1. //
  2. //
  3. // Milan-Juventus

Gabriel Paletta, stoppeur tranquille

À trente ans, Gabriel Paletta est devenu un rouage essentiel de la défense de l'AC Milan, un club qui avait pourtant initialement une confiance limitée en ses capacités. L’Italo-Argentin, patient, a su attendre calmement son heure pour s’imposer en Lombardie. Dans un style bien à lui, sobre, discret, mais remarquablement efficace.

Modififié
Il y a les petits prodiges et puis il y a les autres. Ceux qui réussissent tout, tout de suite et ceux qui doivent apprendre à travailler dans l’ombre pour se faire lentement une place sous la lumière des projecteurs. Gabriel Paletta, qui a su gagner cette saison ses galons de titulaire au sein de la défense centrale de l'AC Milan, appartient sans aucun doute à la seconde catégorie. Pour s'en rendre pleinement compte, il faut s'étendre sur la carrière tortueuse et irrégulière d'un joueur qui a dû parfois revenir sur ses pas pour atteindre des hauteurs qui lui semblaient à première vue infranchissables.

Le destin de ce natif de la province de Buenos Aires ressemble pourtant d'abord à celui d’un jeune premier. Repéré très jeune par Banfield, Paletta fait ses débuts en première division argentine à dix-huit ans à peine, avant de remporter le Mondial des moins de vingt ans en 2005 aux cotés de Messi, Zabaleta et Agüero. Dans la foulée, il est repéré par Liverpool, qu’il rejoint à l’été 2006. Tout s’enchaîne alors à une vitesse folle pour le défenseur argentin, qui explique avoir été alors bien trop tendre pour parvenir à confirmer les espoirs placés en lui : « Tout est allé trop vite. En un clin d’œil, j’étais sur le toit du monde avec Messi, en ayant battu des équipes qui comprenaient des joueurs comme Llorente, Fàbregas, David Silva, Obi Mikel, Guarín, Falcao... Benítez m’a repéré, il venait de remporter la C1... On m’a couvert de compliments, mais je ne jouais jamais. J’aurais dû être plus patient... À Liverpool, je me sentais très mal, seul...  »

À Parme, l'homme de base de Donadoni


Paletta opère donc un retour aux sources en Argentine, à Boca Juniors, où il brille dans l’axe central pendant trois saisons avant de tenter à nouveau de s’imposer en Europe, du côté de Parme. Essai joliment transformé cette fois-ci. L’Italie découvre un défenseur serein et puissant, impérial dans les airs, intraitable au marquage, simple et sobre balle au pied. Gabriel devient ainsi rapidement l’un des chouchous de l'entraîneur parmesan, Roberto Donadoni qui n’hésite pas à le décrire comme « un des tout meilleurs défenseurs du championnat. Il peut toujours progresser et pourrait s’imposer comme l’un des meilleurs centraux au monde » .


Pas fous, les deux clubs de Milan s’intéressent de très près au cas du défenseur à l’été 2013. Mais Gabriel a appris la patience. Parme lui va comme un gant et il compte bien y demeurer le plus longtemps possible : « Les fans peuvent être tranquilles, j’ai déjà affirmé à deux reprises au président que je resterais. » Chose promise, chose due. Paletta ne partira de Parme que quand le club, en proie à d’immenses problèmes financiers, le vendra à Milan au mercato d’hiver 2015. Mais Gabriel ne convainc initialement pas, et doit s’exiler un an en prêt à l’Atalanta Bergame. Avant de revenir pour devenir le complément idéal de Romagnoli en défense centrale cette saison.

Défenseur à l'ancienne


Un chemin sinueux, que Paletta a su arpenter avec la sérénité et la patience d’un joueur plus mature et mentalement plus performant que la plupart de ses homologues footballeurs. « À dix-huit ans, il jouait déjà comme un vétéran » , confiait à la Gazzetta dello Sport son entraîneur à Banfield, Julio César Falcioni. Il faut dire que Gabriel Paletta est un défenseur central à l’ancienne. Le genre de mec qui ne s’affole pas, se contente de défendre inlassablement et laisse les relances complexes et les arabesques de poètes aux autres. Son modèle ? Walter Samuel. Sa force principale ? « La tranquillité. J’ai toujours été serein sur le terrain... Ma première année en Serie A a été fondamentale dans ma carrière professionnelle et mon sang-froid m’a beaucoup aidé » , expliquait le joueur en 2011. « Tranquille.  » C'est bien le mot qui revient le plus souvent dans les interviews de Gabriel Paletta. Un joueur qui présente un profil de mec sérieux et stable, qui ne déconne pas avec les choses qui comptent. Le genre de type qui fréquente la même compagne depuis dix ans, qui dit « détester les tatouages et les boucles d’oreilles » et qui ne plaisante pas non plus avec les symboles.


Issu d’une famille d'origine calabraise et sélectionné à trois reprises en équipe nationale, Gabriel a atteint l’un de ses objectifs majeurs en endossant le maillot de la Nazionale : « J’ai réalisé le rêve de mon grand-père. Il est parti d’Italie pour l’Argentine en voulant que ses descendants reviennent en Calabre des sous plein les poches. Enfiler le maillot de l’équipe nationale a, en un sens, réalisé son vœu. » Un maillot que Paletta n’a plus endossé depuis la Coupe du monde 2014, mais dont il pourrait bien revoir la couleur prochainement, s’il maintient le niveau de performance qui a été le sien depuis le début de la saison. Ce qui tomberait plutôt bien, puisque Gabriel est le genre de type à connaître par cœur l’hymne national : « Je l’ai étudié, je le chante. Je ne comprends pas comment certaines personnes disent ne pas l’aimer, c’est un texte magnifique. Surtout la fin : "Nous sommes prêts à mourir, l’Italie nous appelle." Ça me donne des frissons à chaque fois. »


En attendant, Paletta se frottera samedi à la Juventus et à Gonzalo Higuaín, qui pourrait bien donner des sueurs froides à San Siro et la défense lombarde. Mais Gabriel, lui, reste imperturbable : « Pour moi, ça ne change rien de jouer contre Higuaín ou un autre. Je pense que je dois jouer de la même façon, quel que soit l’adversaire affronté. » Des paroles qui, dans la bouche de Gabriel Paletta, sont sans doute davantage que de la simple langue de bois d'avant-match. Et qui dessinent une fois de plus le profil d’un joueur qui n’a jamais été du genre à s’affoler. Un homme tranquille, en somme.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Andriy Mykolayovych Niveau : District
Lors de ses six premiers mois au Milan, Paletta avait été très bon et en avait surpris plus d'un. Alors certes, ce n'est clairement pas un joueur sexy ni bankable, mais il avait convaincu. C'est Mihajlović qui en a décidé autrement, en décrétant que Paletta n'aurait pas sa place si Romagnoli venait à signer au Milan. La suite, on la connaît... Avoir préféré Zapata ou Ely à Paletta a été la première bêtise de l'interista. Bref, très content qu'il soit de retour, la charnière Paletta-Romagnoli est très plaisante... 100% italienne, comme à la belle époque.
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Paletta vient du même continent que Zapata ou Ely l'ami ;)
Andriy Mykolayovych Niveau : District
Et Paletta joue pour quel pays ?
2 réponses à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Très bon joueur.
J'ai jamais compris la décision de l'ACM de le prêter la saison dernière.
Alors qu'il avait été, sur les 6 mois qu'il avait précédemment joué chez nous, le meilleur défenseur de l'équipe.
Comme si le Milan d'alors pouvait se passer d'un mec qui avait été un titulaire de la squadra de Prandelli.

La charnière qu'il forme avec Romagnoli est en tout cas très prometteuse.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Andriy
Oui, tout à fait, je crois que la décision à l'époque était motivée par le fait qu'était estimé que deux gauchers ne peuvent pas jouer ensemble en charnière centrale.
Poncif débile, en atteste ce début de saison.

Ceci dit, il faut reconnaitre que la charnière centrale la saison dernière était pas un problème; quel que soit le type aligné aux cotés de Romagnoli, ça se passait toujours plutôt bien. Même Zapata était bon, c'est dire.
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Salut Georges, que deviennent Gustavo Gomez et Lio Vangioni ?
Andriy Mykolayovych Niveau : District
Je me permets de donner mon point de vue.

Gomez joue des bouts de match sans être très en vue. Il fait ce qu'on lui demande pour tenir le score.

Vangioni a complètement disparu des radars. Il a joué en amical contre Bournemouth (où il a été particulièrement mauvais) et Chiasso. D'ailleurs, il semble qu'il soit encore blessé pour au moins un mois.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Salut Pena
J'adhère tout à fait à ce que dit Andriy.
Vangioni, comme on s'y attendait, est tout simplement mis à l'écart (j'aurais aimé qu'il soit au moins testé), et je crois même qu'il est actuellement légèrement blessé, et Gomez a un peu joué sans être franchement à son avantage, tout du moins il ne semble pas voué pour l'instant à bouger la solide charnière Paletta-Romagnoli.
Andriy Mykolayovych Niveau : District
Zapata bon, c'est vite dit... C'était vraiment une charnière par défaut. Ely avait fait une belle présaison mais a été placadisé rapidement. Zapata a fait du Zapata, un danger ambulant. Romagnoli n'avait pas besoin d'une telle instabilité mais il s'en est plutôt bien sorti, et heureusement...
4 réponses à ce commentaire.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
C'est bien, il a fini par assumer sa calvitie.
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Y a quelque chose de bien qui se passe à Milan. après une période de grosse tempête, où on ne voyait rien apparaître, là, ligne par ligne, y a des petits rayons de soleils qui commencent à apparaître.
Un trio Donna-Romagnoli-Paletta est une excellent base de départ.
Niang gagne en maturité.
Je pense que Montella est un bon choix.
Y a de plus en plus de jeunes de la primavera qui jouent en A.
Au nouveaux proprios de capitaliser sur ça, et d'apporter un petit boost, et on pourrait revoir Milan très vite sur le devant de la scène.
Et sinon, qu'en est-il du projet Milan Land ? quelqu'un à des infos ? les chinois comptent le relancer ?
il y a 7 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 24 minutes Callejón calme les Niçois
il y a 8 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 100 il y a 8 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 8 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 10 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 10 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19