1. //
  2. //
  3. // Groupe B
  4. // Galatasaray/Juventus (1-0)

Galatasaray glace la Juve !

Dans des conditions apocalyptiques, Galatasaray a fait tomber la Juve pour valider son billet pour les 8es. Les Italiens, handicapés par une pelouse indigne de la Ligue des champions, sont éliminés d'une poule pourtant à leur portée.

Modififié
55 191

Galatasaray - Juventus Turin
(1-0)
W. Sneijder (85') pour Galatasaray


Galatasaray avait promis l'enfer à la Juventus. Il y a rajouté la neige, les grêlons et une pelouse digne d'un match du dimanche matin, en pleine période de dégel. Sur le banc, Antonio Conte, bonnet vissé sur le crâne, le sait : ce match de qualification en Turquie, il pue le piège depuis le début. Encore plus depuis que l'arbitre a interrompu la rencontre hier soir en raison de la tempête soudaine qui s'est abattue sur Istanbul et que les officiels ont décidé de la repousser au lendemain, en plein début d'aprèm. Règlement (pourri) oblige et tirage au sort programmé dès lundi prochain, les 22 acteurs ont donc été convoqués à 14h pour disputer les 60 minutes restantes dans des conditions presque similaires. Un décor qui n'a laissé que peu de place au spectacle. Mais ça, c'était avant que ce diable de Sneijder ne sorte de sa boîte !

30+15 = 0

30 minutes au chrono, une balle à terre, et une neige toujours aussi abondante : nul doute, cette première mi-temps se finira comme elle a commencé quelques dizaines heures auparavant : avec une Juve regroupée dans son camp et des assauts de Turcs obligés de l'emporter pour se qualifier. Le mélange entre génies (Drogba, Sneijder) et anciens pensionnaires de Ligue 1 (Chedjou, Riera) peine encore plus que la veille à déstabiliser le trio musclé Vidal – Marchisio – Pogba. Bien aidée par un cuir qui ralentit et s'écrase au gré des flaques, la Vieille Dame s'offre même les deux seules situations dans la surface adverse de ces 15 premières minutes. Mais Marchisio, puis Tévez ont dévissé. À peine le temps de se les geler, direction les vestiaires pour un repos bien mérité. Antonio Conte en profite pour alpaguer le corps arbitral et dénoncer cette farce de football. Bien conscient que c'est un avantage pour les siens, Didier Drogba vient mettre son grain de sel pour faire diversion.

Sneijder, bonhomme de la neige

Les jardiniers turcs sur le pont, la rencontre redémarre sur un rythme plus élevé. L'occasion de voir un peu plus de football en cette après-midi inédite. Pourtant, l'once de fluidité retrouvée ne profite pas à la Juve. Car en face, Sneijder et Drogba sortent le nez de la poudreuse. Le Batave se signale à la 53e, avant que DD ne force Gigi Buffon à se salir le short. Un avertissement sans frais pour des Italiens pas vraiment sereins face au scénario de ce match d'un autre temps. Alors, pour s'éviter une mauvaise surprise, la Juve tente, sans succès, de porter le ballon vers l'avant. Et le piège turc peut se refermer. À la 85e, sur un nouveau travail en pivot de l'Ivoirien, Sneidjer plonge dans le dos de la défense turinoise pour venir battre d'un tir croisé le portier italien. Diable parmi les diables, le Hollandais achève les rêves européens d'un Pogba impuissant sur cette crasse pelouse. Moche et crade. À l'italienne en somme.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cerveau-gauche Niveau : Loisir
Non mais quel scandale ce match !! Merci l'UEFA pour cette bonne tranche de rigolade… Et Muslera si tu m'entends: Ta mère la sale pute* !!!!
Fallait que ce soit l'homme qui a mis à terre le Brésil qui le fasse, c'était écrit.
Je sens que ca va gueuler, et je suis désolé pour les supporters de la Juve, mais c’est pas complètement absurde comme scénario. J’ai maté tout le match, bien sûr les conditions étaient dégeulasses, le terrain très dur à jouer sur 20% de sa surface, mais j’ai quand même bien pris mon pied. On a vu les vrais morts de faim (putain Drogba, et Tévez, un vrai plaisir à voir se battre dans la boue pour gratter les ballons). Le scénario rendait le match assez palpitant, beaucoup de pression, et je suis pas sûr que les conditions aient bien plus désavantagé la Juve que Galatasaray !

En tout cas un bon moment, loin de ce qu’on a l’habitude de voir mais pas dénué d’intérêt, et avec un résultat pas tout à fait illogique !
Copa_Mundial Niveau : Loisir
j'ai envie de pleurer la juve en europa quoi :'(
Terrain injouable il faut le dire. Ca sentait le traquenard pour la juve.
cela dit tevez qui avance discretement de 3 metres le balon sur coup franc quand l'arbitre a le dos tourne m'a fait marrer. il est con.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Comme quoi les matches de foot ça se jouent vraiment sur des détails.
Les italiens handicapés par une pelouse indigne?? Mais cela les avantageait, eux n'avaient besoin que d'un nul pour se qualifier. Une pelouse pourrie ça handicape surtout l'équipe qui doit marquer, en l’occurrence Galatasaray. Et puis il y a eu d'autres matchs avant...
Terrain impraticable,impossible de jouer au foot dans ces conditions! HONTE à toi U.E.F.A! Forza Juve!
C'est complètement mérité ; à part entre la 70e et la 80e, Galatasaray a complètement dominé cette partie. Malgré les conditions difficiles, ils ont continué à jouer comme des morts de faim ; ça a fini par payer. Super content pour cette équipe. Quant à la Juve, elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même : ils ont joué comme des gagne-petit pendant toute la phase de poule, ils passent à la trappe.
C'est quand même bien limite la façon dont la Juve se fait sortir, je sais pas si ça c'était produit avant... C'est la league des champions quoi pas la L1, une élimination comme ça c'est bien dégueulasse. J'aime bien la Juve pour son histoire et ses joueurs actuels mais je ne suis pas supporter et j'en suis bien content aujourd'hui !

Mais ça gueuler en Italie entre ça et le tirage au sort de la coupe du monde ils vont avoir de quoi rager sur ces belles "enculeries" comme dirait DéDé gignac !
SpecialEffect Niveau : DHR
La Juve aurait du engranger des points auparavant on est d'accord.

Mais on me fera pas croire que les "jardiniers" du Gala en ont pas profité pour s' acharner sur la partie où la Juve allait tenter d'attaquer durant 45 min.

La différence entre les 2 zones qui - bizarrement - s'arrête aux alentours de la ligne médiane est... troublante.
J'aimerais savoir ce que l'auteur de l'article propose comme autre règle en cas d'intempéries. Aucune équipe n'a ét avantgée, peut-être les Turcs ont profité de l'état de la pelouse pour compenser un manque de technique mais on ne peut pas les accuser d'avoir truqué la météo. La Juve s'est fait pliée après une campagne dégueulasse. C'est un club de seconde zone sur le plan européen.
Purée comment ils sont trop forts Galatasaray!! à coup sûr un des outsiders avec un jeu si lêché!!

Franchement, comment ce match a-t-il pu être joué??

romlakers Niveau : CFA2
Il restera que Milan en LDC. Décidément ça ne réussit plus la LDC à l'Italie. Le pire c'est que pour le coefficient italien il est mieux que la Juve tombe en Europa League, elle marquera plus de points.
footchampagne Niveau : Ligue 2
Note : 5
Je trouve que c'est assez mérité pour le Galatasaray.
(Comment on dit troll en turc?)
DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
Bordel, la Juve passe à la Trap!
Passée la déception, je me dis qu'ils ont les moyens de gagner la C3 haut la main. Faudra taper Benfica et Porto, et torcher l'OL en finale, mais ce n'est pas si pire.
Une blague se cache dans ce post, sauras-tu la trouver?...
YES!!! Forza Milan! Et tant pis pour les "-1" et la possibilité d'être éliminé par l'Ajax ce soir.
laudrup all night Niveau : Loisir
ah le bon vieux match des années 80...
désolé pour les Juventini, mais bon, tu veux faire quoi ? le rejouer dans deux semaines, sur terrain neutre ? je vois pas en quoi le gala est avantagé. fallait taper Copenhague, c'est tout.

Drogba legend.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Je sais pas pourquoi mais je commence vraiment à avoir ce drôle de pré-sentiment que la Milan va passer à la trappe ce soir.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
55 191