1. // Les restes du monde

Galatasaray inarrêtable

En Turquie, le club sang et or a démarré la nouvelle année comme il avait terminé la première : en trombe. Constat similaire en Belgique avec Anderlecht et en Ecosse avec le Celtic. Aux Pays-Bas en revanche, la reprise s’annonce périlleuse pour le leader AZ Alkmaar, tandis qu’en Grèce, l’Olympiakos et le Pana se livrent un duel au dénouement incertain.

0 5
Ecosse – Premier League

Depuis le Old Firm du 28 décembre qui a vu le Celtic dominer les Rangers (1-0) et les dépasser au classement, c’est le statut quo. Les deux meilleurs ennemis de Glasgow ont chacun gagné les deux matchs qu’ils ont eu à disputer en championnat en 2012, et sur des scores identiques : le Celtic à Dunfermline (3-0) et face à Dundee United (2-1), les Rangers face à Motherwell (3-0) et à Perth face à St Johnstone (2-1). Pour les Bhoys du Celtic, les compteurs sont au vert, avec une série de 11 victoires consécutives, une recrue (le défenseur suédois de Rosenborg Mikael Lustig) et un retour de blessure important, le latéral gauche Emilio Izaguirre, meilleur joueur de SPL la saison passée. De leur côté les Rangers, toujours en proie à des difficultés financières importantes, vont peut-être devoir composer sans leur meilleur buteur, le Croate Nikica Jelavić, courtisé. Derrière les deux de Glasgow, Hearts se classe 3e, avec un déficit d’une vingtaine de points. Motherwell, la hype de l’automne, s’écroule au fil des journées. Au programme du weekend : un déplacement à Paisley face à Saint Mirren pour le Celtic et la réception d’Aberdeen pour les Rangers.

Belgique – Jupiler Pro League

Les débats ont repris le weekend dernier, après une courte trêve. LE carton de cette 20e journée est à mettre au crédit du Standard, vainqueur 6-1 du Germinal Beerschot. Du travail vraiment bien fait : 3 buts par période, dont deux de Yoni Buyens et trois passes décisives de l’international vénézuélien Luis Manuel Seijas. Ce résultat permet aux Rouches de chasser de leur esprit cette fin d’année 2011 bien compliquée. A noter que l’ancien Nantais William Vainqueur, titulaire dans l’entrejeu liégeois, devrait être rejoint par un ancien coéquipier au FCN, l’attaquant Serge Gakpe. En tête du classement de la Jupi, Anderlecht s’envole, disposant facilement d’un candidat direct, Club Bruges, 3-0 (avec un but et une passe dec’ de Suarez, de plus en plus courtisé, ainsi qu’un but de – si, si – Mbokani). La Gantoise, dauphin des Mauves, n’a rien fait pour contester leur leadership, s’inclinant 2-1 à Lierse. Dans la course au top 6 qualificatif pour la seconde phase, Mons fait la mauvaise affaire en chutant lourdement à Malines (4-1). Genk arrache le nul en fin de partie sur la pelouse de Zulte-Waregem (1-1) et le Cercle Bruges récupère la 6e place grâce à sa victoire 3-1 face à la nouvelle lanterne rouge, Westerlo.

Pays-Bas – Eredivisie

Le championnat reprend fort ce weekend, avec un premier gros choc lors de cette 18e journée, la première des matchs retours : le leader AZ Alkmaar, qui a terminé 2011 sur une impression assez décevante, reçoit l’Ajax dimanche après-midi. Cinq points séparent les deux équipes et les Amstellodamois comptent bien débuter la nouvelle année comme ils ont terminé la précédente : en forme, avec quatre victoires et un total de 12 buts inscrits pour un seul encaissé. Hasard du calendrier, les deux équipes se sont affrontées hier soir pour le compte des 8e de finale de la coupe nationale : victoire de l’AZ 3-2 à l’Amsterdam ArenA, devant un public entièrement composé d’enfants. Mais revenons à l’Eredivisie, où le PSV, actuel 2e du classement à un point du leader, pourrait profiter du choc entre AZ et l’Ajax pour prendre les devants. Le club d’Eindhoven, avec son attaque de feu, se déplace à Utrecht. Autre prétendant au titre, Twente reçoit les promus de Waalwijk, avec un changement notable : le retour sur le banc de Steve McClaren. Celui qui avait permis au club de la ville d’Enschede de ravir le titre en 2010 remplace Co Adriaanse. Feyenoord, actuel 5e, se déplace sur la pelouse du VVV Venlo, à la lutte pour le maintien. A surveiller enfin la performance sur la pelouse de De Graafschap de Heerenven, qui possède dans son effectif le meilleur buteur du championnat (Bas Dost, 14 buts) et le meilleur passeur (Luciano Narsingh, 12 passes). S’agissant du mercato hivernal, il a pour l’instant surtout été marqué par le départ au CSKA de deux talents : le buteur nigérian de VVV Ahmed Musa et le milieu suédois de l’AZ Pontus Wernbloom. Jan Vertonghen, le défenseur belge de l’Ajax, se fait sérieusement draguer par le Bayern, tandis que Zakaria Labyad devrait finalement rester au PSV, malgré l’insistance du Sporting Portugal.

Turquie – Süper Lig

Trois journées ont déjà été disputées depuis la fin de la trêve. Seul en tête, Galatasaray confirme sa suprématie en remportant ses 7e, 8e et 9e victoires consécutives. Mieux, les Sang et Or ont inscrit 13 buts lors de ces trois premiers matchs de 2012, grâce surtout à quatre joueurs majeurs : l’ancien Toulousain Johan Elmander, l’ancien Lyonnais Milan Baroš, l’international Selçuk İnan et le super sub Sercan Yildirim. Deuxième à quatre longueurs, Fenerbahçe s’accroche, à l’image de sa dernière victoire remportée sur le fil (2-1) face à Manisaspor. Trois points derrière, on retrouve le troisième larron d’Istanbul, Beşiktaş, qui a décroché une importante victoire dimanche contre Bursaspor (3-1). Quelques longueurs derrière, déboule Trabzonspor, qui démarre la nouvelle année par trois belles victoires et des stats toujours plus impressionnantes de son buteur Burak Yilmaz : avec cinq nouveaux buts inscrits durant la période, il en est désormais à 21 buts en championnat (en 17 matchs disputés), soit autant que CR7 en Liga. Début d’année difficile en revanche pour les outsiders Eskişehirspor et Kayserispor, qui rentrent dans le rang. Bursaspor reste englué en deuxième partie de tableau. Rayon mercato, deux transferts notables à signaler : l’arrivée à Bursaspor de Sebastian Pinto, valeur montante au Chili, et surtout celle imminente de Moussa Sow à Fenerbahçe. En attendant celle, peut-être, de Youssef El Arabi.

Grèce – Super league

On avait quitté le championnat grec fin 2011 en plein désordre, du fait de l’intégration sur le tard de deux clubs, Levadiakos et Doxa Dramas, en remplacement de Kavala et de l’Olympiakos Volou, exclus des suites de l’affaire du Koriopolis. Résultat : des matchs en retard à la pelle. Heureusement ça commence petit à petit à rentrer dans l’ordre. Parmi les prétendants au titre en début de saison, seul le Panathinaikos a encore un match en retard à disputer ; il en avait même deux jusqu’au milieu de cette semaine, avant qu’il affronte – et domine à l’arrache 1-0 – Doxa Dramas, lanterne rouge. Du fait de cette courte mais précieuse victoire, Jean-Alain Boumsong et les siens reviennent à une unité seulement du leader et grand rival, l’Olympiakos Le Pirée de François Modesto. Derrière, le peloton s’étire : l’AEK Athènes est à 7 points de la tête, le PAOK à 11 points, Atromitos à 13…


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Comment se fait-il que Fenerbahce est toujours en Super Lig? Il y a eu des preuves de corruption et aucune sanction???
Ils ont été exclus des compétitions européennes, Trabzonspor les avait remplacés d'ailleurs.
Petite précision pas très importante. On dit "s'inclinant 2-1 AU lierse", et non à Lierse.

Bonne continuation dans ce genre d'article. Sympa d'avoir des news d'autres championnats moins médiatisés.
*Lierse


Conn e r i e de clavier ^^
feodalorer Niveau : DHR
Personne ne parle de Luciano Narsingh, futur crack mondial.
Bas Dost, j'y crois pas trop, il a juste à pousser le ballon dans les filets après que Narsingh ait fait le travail, ça me fait trop penser à Kezman avec Robben
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 5