En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Furlan, ce pilote qui n'a jamais eu de Ferrari

Débarqué d'un commun accord du navire troyen avant la fin du premier round de Ligue 1, Jean-Marc Furlan n'aura donc pas réussi à traduire sur le papier ses ambitions de beau jeu et de plaisir à tous les étages. Défenseur d'une philosophie de jeu devenue rare dans le championnat de France, le désormais ex-entraîneur troyen se sera heurté à des moyens financiers trop limités pour atteindre son but, l'excellence. Dommage, vraiment dommage.

Modififié
La nouvelle est tombée hier, brutale : après cinq années passées sur le banc de l'ESTAC et à cause d'un début de saison catastrophique, Jean-Marc Furlan et le président troyen Daniel Masoni ont décidé « d'un commun accord » de mettre fin à leur collaboration malgré un profond respect mutuel. Le chantre du beau jeu n'aura donc pas réussi à mener à bien cette nouvelle mission sauvetage en Ligue 1 et tire sa révérence à trois jours d'un match ô combien crucial pour ses anciens joueurs face à Reims. Après avoir hissé une première fois cette équipe en Ligue 1 lors de la saison 2004-2005, Furlan était parvenu à la maintenir de justesse dans l'élite (17e) avant de connaître la relégation la saison suivante malgré un style de jeu alléchant propre à sa philosophie offensive. Cette fois encore, après avoir écrasé le championnat de Ligue 2 la saison passée (Troyes fut sacré champion à trois journées de la fin de la saison), Furlan n'a pas réussi à surfer sur cette dynamique positive afin de bien figurer dans l'élite. C'est tout le paradoxe chez cet entraîneur atypique.

L'argent, le nerf de la guerre


Que ce soit en National, en Ligue 2 ou en Ligue 1, le fil conducteur de sa carrière a toujours été le même : le beau jeu et le spectacle. Mais si les équipes de Furlan ont souvent fait sensation dans l'antichambre de la Ligue 1, la question est tout autre lorsqu'il s'agit de jouer dans la cour des grands. On pourrait passer des heures à chercher à comprendre le pourquoi du comment et se perdre en théories fumeuses, mais la réalité est beaucoup plus simple et l'explication toute trouvée : le manque de moyens. En effet, l'ESTAC est connu pour être un club qui a la tête sur les épaules, ne faisant pas de folies sur le plan financier et bricolant avec les moyens du bord. Avec le deuxième plus petit budget de L1 cette saison (devant le Gazélec), difficile de pouvoir lutter dans un championnat où capacité financière et classement final vont souvent de pair. Dans un entretien accordé récemment à Ouest-France, Furlan n'oubliait pas non plus de rappeler le contexte qui a été celui de Troyes cet été. « On a vécu un tsunami, on a été rétrogradés et interdits de recrutement pendant deux mois. On n’a rien pu faire. À partir de là, j’ai vite compris qu’on ne pourrait rien espérer cette année. » Et au-delà même des circonstances du moment, la question de l'argent revient toujours sur le tapis : « Ce qui me revient aux oreilles, c’est que mes équipes produisent du jeu, même si elles ne gagnent pas. Il y a 8-10 ans, on me disait déjà ça… "Furlan, ses équipes, elles jouent, mais il n’a pas de joueurs." Mais j’ai toujours eu la plus petite masse salariale, ce qui est un des éléments qui comptent. » Une philosophie de jeu très ambitieuse bridée par des finances restreintes, voilà donc ce qui empêcherait Furlan de briller sur le devant de la scène avec ses équipes. Conscient de cette situation, le natif de Sainte-Foy-la-Grande ne s'est pourtant jamais plaint. « Je n'ai pas besoin de lumières, j'ai juste besoin de travailler dans de bonnes conditions. Je suis bien ici, au contact d'un président avec qui je m'entends très bien » , expliquait-il la saison dernière sur le site de Footengo. De fait, on ne peut s'empêcher de se demander ce qu'aurait pu donner cet entraîneur aux idées couillues s'il avait été à la tête d'un club disposant de moyens financiers importants. Même s'il ne l'avoue que du bout des lèvres, il lui arrive aussi de se poser la question : « Dans un coin de mon cerveau, j'ai bien cette idée toujours présente de bosser un jour avec un budget qui me permettrait d'avoir les meilleurs joueurs du pays, pour voir ce que je pourrais en tirer, mais ça ne va pas au-delà. »

Yes, he can !


« Je pense qu'il pourrait entraîner des équipes de haut de tableau en Ligue 1, répond Antoine Philippon, gardien de but passé par Troyes entre 2010 et 2012. Si on prend l'exemple de Lyon, je pense que son profil correspondrait très bien avec la philosophie de jeu de ce club. L'OL, c'est aussi ça : bien jouer au ballon. Je pense qu'avec sa méthode de travail, il pourrait faire de belles choses dans un club comme celui-là. » Il n'y a pas un secret : pour parvenir à faire rayonner de tels principes de jeu aujourd'hui, mieux vaut être solidement armé. Car la seule volonté de bien jouer au ballon ne suffit malheureusement pas. L'élément incontournable est et restera toujours le talent pur des joueurs. L'évidence du propos pourrait prêter à rire si elle ne venait pas du sélectionneur de l'équipe de France en personne. « Un jour, j’ai discuté avec Didier Deschamps, rembobine Furlan, et il m’a dit : "Moi, je n’entraîne que des équipes avec des grands joueurs, car ce sont eux qui te font gagner." » Quentin Westberg, actuel gardien de Tours en Ligue 2 et ancien pensionnaire du club troyen de 2002 et 2010, se montre lui aussi enthousiaste à propos de son ancien entraîneur : « Franchement, il a les qualités pour ça, c'est sûr. Il a énormément de compétences, il suffit d'adhérer et d'y croire. » Et si l'ancien portier aubois refuse de jouer les voyants ( « le reste, c'est de la spéculation, et franchement, c'est dur de se prononcer là-dessus » ), il finit tout de même par nous donner le fond de sa pensée : « Ce qui est sûr, vu que c'est un passionné et qu'il est constamment dans un travail de recherche, c'est qu'il se mettrait au niveau. Il prône un jeu qui pousse à l'excellence, donc s'il avait un jour à coacher des joueurs plus doués que la moyenne, avec un QI footballistique supérieur aux autres, ça ne pourrait donner que de bonnes choses. Ils seraient faits pour se rencontrer. »

À quand les clés d'un bolide ?


Joueurs de grande classe ou simples bons footballeurs, tous auraient donc quelque chose à apprendre de ce monsieur. Westberg poursuit : « Ses détracteurs vous parleront toujours de ses résultats en Ligue 1, mais de manière générale, les joueurs qui l'ont côtoyé en ressortent grandis. Tous ceux qui sont passés à Troyes et qui ont joué sous ses ordres ont cette étiquette de bons joueurs, de joueurs de ballon. Et ce n'est pas quelque chose que l'on peut facilement coller de nos jours ! » Dernier témoin du jour, Gaël Sanz, ex-capitaine troyen devenu aujourd'hui un grand ami du professeur Furlan, complète : « Jean-Marc peut faire de belles choses avec n'importe quelle équipe. Que ce soit avec beaucoup ou peu de moyens, il a déjà prouvé durant sa carrière qu'il était capable de tirer le meilleur de ses joueurs. Et il ne faut pas regarder cela sur une simple saison. Qu'il entraîne une grande équipe ou des formations plus modestes, chaque entraîneur connaît un jour une saison noire durant sa carrière. Mais si on analyse sa philosophie de jeu sur le long terme, on voit clairement que ça paye. En dix ans avec l'ESTAC, Furlan, c'est trois montées, deux demi-finales de Coupe de France, un titre de champion de Ligue 2 et deux titres de meilleur entraîneur de Ligue 2 (en 2004-2005 et 2014-2015, ndlr). T'as des coachs qui travaillent toute une vie et qui n'obtiendront jamais de tels résultats. Donc c'est sûr qu'avec des joueurs de qualité et techniquement au-dessus du lot, ça ne pourrait qu'aboutir à du positif. Et même si tous les entraîneurs augmenteraient forcément leur rendement s'ils étaient à la tête d'une grande équipe, avec les principes de jeu de Jean-Marc, ces joueurs-là prendraient aussi un réel plaisir à pratiquer son football. » Souvent montré du doigt dans le microcosme du foot français, la faute à un discours cash et sans langue de bois ( « C'est une aberration dans la culture du foot français pour qui jouer est souvent synonyme de défaite » ), il n'en reste pas moins vrai que Furlan est un homme qui croit dur comme fer en ses principes. Une philosophie sur laquelle il ne transigera jamais, quitte à mourir pour elle. Cette confiance en soi, que certains pourraient appeler de l'arrogance, n'est-elle pas justement la marque des plus grands ? Pour le savoir, il faudra patienter encore un peu et espérer qu'un jour un président d'une top-écurie aura le courage – ou le culot – de faire appel à ses services. Car s'il n'a encore jamais eu le privilège d'être au volant d'une Ferrari, Furlan semble pourtant avoir la bonne tête du pilote de compétition. Charge à lui maintenant de trouver les clés.

Par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:47 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus Hier à 15:21 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 5 heures Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 4 il y a 9 heures Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 10 heures La roulette insolente de JK Augustin 33 il y a 12 heures À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 Hier à 14:36 Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 Hier à 14:22 Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 Hier à 12:48 Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 Hier à 11:48 Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 Hier à 10:44 Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 Hier à 10:21 Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!