Galatasaray crie son innocence

0 1
Feuilleton de l'été, l'enquête sur les matchs arrangés menés dans le football turc fait tomber les têtes des patrons de la Spor Toto Süper Lig. Galatasaray, par le biais de son vice-président Ali Dürüst, s'est dépêché de publier un communiqué officiel pour clarifier la situation. Le club serait le seul à ne pas être lié au scandale en cours.

Cette déclaration vise plutôt à rassurer les supporters depuis que la police a investi le centre sportif de Florya Metin Oktay, terrain d'entraînement du club. Comme le raconte le Today's Zaman, les bureaux ont été fouillés pendant que la maison du directeur sportif Bülent Tulun était perquisitionnée. Si contrairement aux rumeurs, Tulun n'a pas été placé en détention, la présence des forces de l'ordre s'explique plus par les soupçons qui pèsent autour du club stambouliote que l'existence d'une "affaire interne", ligne défendue par le club. La cible ? Une lettre signée par Tulun qui ferait état d'un arrangement lors de la dernière journée de Süper Lig en 2006.

Galatasaray remportait le titre de champion grâce à un nul arraché par Denizlispor face à Fenerbahçe. Pour cet exploit, Denizlispor aurait reçu environ 1,5 million d'euros. L'ancien président, Adnan Polat, remplacé en mai dernier et entendu par la justice, a confié n'avoir jamais entendu parler de cette histoire.

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
du propre...

j'espère que Fener va tomber aussi pour ses récentes magouilles

Place net à Besiktas! Carsi!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les barrages de la C1
0 1