1. //
  2. //
  3. // Groupe B
  4. // Galatasaray/Juventus

Galatasaray/Juve : qui perd sort

Ce soir, la Juventus se déplace à Istanbul pour y affronter Galatasaray. Plus besoin de faire de calculs. Les Turinois ont simplement besoin d'un nul pour se qualifier. Les Turcs, en revanche, doivent impérativement s'imposer pour voir les huitièmes.

Modififié
3 30
En général, les finales ont lieu au mois de mai. Pourtant, nous sommes le 10 décembre, et Galatasaray et la Juventus s'apprêtent à disputer ce qui ressemble fortement à une finale. Une finale dont l'issue est une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Pas encore un trophée, certes, mais déjà un pas certain vers Lisbonne, où aura lieu la vraie finale, le 24 mai prochain. En effet, ce soir, l'une des deux équipes qui quittera la pelouse de l'Ali Sami Yen aura le moral dans les chaussettes. Pas de huitièmes de finale de C1 pour elle en février, mais plutôt un seizième de finale de C3 qui, forcément, fait moins rêver. C'est la règle. Deux qualifiés par groupe. Le Real Madrid a déjà composté son billet, il n'en reste donc plus qu'un seul, à se partager entre Galatasaray et la Juventus. Le classement actuel place la Juve en position favorable. Les Bianconeri, derniers de la poule avant leur victoire face au Copenhague, sont désormais deuxièmes avec 6 points. Les Stambouliotes suivent avec 5 unités. Un nul ou une victoire turinoise, et ce sont les Italiens qui passent. Un succès turc, et c'est la troupe de Mancini qui pourra faire la fête. Autant dire que l'ambiance risque d'être ahurissante, dans un stade déjà bouillant en temps normal.

Invincibilité et avant-centre

L'avantage psychologique, à l'approche de cette confrontation décisive, est du côté de la Juve. Même si le facteur public va largement jouer en faveur des Turcs, la Juve a de son côté une série de résultats positifs qui la font arriver à cette rencontre en pleine confiance. Dans le dur au mois d'octobre, avec le nul du match aller contre Galatasaray (2-2) et les défaites concédées face à la Fiorentina (4-2) et le Real Madrid (2-1), la Juve a, depuis, retrouvé toute sa sérénité. Les hommes d'Antonio Conte ont enchaîné une magnifique série de sept victoires consécutives en Serie A, sans encaisser le moindre but, et ont ainsi récupéré la première place, détrônant la Roma de Rudi Garcia. Malgré quelques blessures qui empêchent le coach turinois de pouvoir aligner son équipe type à chaque rencontre, la Juve semble redevenue la machine de guerre qu'elle était déjà la saison dernière. Les statistiques disent même qu'elle réalise, et de loin, le meilleur début de saison de l'ère Conte. De fait, lors des deux saisons précédentes, elle comptait respectivement 31 et 35 points au bout de 15 journées, alors qu'elle en affiche actuellement 40.

La défense, mise sur le banc des accusés après la raclée reçue à Florence, a eu un sursaut d'orgueil dingue, et reste désormais sur une série d'invincibilité de 639 minutes, la meilleure en cours dans les cinq grands championnats européens depuis que celle de Vincent Enyeama a été brisée. Mais le vrai nouveau point fort de la Juve, c'est Fernando Llorente. Mis de côté au début de la saison, l'Espagnol a enfin trouvé ses marques et, lors des derniers matchs, a été décisif. Outre ses buts en Ligue des champions contre le Real Madrid, l'ancien de l'Athletic Bilbao a marqué des buts importantissimes face à Naples et Livourne, mais surtout ce but vainqueur à la 91e minute du match contre l'Udinese. À Turin, on est persuadé, probablement à juste titre, de ne pas avoir eu un tel avant-centre depuis Trezeguet. Avec tout le respect pour Amauri et Iaquinta. Conte devra tout de même composer sans Pirlo, blessé depuis le match contre l'Udinese, justement, mais avec les deux hommes forts de ce début de ce saison : Vidal et Pogba. Avec ces deux-là au milieu, la Juve est prête à résister à tous les assauts. Même à celui des 50 000 du Ali Sami Yen.

Du talent, et des couilles

Et Galatasaray, dans tout ça ? Oui, car si la Juve a son destin entre les mains, les Turcs l'ont aussi. Avec un succès, ils passent en huitièmes, comme la saison dernière d'ailleurs. L'état de forme des joueurs de Roberto Mancini n'est pas encore optimal. En championnat de Turquie, Galatasaray ne parvient pas à suivre le rythme infernal imposé par le grand rival, Fenerbahçe. Le Fener, qui a remporté la confrontation directe le 10 novembre dernier, caracole en tête, avec 35 points, tandis que Galatasaray est troisième, avec neuf points de retard. La cure Mancini se poursuit, mais l'équipe stambouliote sait qu'elle peut faire largement mieux que ce qu'elle est actuellement en train de faire. Une qualification pour le prochain tour de la Ligue des champions mettrait évidemment un grand coup d'optimisme dans l'ambiance générale actuelle. Mancini, dont l'aventure sur le banc de Galatasaray avait justement commencé par le match aller contre la Juve (2-2 au Juventus Stadium), le sait. Et ne veut pas passer à côté de cet énorme rendez-vous.

« Nous n'avons qu'un seul objectif : battre la Juve. Je suis arrivé ici depuis trois mois et je suis heureux de ce que nous avons fait jusqu'ici. La Juventus a deux résultats possibles sur trois, elle est donc en position favorable. Nous devrons absolument marquer et faire très attention à ne pas prendre de but. Cela devra être ça, notre stratégie  » , affirme-t-il. Pour ce match, le Mancio va avoir besoin de toutes les forces à disposition. Sneijder, par exemple, n'est pas encore sûr d'être de la partie. « Demain matin, nous saurons s'il peut jouer, a assuré hier le coach. Je peux juste dire qu'il se sent beaucoup mieux. » Forcément, un Sneijder dans un bon soir, cela peut vous changer une équipe. Lui, Drogba, Yılmaz (de retour en grâce avec trois buts lors des trois dernières journées de championnat), Umut Bulut, le monsieur Ligue des champions, mais aussi Felipe Melo, plus motivé que jamais à l'idée d'éliminer l'équipe qui n'a pas cru en lui. Bref, Galatasaray n'a peut-être pas le talent de la Juve, mais a une motivation énorme et, osons le dire, des couilles. Or, pour une petite finale de ce genre, c'est avant tout ce qu'il faut.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

AirForceOne Niveau : CFA2
Et la Juve ? Elle mise tout sur les castagnettes espagnoles la crête française et le c?ur chilien et ça c'est déjà énorme
Assurément le match que je vais regarder. Un beau 16ème ! En espérant que la juve passe.
En début de saison l'équipe sortait d'une énorme charge de travail pour acquérir du fond, Barzagli trainait une tendinite, Caceres était blessé et Llorente et Ogbonna avaient besoin de bosser pour s'intégrer. Si au lieu de verser dans le catastrophisme les journaux avaient simplement rapporté les propos de l'entraineur à l'époque et si certains "supporters" les avaient lus, personne ne s’extasierait aujourd'hui devant la bonne série d'une équipe simplement au pic de sa forme. Ou pas loin.

Au nom de quoi est-ce qu'il faudrait éprouver du respect pour le Iaquinta d'après 2006 et l'Amauri de la Juve ?
2 matchs décisifs qui sentent bons les 90's, avec Milan-Ajax, régal en vue!
Note : 3
FORZA JUVE !!!!
Le retour de Lichtsteiner leur fait un bien fou.. Le type a 8 poumons, défend bien apporte le surnombre et cette tête de paysan suisse allemand.. On sentait la différence quand Caceres devait faire un centre.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
Faut qu'ils fassent gaffe quand même les Ritaux.. Le dernier club qui a essayé de mettre Didier à la retraite de la Champion's League en phase de groupe c'est Valence en 2011 et non seulement ils ont pris cher, mais en plus DIdier s'est ennervé et a gagné la C1 (presque) tout seul la même saison.

Hâte de voir le duel entre les frères Progba en tout cas !
doncarnol Niveau : CFA2
0-3 sec et sans bavure.
Comme dirait Gigi "on a jamais vu un supporter marquer un but"
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
EUh, moi si. Le public d'Anfield, contre Chelsea en 2005, but fantôme accordé à Luis Garcia..
Concernant Llorente, Conte et son staff ont eu l'intelligence de pas le griller en le faisant jouer trop tôt. Le mec sortait d'une saison plus blanche que blanche et était à la ramasse physiquement. Et vu sa carcasse, c'était un sacré défaut.

Cette équipe est quand même extrêmement bien gérée, y'a des solutions de rechanges à tous les postes et la possibilité de varier les dispositifs avec pas mal de joueurs polyvalents. Je pense que ce soir ça va passer pour la Juve, faisant de cette équipe l'un des favoris pour le titre européen.
Gros match en perspective... avec une très chaude ambiance en plus. Si la Juve joue comme à son habitude, elle passera sans problème. Même si Pirlo est pour moi un véritable génie en termes de distribution, de conservation de balle, etc, je ne pense que son absence soit un handicap "immense". Le retour de Lichsteiner arrive à point nommé pour ce match, espérons qu'il soit bien physiquement. Remarque avec le staff de la Juve, il ne jouerait pas s'il n'était pas au minimum à 80%.

Petite parenthèse, le tableau des huitièmes va être compliqué pour les clubs Italiens. Naples éliminé, La Juve et le Milan seconds et les autres ténors ayant assumé leur statut, on se retrouve avec comme possibles adversaires le Bayern, Dortmund ou Arsenal, le Real (pour Milan uniquement), le Barça (pour la Juve uniquement), l'Athletico, le PSG, et probablement Chelsea et United. Même si contre ces 4 derniers clubs ça semble plus que jouable, ça n'en reste pas moins de très grosses affiches. Dans tous les cas, ce sera du lourd.

@ Trap

Au fait bien vu pour LLorente, tu étais le seul à être convaincu que cette acquisition était très bonne pour la Juve, tu sembles avoir eu raison. Son apport est indéniable dans le jeu, son rôle de pivot est assumé à pleinement... il s'est ajusté techniquement ces 2 derniers mois, il se procure beaucoup d'occasions (le réalisme pêche un peu pour le moment), et il est complémentaire avec Tevez (profil, langue, etc.). Pourvu que tu aies raison sur la durée.
Message posté par EternaJuve
Gros match en perspective... avec une très chaude ambiance en plus. Si la Juve joue comme à son habitude, elle passera sans problème. Même si Pirlo est pour moi un véritable génie en termes de distribution, de conservation de balle, etc, je ne pense que son absence soit un handicap "immense". Le retour de Lichsteiner arrive à point nommé pour ce match, espérons qu'il soit bien physiquement. Remarque avec le staff de la Juve, il ne jouerait pas s'il n'était pas au minimum à 80%.

Petite parenthèse, le tableau des huitièmes va être compliqué pour les clubs Italiens. Naples éliminé, La Juve et le Milan seconds et les autres ténors ayant assumé leur statut, on se retrouve avec comme possibles adversaires le Bayern, Dortmund ou Arsenal, le Real (pour Milan uniquement), le Barça (pour la Juve uniquement), l'Athletico, le PSG, et probablement Chelsea et United. Même si contre ces 4 derniers clubs ça semble plus que jouable, ça n'en reste pas moins de très grosses affiches. Dans tous les cas, ce sera du lourd.

@ Trap

Au fait bien vu pour LLorente, tu étais le seul à être convaincu que cette acquisition était très bonne pour la Juve, tu sembles avoir eu raison. Son apport est indéniable dans le jeu, son rôle de pivot est assumé à pleinement... il s'est ajusté techniquement ces 2 derniers mois, il se procure beaucoup d'occasions (le réalisme pêche un peu pour le moment), et il est complémentaire avec Tevez (profil, langue, etc.). Pourvu que tu aies raison sur la durée.


Je ne me fais pas de souci pour ça. Un espagnol qui réussit en Italie c'est assez rare pour que ce soit un très bon. Surtout, lui comme Tevez, Bonucci, Asamoah ou Pogba, chacun à sa façon, sont bosseurs et intelligents. Il suffit de les entendre répondre à une question. Ils utilisent leurs mots, pas ceux du conseiller image d'un quelconque sponsor employés à contresens. Du coup non seulement c'est juste mais ça en dit sur les personnalités.
Il n'y a surement pas les plus grands joueurs à la Juve mais c'est une équipe, aucun doute.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Message posté par EternaJuve
Gros match en perspective... avec une très chaude ambiance en plus. Si la Juve joue comme à son habitude, elle passera sans problème. Même si Pirlo est pour moi un véritable génie en termes de distribution, de conservation de balle, etc, je ne pense que son absence soit un handicap "immense". Le retour de Lichsteiner arrive à point nommé pour ce match, espérons qu'il soit bien physiquement. Remarque avec le staff de la Juve, il ne jouerait pas s'il n'était pas au minimum à 80%.

Petite parenthèse, le tableau des huitièmes va être compliqué pour les clubs Italiens. Naples éliminé, La Juve et le Milan seconds et les autres ténors ayant assumé leur statut, on se retrouve avec comme possibles adversaires le Bayern, Dortmund ou Arsenal, le Real (pour Milan uniquement), le Barça (pour la Juve uniquement), l'Athletico, le PSG, et probablement Chelsea et United. Même si contre ces 4 derniers clubs ça semble plus que jouable, ça n'en reste pas moins de très grosses affiches. Dans tous les cas, ce sera du lourd.

@ Trap

Au fait bien vu pour LLorente, tu étais le seul à être convaincu que cette acquisition était très bonne pour la Juve, tu sembles avoir eu raison. Son apport est indéniable dans le jeu, son rôle de pivot est assumé à pleinement... il s'est ajusté techniquement ces 2 derniers mois, il se procure beaucoup d'occasions (le réalisme pêche un peu pour le moment), et il est complémentaire avec Tevez (profil, langue, etc.). Pourvu que tu aies raison sur la durée.



Compte tenu du calendrier qui attend les italiens à la coupe du monde, c'est peut-être pas un mal pour un bien si la Juve ne fait pas un gros parcours en C1... En tout cas si on tombe sur le Bayern en huitièmes, on peut directement faire nos valises.
Le bayern est indiscutablement plus armé que la juve pour passer lors d'une possible confrontation entre les deux clubs au tour suivant; mais la saison dernière, c'est surtout du point de vue physique que la différence s'est faite, la juve n'étant alors pas dans sa meilleure période de ce point de vue et fut donc incapable d'imposer le pressing, une des armes des formations de conte et surtout impuissante face à celui orchestré par les bavarois. C'est pourquoi je serais plus nuancé en affirmant d'office que le club turinois serait battu d'avance; surtout s'il résout l'un de ses derniers problèmes, l'absence chronique de tevez au tableau des buteurs de la champions league depuis trop longtemps. Car, si il est vrai que loriente s'est enfin inséré dans le moule et répond de plus en plus aux attentes placées en lui, la juventus a cruellement besoin d'un autre joueur, à ses côtés, capable de secouer fréquemment les filets adverses.
Llorente est vraiment énorme comme il y a deux ans à Bilbao. C'est plus qu'une bonne affaire, d'autant plus qu'il est arrivé gratuit. Mais on va attendre un petit peu avant de le comparer à Trezeguet, nan? Pas question de le griller.


Message posté par Machiavel
Le retour de Lichtsteiner leur fait un bien fou.. Le type a 8 poumons, défend bien apporte le surnombre et cette tête de paysan suisse allemand.. On sentait la différence quand Caceres devait faire un centre.

Lichsteiner n'a fait que des petits bouts de matchs mais c'est sûr que lorsqu'il reviendra au top de sa forme, il sera encore essentiel.
Par contre, le Caceres bashing, je comprends pas trop. Il n'a pas fait que des prestations dégueulasses cette année et j'aurais même préféré le voir plus souvent à droite (en l'absence de Lichsteiner) plutôt que Padoin.
Presque tout les commentaires négligent l'aspect géographique face à la finesse tactique de la Juve.

Les Turcs sont mort de faim à domicile c'est une forteresse. Un nul serait un bon résultat pour une Juve en sous-perf sur deux saisons en Europe.
Je n'ai jamais douté de Llorente personnellement, et j'ai toujours pensé qu'avec Tevez et lui, la Rube avait fait l'un des meilleurs mercato.

J'espère qu'ils gagneront, pour l'indice de l'Italie.
adrianoruffino Niveau : Loisir
Les turcs auront un énorme avantage en jouant devant leur public, mais si la Juve réussi à imposer son jeu je ne me fais pas de soucis pour elle.
Message posté par maxlojuventino



Compte tenu du calendrier qui attend les italiens à la coupe du monde, c'est peut-être pas un mal pour un bien si la Juve ne fait pas un gros parcours en C1... En tout cas si on tombe sur le Bayern en huitièmes, on peut directement faire nos valises.


Quelle horreur, ne m'en parle pas. Je sens qu on va jouer au ralenti a cette coupe du monde
Message posté par maxlojuventino



Compte tenu du calendrier qui attend les italiens à la coupe du monde, c'est peut-être pas un mal pour un bien si la Juve ne fait pas un gros parcours en C1... En tout cas si on tombe sur le Bayern en huitièmes, on peut directement faire nos valises.


Je reste sceptique tout de meme,
je pense que plus nos clubs se portent bien, mieux c'est pour la nazionale. Je prefere avoir deux ou trois blessure en juin et des mecs pleins de confiance en eux que un effectif complet mais pas ambitieux et pas en confiance.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 30