand on vient assister seulement à des matches de son équipe, porté par la passion du match, on s'y attache pas trop.
Mais quand on se déplace comme moi pour de nombreux matches pendant toute l'année, certaines incohérentes et dysfonctionnements sautent aux yeux.

Situation essentiellement due à de l'amateurisme, le légendaire manque de rigueur des français et au fait que tout a été pensé par des VIP qui ne connaissent du football que les loges, les accès privilégiés, les parkings réservés, et les chauffeurs particuliers.
Pour habiter à Cannes depuis quelques temps, ne t’inquiètes pas c'est de très loin l'endroit le moins accueillants ou j'ai eu l'occasion de vivre
alexnissart Niveau : Loisir
L'article est surtout incroyablement exagéré et mensonger.
30 minutes pour rejoindre le stade depuis la dépose des navettes ? A cloche-pied probablement, je l'ai fait pour Pologne - Irlande du Nord il m'a fallu 15 minutes (après 15 minutes de navette en bus). La dépose s'effectue à 1,4 km du stade, pas à 3. La route est étroite ? Elle fait (comme son nom l'indique) 40m de large, et ce n'est pas le petit chemin en photo dans l'article en question, qui n'existe plus d'ailleurs puisque la photo date de 2013 lorsque les travaux n'étaient pas terminés.
Alors oui, il y a la problématique des transports en commun avec la ligne de tramway qui n'est pas encore opérationnelle. Mais ce n'est pas avec des articles aussi mensongers que celui-là que So Foot gagne en crédibilité.
nononoway Niveau : CFA
Message posté par TheGoatKeeper
De ce que j'entends de letranger, les gens trouvent ca relativement ok organises (surement quils avaient des espoirs bien bas). Pas partout, mais cest pas le drame total non plus. Le stade de France, le Parc, le Parc OL, etc. sont des vrais reussites par ex.

Pour les pelouses, ca a plutot l'air detre du ressort de l'UEFA...mais qui a quand meme du prendre les renes en voyant les pelouses de L1 sur les 3-4 dernieres annees (meme si cette annee a vu de sensibles progres).

Reste que, oui, le foot en France est tres mal gere. Mais ce nest pas nouveau.


Les trajets pour le Stade des Lumières sont pénibles.
Toulouse très bien
Bordeaux aussi
Lens itou

Mauvaise sécurité aux abords du stade, stewards absents/distraits/amateurs.
Note : 1
Super je ne savais pas où écrire ceci :

Honte à la ville de Nice !

Nous tournons en camping car et si à Bordeaux c'était parfait (espace prévu dans le parking), à Nice rien de prévu.

On nous envoie sur la parking du Carrefour mais ensuite il faut marcher sur la départementale ou prendre le petit train. Sauf que rien n'est indiqué, aucun panneau pour rejoindre le stade à pied.

Vraiment, on ne parle pas d'une mauvaise signalétique mais d'une absence totale d'indications.

Et pensée aussi pour les Suédois qui ont marché plus de 30 minutes jusqu'à leur car pour refaire le même chemin à pied en sens inverse pour rejoindre la fan zone. Ben oui, quand ils demandaient par où était la ville, on les envoyait dans l'autre sens ...

Même les flics interrogés sur place me le confirmaient : c'est du n'importe quoi. Quand on ne sait pas gérer on reste devant sa télé.
TheGoatKeeper Niveau : CFA
Message posté par nononoway
Les trajets pour le Stade des Lumières sont pénibles.
Toulouse très bien
Bordeaux aussi
Lens itou

Mauvaise sécurité aux abords du stade, stewards absents/distraits/amateurs.


Cest embettant, je vais a Lyon dimanche. Taurais un ou des conseils la-dessus?

Les autres stades, ca prouve que ce nest pas le drame annonce d'ailleurs

Sur la securite, jai fait le match douverture, cetait top. Apres, jimagine quils nont pas repeter le meme dispositif a tous les matchs
TheGoatKeeper Niveau : CFA
Message posté par alexnissart
L'article est surtout incroyablement exagéré et mensonger.
30 minutes pour rejoindre le stade depuis la dépose des navettes ? A cloche-pied probablement, je l'ai fait pour Pologne - Irlande du Nord il m'a fallu 15 minutes (après 15 minutes de navette en bus). La dépose s'effectue à 1,4 km du stade, pas à 3. La route est étroite ? Elle fait (comme son nom l'indique) 40m de large, et ce n'est pas le petit chemin en photo dans l'article en question, qui n'existe plus d'ailleurs puisque la photo date de 2013 lorsque les travaux n'étaient pas terminés.
Alors oui, il y a la problématique des transports en commun avec la ligne de tramway qui n'est pas encore opérationnelle. Mais ce n'est pas avec des articles aussi mensongers que celui-là que So Foot gagne en crédibilité.


Cest vrai que cest dommage. Maintenant, jespere que les redacteurs en chef de sofoot lisent les reactions, et que les auteurs ne puissent plus publier sils sortent des articles partisants et factuellement faux.

Si dailleurs lauteur peut nous lire et nous repondre, on serait curieux davoir une reponse a ton point de vue

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 38